Actualité . Biographies . Encyclopédie . Études . Documents . Livres . Cédés . Annonces . Agenda
Abonnement au bulletin . Analyses musicales . Recherche + annuaire . Contacts . Soutenir 

A   B   C   D   E   F   G   H   I   J   K   L   M   N   O   P     R   S   T   U   V   W   X   Y   Z

Chostakovitch Dmitri
1906-1975

 

Né à Saint-Petersbourg, le 12 septembre 1906, mort à Moscou, le 9 août 1975

Dmitri Chostakovitch est né dans les troubles de l'échec de la Révolution de 1905. Son père, descendant d'une lignée de révolutionnaires, est inspecteur général des poids et mesures, sa mère est pianiste. Elle lui donne ses premières leçons de piano.

En 1917, un camarade de son âge est tué devant lui, dans la rue, par un gendarme de la police tzariste.

En 1919, il est admis au Conservatoire de Leningrad où il étudie le piano avec Leonid Nicolaïev et la composition avec Maximilien Steinberg.

Son père décède en février 1922. Pour subvenir à ses besoins, il joue dansl les cinémas.

Au début de l'année 1923, suite à un poliomyélite des ganglions lymphatiques, il est opéré et passe l'été en convalescence à Gaspra en Crimée. Il y rencontre Tatania Glivenko, fille d'un philologue renommé, amoureux, il lui dédie son 8e trio.

Il achève la composition de sa première symphonie en 1925 qui est créée par l'orchestre philharmonique de Leningrad, sous la direction de Nikolaï Malko. Des chef comme Bruno Walter, otto klemperer, Leopold Stokowski ou Arturo Toscanini, lui donennt une audience internationale.

En 1927, il participe au concours Chopin de Varsovie où il est gratifié d'une mention honorable. Il compose ensuite de nombreuses musiques pour la scène et le cinéma.

Indécis dans sa relation avec Tatania Glivenko qu'il ne veut pas épouser, elle se marie en 1929. Ils se voient toujours, Chostakovitch attend trois ans pour lui proposer une vie commune, proposition qu'elle ne prends pas au sérieux. Elle accouche en avril 1932, et rompt tout contact avec le compositeur.

En 1932, l'Union des Compositeur de l'Union Soviétique est créée, le 13 mai de la même année, il épouse Nina Varzar, jeune astrophysicienne.

Nina VarzarNina Varzar, par L. V. Varzar, 1929.

Il crée en 1934, son opéra Lady Macbeth du district de Mzensk qui est sévèrement critiqué par un article de la Pravda le 28 janvier 1936 après 180 représentations.

Galina, son premier enfant naît le 30 mai 1936.

En 1937 il enseigne au Conservatoire de Leningrad. Le 10 mai 1938 son fils Maxime vient au monde.

De1939 à 1941 il est professeur de composition au Conservatoire de Leningrad.

Il est lauréat du Prix d'État en 1941. Le 5 mars 1942, sa symphonie Leningradest créée à Kouïbychev par l'orchestre du Bolchoïsous la direction de Samuel Samossoud (1884-1964). Le 29 juin, elle est jouée à Londres sous la direction de Henry Wood. La partition voyage à travers lemonde sous forme de microfilm et Toscanini dirige la symphonie à New Yorkavec le NBC Symphony orchestra. La partition parvient à Leningrad encerclée. L'œuvre, symbolisant la résistance à l'envahisseur nazi y est jouée une première fois le 9 août.

Chostakovitch est lauréat du Prix d'État en 1942 et reçoit le Prix Staline.

Il s'installe à Moscou en 1943, où il est professeur decomposition jusqu'en 1948, il enseigne également de nouveau auconservatoire de Leningrad de 1945 à 1948.

Il est lauréat du Prix d'État en 1946.

En 1948, il est de nouveau l'objet d'attaques idéologiques.

