bandeau bio

S'abonner au bulletin

 

 

 

Jadin Louis-Emmanuel

1768-1853

Louis Emmanuel Jadin

 

 

Né à Versailles le 21 septembre 1768, mort à Paris le 11 avril 1853.

Fils de François Jadin. Il est page à la cour de Louis xvi, où il a peut-être étudié la musique avec Piccini. En 1783, il intègre la troupe du théâtre Montansier. Au cours de la Révolution, il s'engage dans La Garde nationale, et participe aux fêtes et aux cérémonies. Il est à Rouen avec Boieldieu en 1795, à Nancy, Lyon, Bordeaux.

En janvier 1796, il est professeur de solfège au Conservatoire national de Paris, puis il est nommé professeur de piano le 19 juillet. Le 20 mai 1798, son poste est supprimé en raison de restrictions budgétaires. Il enseigne de nouveau le solfège à partir du 20 juillet 1802

En 1804, il prend la direction du Théâtre de Molière qui proposait un répertoire de vaudevilles et d'opéras-comiques. Il dirige lui-même l'orchestre. Il y crée deux de ses œuvres, Mon cousin de Paris, le 23 juin, et La grand-mère, le 17 octobre, puis quitte le théâtre. En janvier 1805, il est nommé professeur de piano au Conservatoire.

Le 1er janvier 1815, il entre en fonction comme gouverneur des pages à la chapelle royale et quitte le Conservatoire 1er janvier 1816.

Le 1er mai 1821, il est élevé au grade de Chevalier dans l'ordre de la Légion d'honneur.

Il quitte sa fonction de gouverneur de pages le 1er janvier 1830 et se retire à Montfort-l'Amaury, mais en 1834, il est de nouveau à Versailles et à Paris en 1844.

Louis Emmanuel Jadin Louis-Emmanuel Jadin

Les Jadin

François Jadin (1731-1791)

ses fils

Adrien-Paul Jadin (1762-ap. 1790)

Valentin-François (1763-ap. 1841)

Georges Jadin (ii) (1773-ap. 1813)

Louis-Emmanuel Jadin (1768-1853)

Hyacinthe Jadin (1776-1800)

ses frères

Georges Jadin (1742-....)

Jean-Baptiste (1744-1789/1790)

Ouvrages pédagogiques

  • 1822, Méthode complète de piano, avec A. de Garaude.
  • 1845, Méthode d'harmonium.

Catalogue des œuvres

  • 1784, 3 sonates, pour le clavecin ou le forte-piano avec accompagnement de violon obligé, dédiées à Madame Victoire de France.
  • 1787, op.3, 6 quatuors concertants, pour 2 violons, alto, basse, dédiés au comte d'Ogny..
  • 1787-1810, 33 sonates pour piano.
  • 1788, Guerre ouverte, ou Ruse contre ruse, comédie en 3 actes sur un livret de Dumaniant (A.-J. Bourlin), créée à Versailles en 1788.
  • 1788, Symphonie concertante, pour 2 clarinettes (créée en 1788).
  • Sonate pour le forte-piano avec violon & violoncelle, dédiée à Mlle Cécile Tourette l'aînée.
  • 1789, Sonate avec flute obligée en ré
  • 1790, Constance et Gernand, opéra en 1 acte sur un livret de P. Desriaux, créé à Paris, au théâtre au Français Comique
  • 1790, Joconde, opéra en 3 actes sur un livret de Desforges (P.-J.-B. Choudard), d'après La Fontaine), créée à Paris, au théâtre de Monsieur le 14 septembre 1790.

