bandeau bio

S'abonner au bulletin

 

Hyacinthe Jadin

1776-1800

 

 

Né à Versailles le 27 avril 1776, mort à Versailles le 27 septembre 1800.

Fils de François Jadin, a certainement reçu son éduction musicale de son père et du milieu musical de la cour.

Il publie sa première œuvre en 1785, et fait ses débuts parisiens en se produisant au Concert Spirituel, avec un de ses concertos pour piano, en 1789.

En 1792, il rejoint ses frères aînés à Paris, et remplace Louis-Emmanuel comme claveciniste au théâtre Feydeau.

Il compose des opéras qui n'ont pas un grand succès, excepté Cange, ou Le commissionaire de Lazare, créé à Paris, au théâtre des Amis de la Patrie le 21 1794 (la musique ets perdue),

En 1795, il est nommé professeur de piano au tout nouveau Conservatoire de Paris. Parallèlement, il se produit en concert.

Pour des raisons de santé (il est atteint de la tuberculose), il revient à Versailles à la fin de l'année 1799, où ses collègues donnent un concert à son bénéfice.

Sa dernière apparition publique connue est un concert du 3 juin 1800 à Versailles, au cours duqel il joue un de ses concertos pour piano.


Sonate n° 2 opus 4 en fa dièse mineur
Jean-Claue Pennetier, piano.

Les Jadin

François Jadin (1731-1791)

ses fils

Adrien-Paul Jadin (1762-ap. 1790)

Valentin-François (1763-ap. 1841)

Georges Jadin (ii) (1773-ap. 1813)

Louis-Emmanuel Jadin (1768-1853)

Hyacinthe Jadin (1776-1800)

ses frères

Georges Jadin (1742-....)

Jean-Baptiste (1744-1789/1790)

Catalogue des œuvres

Éditions

Hyacinthe Jadin, Les quatuors à cordes(édition par Philippe Oboussier). « Anthologies : musiques instrumentales »n Éditions du Centre de musique baroque de Versailles, 2010.