Prokofiev, Chostakovitch et Khatchatourian à Moscou en 1945.

En 1949, il est délégué à la Conférence mondiale de la paix aux États-Unis.

Lauréat du Prix d'État en 1950 et 1952. En 1954 il porte le titre d'Artiste du Peuple Soviétique et reçoit le Prix International Lénine, en décembre de la même année, Nina Varzar, son épouse meurt du cancer provoqué par les radiation qu'elle étudiait en Arménie dansle laboratoire d'Artiom Alikhaniyan, qui était également son amant.

En 1956, il rencontre Margarita Kainova, membre pour les jeunesses communistes d'un jury musical. Ils se marient peu de temps après. Il se séparent en 1959.

Il  est de  nouveau à Moscou en 1958 et reçoit la même année le Prix Lénine.

En 1960 il est élu Premier secrétaire de l'Union des Compositeurs.

Il se marie pour la troisième fois avec Irina Supinskaya, qui tout juste 27 ans, en novembre 1962.

Et en 1966, il est gratifié du titre de héros du travail socialiste.

Catalogue partiel des œuvres

Chostakovitch à Paris en 1973 avec Jean Wiener et Darius Milhaud

 

M. Rostropovitch, D. Chostakovitch et S. Richter, le 17 décembre 1953 à Leningrad pour la création de la 10e symphonie en mi mineur.

Bibliographie

Discographie

Russes dans l'âme : Trois trios du xxe siècle
de D. Chostakovitch & A. Tcherepnine
.
Trio Una Corda. Quantum 2011.
Trio Una Corda : Thierry Koehl, violon ; Emmanuelle Le Cann, piano ; Matthieu Lejeune, violoncelle.
1. Dimitri Chostakovitch (1906 - 1975) : Trio n° 1 opus 8 ; 2-4. Alexandre Tcherepnine (1899 - 1977), Trio opus 34 (Moderato tranquillo, Allegretto, Allegro Molto) ; 5-8. Dimitri Chostakovitch, Trio n°2 opus 67
(Andante, Allegro con brio, Largo, Allegretto)
Concert enregistré à la Salle Cortot de Paris, le 15 octobre 2006.
Lire une présentation complète de ce disque

 

Musique russe à Giverny : Borodine, Rachmaninov,  Stravinski, Chostakovitch. Hybrid'Music 2010 (H1820).

 

Lire  une présentation de ce disque

 

 

 

01/162
Chostakovitch
Symphonie n° 4  en do mineur opus 73
Orchestre philharmonique de Moscou
Kirill Kondrashin
Enregistré en 1962
Melodiya 74331198402 / BMG

 

 

02/162
Chostakovitch
Symphonie n° 5 opus 47
Orchestre philharmonique de Leningrad
Evgeny Mravinsky dir.
Enregistrement public 4 avril 1984
ERATO 2292 45752 / 1991

 

 

03/162
Chostakovitch
Symphonie n° 7 «Leningrad»
Orchestre philharmonique de New York
Kurt Masur, dir.
Enregitré à New York en 1998

TELDEC, 3984 21467

 

 

04/162
Chostakovitch
Symphonie n° 10 opus 93
Orchestre philharmonique de Leningrad
Evgeny Mravinsky, dir.
Enregistrement public 3 mars 1976

ERATO 2292 45753 / 1991

 

 

05/162
Chostakovitch
Symphonie n° 10 opus 93 (indiqué 43 sur la pochette)
Orchestre philharmonique de Londres
Bernard Haitink dir.
Enregistré à Londres en janvier 1977

 

 

 

06/162
Chostakovitch
Symphonies 10 & 11
Enregistré en 1983 et 1984

Disque 1 : Symphonie 10 en mi mineur opus 9301-04. — 05-08. Quatre monologue sur des poèmes de Pouchkine. Disque 2 : 01-04. Symphie n° 11 en sol mineur opus 103 — 05. Finalepour Le Pauvre Christophe Colomb, opéra de Erwin Dressel
Melodiya 74321 63461 / BMG (2 volumes)

 

07/162
Chostakovitch
Symphonie n° 12 opus 112 «1917»
Orchestre philharmonique de Leningrad
Evgeny Mravinsky, dir.
Enregistré en public le 30 avril 1984

ERATO 2292 45754

 

 

08/162
Chostakovitch
Symphonie n° 13 «Babi Yar»
Concertgebouw Orchestra
Bernard Haitink, dir.