Jadin, Joconde Joconde
Gravé par Helman (1743-1809), d'après D. Berthaux

  • 1790, La religieuse danoise, ou La communauté de Copenhague [aussi Le duc de Waldeza], opéra en 3 actes sur un livret d'A.-L. Bertin d'Antilly, créée à Paris, au théâtre créé au théâtre Montansier, le 13 décembre 1790.
  • « Escota janette », air varié des Petits savoyards, pour piano.
  • 1791, L'heureux stratagème, comédie lyrique en 2 actes sur un livret de G. Saulnier, créé à l'Opéra de Paris, le 13 septembre 1791.
  • 1791, La vengeance du bailli, ou La suite d'Annette et Lubin, comédie mêlée d'ariettes en 2 actes sue un livret de C.-S. Favart et C.-N.-J. Favart, créée à Paris, au théâtre de Monsieur, le 30 avril 1791
  • 1792, Amélie de Monfort, opéra en 3 actes sur un livret de Cottereau, d'après N. B. de La Dixmerie, créée à Paris, au théâtre créée à Paris, au théâtre Feydeau, le , le 13février1792.
  • 1792, Concerto pour piano n° 1.
  • 1792, Il signor di Pursognac, d'après Molière), créé à Paris au théâtre créée à Paris, au théâtre Feydeau, le , le 23 avril 1792.
  • 1792, L'avare puni, opéra-comique en 1 acte sur un livret de Verneuil), créé à Paris, au théâtre Feydeau, le 4 août 792
  • 1793, Le coin du feu, comédie en 1 actes, sur un livret d'E.-G.-F. de Favières, créé à l'Opéra-Comique (Favart), le 10 juin 1793.
  • 1793, Le siège de Thionville, drame lyrique en 2 actes sur un livret de Saulnier et Dutilh, créé à l'Opéra de Paris le 14 juin 1793.
  • 1793, Les talismans, opéra à grand spectacle en 3 actes, sur un livret de P.-U. Dubuisson, créés à Paris, au Theâtre Louvois, le 12 janvier 1793
  • 1793, La rosière de Cholet, en 1 acte, créée au théâtre Montansier, le 16 août 796 [attribution incertaine]
  • 1794, Agricol Viala, ou Le jeune héros de la Durance, fait historique et patriotique en 1 acte, sur un livret de L. Philipon de la Madeleine, créé à Paris, au théâtre des Amis de la Patrie, le 1er juillet 1794.
  • 1794, Alisbelle, ou Les crimes de la féodalité, opéra en 3 actes sur un livret de Desforges, créée au théâtre National, le 27 février1794.
  • 1794, Chant d'une esclave affranchie, sur un poème de Coupigny.
  • 1794, L'apothéose du jeune Barra, tableau patriotique en 1 acte sur un livret de F.-P.-A. Léger, créée à Paris, au théâtre Feydeau, le 5 juin 1794
  • 1794, L'écolier en vacances, comédie en 1 acte, sur un livret de L.B. Picard, créé à l'Opéra-Comique de Paris, le 13 octobre 1794 [livret].
  • 1794, Le congrès des rois, comédie mêlée d'ariettes, sur un livret de Desmaillot (A. F. Eve), créé à l'Opéra-Comique de Paris le, 26 février 1794 (avec les collaborations de Dalayrac, Grétry, Méhul et al.)
  • 1794, Marche en fa majeur, pour ensemble à vent.
  • 1794, Ode à J.-J. Rousseau, sur un poème de Théophile Desforgues [créé le 19 octobre 1794 à l'occasion de la fête en l'honneur de Jean-Jacques Rousseau].
  • 1794, Ouverture en do majeur, pour ensemble à vent.
  • 1794, Pas de manœuvre en fa majeur, pour ensemble à vent.
  • 1794, Symphonie en fa majeur, pour ensemble à vent.
 

 