Catalogue, partitions à télécharger

  • 1785, Rondo, pour piano.
  • 1792, Marche du siège de Lille, pour voix et piano ou harpe.
  • 1793, Le testament mal-entendu, comédie mêlée d'ariettes en 2 actes, sur un livret de François Guillaume Ducray-Duminil, non représenté (perdu)
  • 1794, 3 Sonates pour piano avec accompagnement de violon [1. en re majeur , dédié à sa mère, Marie Marguerite Raisser, Allegro, Andantino un poco allegretto, Menuet - Allegro, Finale - Presto ; 2. en si bémol majeur, Allegro fieramente, Rondo - Allegretto non tropo ; 3. en fa mineur, Allegretto poco agitato, Adagio, Menuet - Allegro ; Rondo - Allegro non tropo]
  • 1794, Cange, ou Le commissionaire de Lazare, fait-historique en 12 acte, sur un livret d' André-Pépin Bellement, créé à Paris, au théâtre des Amis de la Patrie, le 21 novembre 1794 (musique perdue).
  • 1794, Hymne du Vingt-un Janvier, sur un poème de Charles Le Brun (orchestre d'harmonie).
  • 1795, opus 1, 3 Quatuors à cordes, dédié à J. Haydn, pour 2 violons, alto et basse [1. en si bémol majeur, Largo - Allegro non troppo, Adagio, Menuet/Trio, Finale/ Allegro ; 2. en la majeur, Allegro, Menuet/Trio, Pastoral Andante, Finale ; 3. en fa mineur, Allegro moderato, Menuet, Adagio, Polonaise]. Existent dans dea arrangemenbts pour le piano-forte avec accompagnement de violon par Jadin. [édition numérisée de la BnF/Gallica]
  • 1795, opus 3, 3 Sonates, pour le piano-forte avec accompagnement de violon [1. en mib majeur, Allegro moderato, Allegro poco agitato ; 2. en sol mineur, Allegro con molto, Finale/allegro non troppo ; 3. en do majeur, Allegro, Adagio, Allegro/poco presto [fac-similé numérisé de la Biliothèque nationale de France/Gallica]
  • 1795, opus 5, 3 Sonates, pour piano [1. en fa mineur, Allegro moderato, Adagio, Final - Allegro ; 2. en re majeur, Allegro, Andante, Final - Presto ; 3. ut mineur, Allegro maestoso, Andante, Allegro].
  • 1795, Trois Sonates pour Piano-Forte, par Hyacinthe Jadin, Œuvre 4ème Au magasin de musique à l'usage des fêtes nationales, rue des Fossés Montmartre n° 4 [1. en si bémol majeur, Allegro ; Andante ; Finale - Presto ; 2. en fa dièse mineur, Allegro motto ; Menuet - Trio ; Finale: Allegro ; 3. en ut mineur, Allegro moderato, Adagio, Rondeau - Allegretto]
  • 1796, Le tombeau de Sophie, pour voix et piano ou harpe.
  • 1796, Œuvre deuxième de quatuors, pour deux violons, alto et basse, par Hyacinthe Jadin, membre du Conservatoire de musique. Au magasin de musique, rue des Fossés montmartre n° 4 dédiés à Devic, [1. en mi bémol majeur, Largo/allegro moderato ; Adagio, Menuetto, Allegro, Finale ; 2. en si mineur, Allegro, Menuetto, Adagio non troppo, Allegro, Finale ; 3. en ut majeur, Allegro, Andante Louré, Menuetto, Presto, Finale]
  • 1796, Concerto pour piano n° 2 en re mineur, pour 2 violons, alto, violoncelle, flûte, hautbois, bassons, cors (Allegro moderato, Adagio, Rondo/Allegro).
  • 1796, Hymne du dix germinal, par Théodore Déforgues, musique de Hyacinthe Jadin, membre du conservatoire de musique. Au magasin de musique à l'usage des fetes nationales, rue des fossés Montmartre, sur un poème de Théodore Désorgues (orchestre d'harmonie)
  • 1796, 3 Trios pour 2 violons et basse dédies à son ami Montbeillard par H. Jadin. Œuvre 1er de trios, Paris, Cochet, Passage du Théâtre Feydeau n° 23 [violon 1 ; violon 2 ; basse]
  • 1796, Chanson pour la Fête de l'Agriculture, sur un poème de la Chabeaussière (orchestre d'harmonie)
  • 1796, Duo pour forte piano par Hyacinthe Jadin. A Paris. A l'imprimerie du Conservatoire. En fa majeur, dédié à son frère Louis-Emmanuel [Allegro brillante, Andante, Rondo/Allegro] [fac-similé numérisé de la Bayerische Staatsbibliothek]
  • 1796, L'orpheline, vaudeville en 1 acte sur un livret de Patrat, créée à Paris, au thé^patre Feydeau, le 4 avril 1796 (perdu).
  • 1796, Ouverture pour instruments à vent.
  • 1796, Romance à la lune, pour voix et piano ou harpe.
  • 1796-1797, Premier Concerto pour forte-piano par Hyacinthe Jadin. A l'Imprimerie du Conservatoire de musique, rue des Fossés montmartre (Allegro brillante, Adagio, Rondeau/ Allegretto).
  • 1797, opus 3, 3 Quatuors à cordes [1. dédié à Pierre Baillot, en ut majeur, Allegro moderato, Adagio, Menuette/Andante, Finale, Presto ; 2. en mi majeur, Allegro moderato, Menuet, Adagio, Allegro ; 3. en la mineur, Allegro moderato, Adagio, Menuet, Finale].
  • 1797, opus 2, Trois trios pour violon, alto et basse par Hyacinthe Jadin. A l'Imprimerie du Conservatoire. , pour violon, alto et basse.
  • 1798 , 1798, Premier Pot-pourri pour le forte-piano, dédié à la Cne Alphonsine Bost, par Hyacinthe Jadin (gravé par Michot).  A Paris, chez Cousineau père et fils, à la manufacture de harpes et de forté-piano, rue Thionville n° 1840.(sur des airs de Kreutzer, Gluck, Garat, Louis-Emmanuel Jadin, etc.
  • 1798, Concerto pour piano n° 3 en la majeur, pour 2 violons, alto, violoncelle, 2 flûtes, 2 bassons, 2 cors (Allegro moderato, Rondo/Allegro).
  • 1798, opus 10, Trois petites sonates concertantes pour le forte piano, avec accompagnement de violon obligé ; par Hyacinthe Jadin. Œuvre 10me.  A Paris, chez Cousineau père et fils, rue de Thionville n° 1840.
  • 1798, opus 4, 3 Quatuors à cordes [1. en sol majeur, Allegro moderato, Rondo Allegro ; 2. en fa majeur, Allegro non troppo, Minuetto/Trio, Adagio molto, Allegro assai ; 3. en re majeur, Largo/Allegro moderato, Minuetto, Andante, Finale/Allegro.
  • 1798, Vingt Petites leçons pour le piano, à l'usage des commençans ; par Hyacinthe Jadin, professeur au conservatoire de musique. A l'Imprimerie du Conservatoire de musique et au magasin de musique à l'usage des fêtes nationales, rue du Faubourg Poissonnière n° 152
  • 1800, opus 6, 3 Sonates, pour piano [1. en ut mineur, Allegro moderato, Andante sostenuto, Final - Allegro ; 2. en la majeur, Andante, Rondeau: Allegretto ; 3. en fa majeur, Allegro moderato, Adagio, Allegro assai].
  • s.d., 3 Trios pour 2 violons & violoncelle