DECA 417 261

 

 

 

09/162

Chostakovitch
Symphonie n° 14 opus 135 pour soprano, basse et orchestre dechambre
Elisabeth Holleque, soprano ; Nikita Storojev, basse ; I misici de Montreal ; Yuli Turovsky, dir.

Chandos 1988 CHAN 8607

 

10/162
Chostakovitch
Symphonie n° 15
Orchestre symphonique de Gothenburg
Neeme Järvi, dir
Enregitré en 1989
Deutsche Grammophon 427 616
01-04. Symphonie n° 15 opus 141  —05. Octobre opus 131, poème symphonique — 06. OUverture sur des thèmespopulaires russes et kirghiz opus 115.

 

11/162
Chostakovitch
Quatuors à cordes n° 1, 2, 4
Melodiya 74321 40712 / BMG 1997
Quatuor Borodine
Enregistré en 1978 et 1982

Melodiya 74321 40712 / BMG 1997

 

 

12/162
Chostakovitch
Quatuor à cordes n° 3
Deux pièces pour octuor à cordes
Quintette avec piano
Quatuor Borodine
Sviatoslav Richter, piano
Enregistré en 1983, 1964, 1983

Melodyia 74321 40713 / BMG1997

 

13/162
Chostakovitch
Quatuors n° 5, 6, 7
Quatuor Borodine
Enregistré en 1983, 1981
Melodyia 74321 40714 / BMG 1997

 

 

 

14/162
Chostakovitch
Quatuors n° 8, 9, 10
Quatuor Borodine
Enregistré en 1978, 1981

Melodiya 74321 40715 / BMG 1997 

 

 

 

15/162
Chostakovitch
Quatuors à cordes n° 14, 15
Quatuor Borodine
Enregistré en 1981, 1978

Melodyia 74321 40717 / BMG 1997

 

 

 

16/162
Chostakovitch
Quatuors n° 11, 12, 13
Quatuor Borodine
Enregitré en 1981

Melodyia 74321 40716 / BMG 1997

 

 

 

17/162
Chostakovitch
Quatuors 5 & 15
Quatuor Borodine
Enregistré en 1984, 1979

EMI  (Melodiya) CDC 7 49270

 

 

 

18/52
Chostakovitch par luis-même
Canal gauche
Chant
du Monde, double durée LDC 278100 

Onze poèmes populaires juifs, op. 79a,cycle vocal pour soprano, mezzo, ténor et piano — Nina Dorliac, soprano ;Zara Doloukhanova, mezzo ;Alexei Maslennikov, ténor ; DmitriChostakovitch, piano
01. Lamentation sur un enfant mort (2'42) — 03. Une maman et unetante  aux petits soins (1'49) — 05. Berceuse (3'15) — 06. Aprèsune longue séparation (2'41) — 07. Mise en garde (1'02) — 08.  Lepère renié (2'02) — 09. Chant de misère (1'17) — 11. Hiver (3'02)
13. La belle vie (1'26) — 14. Chant de la jeune fille (2'30)
15. Bonheur (1'20)

Symphonie n° 10 en mi mineur, op. 93atranscrite pour piano à quatre mains par l'auteur — Dmitri Chostakovitchet Moise Feinberg, piano à quatre mains
01. Moderato (21') — 02. Allegro (3'40) — 03. Allegretto (11'54) — 04.Andante. Allegro (10'39)