  • 1794, Air patriotique, chanté sur différents Théâtres, composé et mis en chœur par L. Jadin.
  • 1794, 3e recueil de 6 romances & petits airs avec accompagnement de piano, sur des poèmes de Boucher, dédiées à son ami Duplessis.
  • 1795, La supercherie par amour, ou Le fils supposé, comédie mêlée de musique en 3 actes, sur un livret de C.-J. Loeuillard d'Avrigny, créé à l'Opéra-Comique de Paris (Favart), le 12 mai 1795
  • 1795, Le cabaleur, comédie mêlée d'ariettes en 1 acte sur un livret de J.-A. Lebrun-Tossa, créé à l'Opéra-Comique de Paris (Favart), le 11 janvier 1795.
  • 1795, Le lendemain de noces, opéra-comique en 1 actes sur un livret de Léger, créé à Paris, au théâtre Feydeau, le , 18 avril 1795.
  • 1795, Loizerolles, ou L'héroïsme paternel, opéra-comique en 1 acte, sur un livret de Ducaire), créé au théâtre des Amis de la Patrie, le 25 décembre 1795.
  • 1795, Trois sonates pour forte-piano avec accompagnement de violon ad libitum, dédiées à Hélène de Montgeroult.
  • 1795, 3 sonates pour le forte-piano avec accompagnement de violon ad libitum, dédiées à Haydn.
  • 1795, 2de Suite de Romances et petits airs, avec accompagnempent de piano ou harpe, dédiées à la citoyenne Beauvilliers.
  • 1796, Le mariage de la veille, opéra-comique en 1 acte, sur un livret de Loeuillard d'Avrigny, d'après « La femme qui avoit raison » de Voltaire, créé à l'Opéra-Comique de Paris (Favart), 2 janvier 1796 [airs détachés avec accompagnement de piano ou de harpe]
  • 1796, Le négociant de Boston, comédie mêlée de musique, en 1 acte sur un livret de Loeuillard d'Avrigny et Dejaure, d'après « Le libérateur » de Mercier, créé à l'Opéra-Comique de Paris (Favart), le 23 mars 1796.
  • 1796, Les deux lettres, opéra-comique en 1 acte, sur un livret de E.-J.-B. Delrieu, créées à l'Opéra-Comique de Paris (Favart), le 4 août 796.
  • 1796, Mélusine et Gerval ou Mélinde et Ferval, créée à Paris, au théâtre Feydeau, le 20 février1796 [perdu].
  • 1796, Six sonates faciles pour piano-forte, dédiées aux élèves du Conservatoire.
  • 1797, Claudinet, ou Les absents ont toujours tort, opéra-comique en 2 actes sur un livret de C.A.B. Serwin, créé au rhéâtre des Artistes, le 21 janvier 1797 [attribution incertaine, perdu]
  • 1797, Concerto pour basson [perdu].
  • 1797, Les bons voisins, fait historique en 1 acte, sur un livret de B. Planterre, créés à Paris, au théâtre Feydeau, le 1er novembre 1797.
  • 1797, Pot-pourri pour deux piano-forté, dédié à Simone Chénard.
  • 1798, Candos, ou Les sauvages du Canada, opéra en 3 actes sur un livret de Delrieu, créé à Paris, au théâtre Feydeau, le 2 janvier 1798.
  • 1798, La paix, ou Le triomphe de l'humanité, créée au Théâtre de Nancy, le 14 décembre 1798 [perdu].
  • 1800, Huit nocturnes à voix seule avec accompagnement de piano, sur des poèmes de Metastasio.
  • 1800, Trois quatuors à cordes
  • 1801, 3 quatuors concertants, pour piano, violon, alto, violoncelle [3e quatuor, dédié à son ami Gerbet, Directeru des Postes aux Lettres à Lyon ; violon ; alto ; violoncelle].
  • 1800, Duo pour 2 pianos, composé et dédié à Madame Bonaparte


Duo pour 2 pianos

  • 1802, Concerto n° 2 en do majeur pour piano.
  • 1803, 3 sonates, piano, violon, violoncelle.
  • 1803, Mahomet II, tragédie lyrique en 3 actes sur un livret de Saulnier, créé à éra de Paris, le 9 août 1803.
  • 1803, Potpourri, piano, cor, violon obbligé.
  • 1803, Recueil de 2 duos et 2 rondeaux, pour voix,  harpe
  • 1803, Symphonie concertante, pour clarinette, cor et orchestre.,
  • 1803, Symphonie concertante, pour deux piano et orchestre..
  • 1804, Jean Bart et Patoulet, opéra-comique en 1 acte, sur un livret de Léger, créés à l'Opéra-Comique de Paris (Feydeau),
  • 1804, La grand-mère, opéra-comique en 2 actes sur un livret de E.-G.-F. de Favières), créée au Théâtre Molière, le 17 octobre
  • 1804, Mon cousin de Paris, opéra-comique en 1 acte, sur un livret de Léger, créé éâtre Molière le 23 juin 1804.
  • 1805, Charles Coypel, ou La vengeance d'un peintre, opéra-comique en 1 acte, sur un livret de Léger, créé au théâtre Montansier,
  • 1805, Le grand-père, ou Les deux âges, opéra-comique en 1 acte, sur un livret d' A. de Favières, créé à l'Opéra-Comique Romance du grand-père ou les deux âges, chantée par Madame Aubert-Le Sage, accompagnement de piano ou de harpe]
  • 1805, Les trois prétendus, opéra-comique en 1 acte, sur un livret de T. Pein, créés au théâtre créé au théâtre
  • 1805, livre 2, 3 nouveaux quatuors à cordes.
  • 1806, 2 livres de nocturnes concertants, piano, flûte


Nocturne n° 3
Felix Skowronek (flûte), William McColl (clarinette),
David Kappy (cor), Arthur Grossman (basson)