Bibliographie

  • Audéon Hervé, Catalogue de l'œuvres de Hyacinthe Jadin. Dans « Cahiers Philidor » (2), Centre de musique baroque de Versailles, 2003. Fac-similé numérisé
  • Briqueville Eugène-Henri de (1854-1933), L. Jadin, compositeur versaillais. Dans  « Écho de Versailles et de Seine-et-Oise », 6 novembre 1908.
  • Castinel Nathalie, Aube d'une vie musicale sous la Révolution : la vie et l'oeuvre de Hyacinthe Jadin (1776–1800). Aléas, Lyon 1991.
  • Oboussier Philippe, Une révélation musicale : les quatuors de Hyacinthe Jadin. Dans J.-R. Julien & J.-R. Mongrédien (éditeurs), « œuvres, pratiques et manifestations musicales sous la Révloution, 1788-1800 » (Lyons 1989). Centre d'études de la musique française aux xviiie & xixe siècles, Fondation Bullukian, Université de Lyon II. Département de musique, 1991, p. 221–240.
  • Saint-Foix Georges de (1874-1954), Les frères Jadin. Dans. Dans « Revue musicale » (vi/9), 1924–1925), p. 105–109

Documents

Fétis François Joseph, Biographie universelle des musiciens et bibliographie générale de la musique. Paris, 1862 (2e édition), t. 4, p. 417.

 

Jean-Marc Warszawski
28 mars 2012

 

Musicologie.org
56 rue de la Fédération
93100 Montreuil
06 06 61 73 41

À propos - contact
S'abonner au Bulletin

Flux RSS

Biographies de musiciens
Encyclopédie musicale
Articles et études
La petite bibliothèque

Analyses musicales
Cours d'écriture en ligne

Nouveaux livres
Nouveaux disques
Agenda

Petites annonces
Téléchargements

Presse internationale
Colloques & conférences
Universités françaises

Collaborations éditoriales

Soutenir musicologie.org


ISSN 2269-9910

Références / musicologie.org 2014

Mardi 6 Octobre, 2015 16:09

musicologie.org

 

rectangle

musicologie

Biographies musicales

rectangle_actu

rectangle

rectangle