Canal droit

Quintette avec piano en sol mineur, op.57 pour deux violons, alto, violoncelle et pian — Dmitri CHOSTAKOVITCH,piano ; Quatuor Beethoven (D. Tsiganov, 1er violon ; V. Chirinski, 2èmeviolon ; V. Borissovski, alto ; S. Chirinski, violoncelle)o
02. Prélude - Lento (3'30) — 04. Fugue - Adagio (10'25)
10. Scherzo - Allegretto (3'05) — 12. Intermezzo - Lento (6'15) — 16.Finale - Allegretto (6')

Huit Préludes et Fugues de l'opus 87 —Dmitri Chostakovitch, piano
18. n° 5 en ré majeur (2'54) — 19. n° 23 en fa majeur (6'05) — 20 n° 3 ensol majeur (2'54) — 21 n° 16 en si bémol mineur (11'32)  — 24 n°6 en si mineur (5'02)  — 25. n° en la majeur (3'04) — 27. n° 20 en utmineur (10'25) — 28. n° 2 en la mineur (1'55)

19/162
Chostakovitch
Concerteo pour violon n° 1 & 2
Nell Gotovsky, violon
Bulgarian National Radio Symphonie
Vassil Kazandjiev, dir.
Enregistré à Sofia en octobre 1987
Pyramid 13493

Pyramid 13493

 

20/162
Dmitri Shostakovich
24 Préludes et fugues opus 87
Keith Jarrett, piano
Enregistré en juin 1991

ECM News Series 437 189 (2 volumes)

 

 

 

21/162
Shostakovich
The jazz Album
Ronald Brautigam, piano
Peter Masseurs, trompette
Royal Concertgebouw Orchestra
Riccardo Chailly, dir.
DECCA 433 702 1993 

Jazz Suite n° 1(1. - 1. Waltz —  2. Polka3.  3. Foxtrot). Piano Concerto n° 1 In C Minor, Op. 35 (4. Allegretto ; 5. Lento ; 6. Moderato ;7. Allegro Con Brio).Jazz Suite n° 2 : 8. March ; 9. Lyric Waltz ; 10. Dance ;11. Waltz ; 12. Little Polka ; 13. Waltz ; 14. Dance ;15.  Finale. 16.  Tahiti Trot (Tea For Two)

22/162
Shostakovich
The orchestral songs (vol. 1)
Les mélodies orchestrales
Luba Orgonasova
Nathalie Stutzmann
Larissa Dyadkova
Philip Langridge
Sergei Leiferkus

Gothenburg Sympgonie Orchestra
Neeme Järvi, dir
Enregitré en mai 1992
Deutsche Grammophon, 439 860
Two Fables of Krylov : 1.      I. The Dragonflyand the Ant —  2. II. The Ass and the Nightingale. Three Romances on Poems by Pushkin :  3.       I.Regeneration — 4.      II. A jealous maiden —5. III. Premonition. Six Romances: 6. I. To His Sonne — 7.  II. Oh wert thou in thecauld blast — 8. III. McPherson's Farewell — 9. IV. Jenny —10. V. Sonnet LXVI — 11. VI The King'sCampaign.From Jewish Folk Poetry : 12.     : I. Lament for a DeadInfant — 13. II. Fussy Mummy and Auntie — 14. III. Lullaby —15. IV. Before a Long Separation — 16. V. A Warning —17. VI. The Deserted Father — 18. VII. A Song of Poverty —19. VIII. Winter —  20. IX. The Good Life — 21. X. AGirl's Song — 22. XI. Happiness

23/162
Shostakovich
The Limpid Stream
Royal Stockholm Philharmonic Orchestra
Gennady Rozhdestensky, dir.
Enregistré à Stockholm les 9-14 juin 1995