  • 1806, La bataille d'Austerlitz, symphonie à
  • 1806, Les deux aveugles de Tolède, opéra en 1 acte, créé à l'Opéra-Comique
  • 1806, Nocturnes ou divertissements, piano, flûte,
  • 1807, Les arts et l'amitié, opéra-comique sur un livret d'A. de Bouchard) créés à l'Opéra-Comique de Paris (Feydeau),
  • 1808, 3 fantaisies, piano, cor ou flûte ou
  • 1808, Duo, pour piano, harpe, composé et dédié à Mlle Érard
  • 1809, Symphonie concertante, pour hautbois et cor.
  • 1810, L'auteur malgré, lui, ou La pièce tombée, opéra-comique en 1 acte, sur un livret de Claparède, d'après « Le connoisseur » de J.-F. Marmontel, créé à l'Opéra-Comique de Paris (Feydeau),
  • 1810, La partie de campagne, comédie mêlée de chants, en 1 acte, sur un livret de J. H. F. Lamartelière, créée à l'Opéra-Comique
  • 1811, 18e pot-pourri, piano, harpe ou violon, cor.
  • 1811, Fantaisie n° 9, piano, harpe, cor ou violon.
  • 1811, Concerto pour piano n° 3 en ré mineur
  • 1814, Le retour du bien-aimé, scène égorique.
  • 1814, Le serment français, sur un poème
  • 1815, 3 grands trios, piano, cor, violoncelle.
  • 1815, Grande sonate, piano, violon, violoncelle ad
  • 1816, L'inconnu, ou Le coup d'épée viager, opéra-comique en 3 actes sur un livret de Vial et E.-G.-F. de Favières, créé à l'Opéra-Comique de Paris (Feydeau),
  • 1816, La gueule du lion, ou La mère esclave, mélodrame en 3 actes due un livret de Cuvelier et Léopold, créée au théâtre de la Gaîté, en décembre 1816- Jan é]
  • 1820, Fantaisie concertante, pour harpe et piano.
  • 1820, Le canon du 29 septembre 1820, sur un poème
  • 1820, Prière pour la duchesse de Berry, sur un poême d'A. Jadin.
  • 1820, Symphonie concertante, pour piano, flûte
  • 1821, Chant des gardes au baptème du nouvel ême de F.-L. Janillion

fanfan et Colas, jadin scène du serment des gardes au baptême d'Henri V, duc de Berry
Gravé par Helman (1743-1809), d'après D. Berthaux

1822, Fanfan et Colas, ou Les frères de lait, opéra-comique en 1 acte, sur un livret d'Adolphe Jadin, d'après Beaunoir (A.-L.-B. Robineau) créé à l'Opéra-Comique (Feydeau), le 29 octobre 1822, dédié à Madame de Beaunour [Colas Colas, sois-moi fidèle, chansonnette, accompagnement piano]

Madame Gonthier Mme Gonthier, rôle de Perrette dans Fanfan et Colas
D'après Jacques-Antoine-Marie Lemoine.

 

Madame Gonthier Mme Gonthier, rôle de Perrette dans Fanfan et Colas
Louis-Charles Ruotte, père, d'après J.A.M. Lemoine

marie desbrosses dans Fanfan et Colas de Jadin Marie Desbrosses dans Fanfan et Colas (1822)
Gravure de Charles Chasselat.

Fanfan et ColasFanfan et Colas, scène X.
Gravé par Helman (1743-1809), d'après D. Berthaux

 