Chandos  CHAN 9423

1. I.1 Overture: Allegro —2.      I.2 Adagio - Allegro - Allegro vivo— 3.      I.3 March: Allegretto — 4.      I.4 Allegretto —5.      I.5 Allegretto - Tempo de mazurka —6.      I.7 Scene and Waltz - Entr'acte:Allegretto — 7.      I.8 Feast: Allegro —8.      I.9 Allegro —9.      I.12 Scene 2: Moderato con moto —10.     I.13 Waltz —11.     I.14 Allegro —12.     I.15 Presto —13.     II.20 Invitation to the meerting: Adagio— 14.     II.21 Allegro —15.     II.22 Andantino —16.     II.25 Adagio —17.     II.27 Variation —18.     II.28 Coda: Allegro —19.     II.29 Adagio —20.     II.31 Variation —21.     II.32 Coda: Allegro —22.     II.33 Allegro poco moderato —23.     II.35 Coda: Presto —24.     III.36 Allegro molto —25.     III.37 — 26.     III.40 Variation: Allegro — 27.     III.41 Pizzicato: Allegretto —28.     III.42 Variation: Allegro —29.     III.44 Final dance: Allegro —

24/162
Dimitri Chostakovitch
Trios opus 8 et 67
Aaron Copland
Trio «Vitebsk»
Trio Wanderer
Enregistré en mai 2003

Harmonia Mundi HMC 901825

 

 

25/162
Dmitry Shostakovich
The two Piano Trios op. 8 & op. 67
Cello Sonata op. 40
Guarneri Trio, Prague
Enregistré à Prague les 15-17 juin 2001

Praga Digitals HMCD 90

 

 

26/162
CBS MK 44924
Chostakovitch
Qatuor n° 15 opus 144
Sofia Gubaidulina
Rejoice ! pour violon et violoncelle
Gidon Kremer
Daniel Phillips
Kim Kashkashian
Yo-Yo Ma

Enregistrement public en 1985 (chostakovitch) et enStudio 1988

Documents

Symphonie n° 11, dite année 1905.

Composée en 1957 pour commémorer le 40e anniversaire de la Révolutionsoviétique. Créée le 30 octobre 1957 au Conservatoire de Moscou parl'Orchestre symphonique d'Etat d'URSSsous la direction de NikolaïRakhline.

Grand orchestre bois par 3 (78 musiciens) : 3 flûtes, 3 hautbois, 3clarinettes, 3 bassons, 4 cors, 3 trompettes, 3 trombones, tuba,percussion, timbales, célesta, 2-4 harpes, 12 premiers violons, 12 secondsviolons, 10 altos, 8 Violoncelles, 6 contrebasses

Cette oeuvre, commémore le dimanche sanglant de janvier 1905. Le même sujet est traité dansune oeuvre chorale de 1951, Le Neuf janvier (Cycle de 10 poèmes pour choeur a cappela). Plutôtoeuvre d'images qu'oeuvre à programme, elle est en 4 mouvements.

La Place du Palais (Adagio), évoque l'esclavage du peuple et lesgeôles : triste harmonies aux cordes et harpes, sonneries de trompettes,roulements des tambours, rythme monotone, citations de chansons deprisonniers.

Le 9 janvier (Allegro) est construit sur un thème repris de lacomposition chorale de 1951.

Ce mouvement évoque la tuerie et l'échec de laRévolution de1905, avec une reprise du thème du premier mouvement, La Place du Palais, pour évoquer les responsables.

Mémoire éternelle (Adagio), est construit sur une marchefunèbre.

Le Tocsin (Allegro non troppo) fait entendre deschants révolutionnaire et revient au premier thème, palce du palais, pourévoquer la victoire des révolutionnaires.

Jean-Marc Warszawski
2006

TéléchargementsPresse internationale - Universités.

Musicologie.org, 56 rue de la Fédération, 93100 Montreuil, 06 06 61 73 41

Références / musicologie.org 2016

ISSN 2269-9910

Lundi 14 Août, 2017