  • 1828, Messe solennelle, 4 voix, orchestre.
  • 1829, Grand quintette, 2 violons, alto, 2 violoncelles ou 2 violons, 2 altos, violoncelle.
  • 1836, Introduction et menuet, pour 2 violons, alto, violoncelle.
  • 1843, Trio concertant, piano, harpe, violoncelle.
  • 1846, Les prix de l'année 1846 aux frères de l'école chrétienne, sur un poème de P. de Chazot, 4 voix, orgue
  • 1813, Grand nocturne concertant, piano, violon ou flûte ou clarinette, ou hautbois.
  • 1796, Le hasardeux, opéra en 2 actes sur un livret de Debrieux, créé au théâtre Louvois, le 8 août 1796.
  • s.d. 10 Kyrie dont pour la Maison Royale de Saint Cécile, 3 voix, orgue, orchestre
  • s.d. Symphonie concertante, pour piano et hautbois.
  • s.d. Vous dont les âmes, ariette dialoguée, avec orchestre.
  • s.d., 17 nocturnes (La cloche du matin à 3 voix, Onde limpide et pure, à trois voix3vv
  • s.d., 17 O salutaris
  • s.d., 2 Ecce panis, 1–4 voix, instruments et/ou orgue, piano.
  • s.d., 22 andantes, pour orgue.
  • s.d., 3 grands quatuors
  • s.d., 3 nocturnespour flûte.
  • s.d., 3 Sanctus, 2–4 voix
  • s.d., 45 hymnes et cantates liturgiques
  • s.d., 6 Domine salvum, 1–3 voix, orgue ou orchestre.
  • s.d., Andantino et Allegro, pour cor, violon, alto.
  • s.d., Citoyens, levez-vous.
  • s.d., De nombreux arrangements d'œuvres de H.-M. Berton, Boieldieu, Carafa, Catel, Chapelle, J.-B. Cramer, Dalayrac (Ouverture de « La Dot » et airs de ballet pour clavecin avec accompagnment de violon), Deshayes, H. Georgeon, Grétry, Kreutzer, Méhul, Mélesville, Mozart, Paër, Sacchini etc.
  • s.d., Environ 160 chansons : Un poison, c'est la tristesse (1796) ; Rondeau, sur un poème de Saint-Laurent (1802) ; Il est à lui, sur un poème de Coupigny (1822) ; Les cheveux de ma toute belle, séguedille espagnole, sur un poème d'E. Fouinet (1831) ; Jeannette et Pierre, sur un poème de Chazot (1848) ; Le bandit, sur un poème d'Arago (avec accompagnement d'orchestre ou de piano) ; L'invocation à la paix (avec accompagnement d'orchestre).
  • s.d., Fantaisies pou harpe.
  • s.d., Hymne à la République.
  • s.d., Jean et Geneviève, opéra (1 air publié, no représenté)
  • s.d., Le chasseur, tyrolienne
  • s.d., Le mois de Marie, ou 7 cantiques français fait pour les demoiselles de la Maison Royale de la Légion d'Honneur de Saint-Denis, sur des poèmes de J. Racine, P. Corneille, J.-B. Rousseau et al., 1–4 voix, piano ou harmonium ou orgue.
  • s.d., Marche funèbre, pour orgue.
  • s.d., opus 1, Sonate pour harpe.
  • s.d., opus 10, 3 sonates, piano, flûte, basse.
  • s.d., opus 13, 3 sonates, piano, flûte ou violon, violoncelle.
  • s.d., plus de 20 potpourris ou mélanges
  • s.d., Plus de 40 Fantaisies et variations pour piano solo (dont Fantaisie sur Ninon de Berton (1809) ; Fantaisie sur des airs de Grétry (1810) ; Variations sur « Vive Henri IV » (1814) : Fantaisie suisse, flûte ou violon ad libitum (1818).
  • s.d., Première fantaisie concertante, pour piano, clarinette ou flûte ou violon ou hautbois.
  • s.d., Prières des exilés de Gallicie, sur un poème de Chazot, chant polonais, pour voix, piano ou harpe
  • s.d., Requiem et Libera me, 3 voix, 3 trombones, 6 contrebasses.
  • s.d.,Duo du vin.
  • s.s. opus 125, trios, flûte, violon, violoncelle.

Documents

Fétis François Joseph, Biographie universelle des musiciens et bibliographie générale de la musique. Paris, 1862 (2e édition), t. 4, p. 417.

louis Ellanuel Jadin

Louis Emmanuel Jadin

 

 

Jean-Marc Warszawski
26 mars 2012

 

Musicologie.org
56 rue de la Fédération
93100 Montreuil
06 06 61 73 41

À propos - contact
S'abonner au Bulletin
Liste musicologie.org

Flux RSS

Biographies de musiciens
Encyclopédie musicale
Articles et études
La petite bibliothèque

Analyses musicales
Cours d'écriture en ligne

Nouveaux livres
Nouveaux disques
Agenda

Petites annonces
Téléchargements

Presse internationale
Colloques & conférences
Universités françaises

Collaborations éditoriales

Soutenir musicologie.org


ISSN 2269-9910

Références / musicologie.org 2014

Samedi 13 Décembre, 2014 16:33

musicologie.org

rectangle

musicologie

Biographies musicales

rectangle_actu

rectangle

rectangle