S'abonner au bulletin

 

Le phénomène Stephanos Thomopoulos

 

Par Jean-Marc Warszawski, 11 octobre 2013 ——

 

Stephanos Thomopoulos

Stephanos Thomopoulos, Institut HongroIs de Paris, 11 octobre 2013.
Photographie © musicologie.org.

Vendredi soir dernier, 11 octobre, Stephanos Thomopoulos donnait un récital dont le programme puisait dans le répertoire de virtosité transcendantale.

Les six premières pièces des Mois (opus 74, nos 1-6, 1838), et Le vent (opus 15, no 2, 1837), de Charles Valentin Alkan, bicentenaire de la naissance oblige, des Études et Moments musicaux de SergueÏ Rachmaninov, la Ballade n° 2 et Après une lecture de Dante de Franz Liszt.

Stephanos Thomopoulos

Stephanos Thomopoulos, Institut Hongrois de Paris, 11 octobre 2013.
Photographie © musicologie.org.

Ce pianiste ne semble pas souffrir de la destruction massive de neurones et autres dangers sur l'équilibre nerveux que représente ce genre de répertoire, il semble au contraire s'y complaire et s'y fortifier.


Charles Valentin Alkan, « La Pâque » (début), no 4 des Mois (opus 74). Stephanos Thomopoulos, Institut hongrois de Paris, 11 octobre 2013.

Dans ces nappes incessantes, ces vagues de chromatismes, ces parties intercalées, ces cascades d'octaves et effets d'estrade en tous genres, les frappes d'enclume et les contrastes vertigineux, Staphanos Thomopoulos préserve les silences, cisèle les nuances et le lyrisme du chanté : il maîtrise tout de bout en bout, c'est évident, il nous le fait entendre.


Charles Valentin Alkan, « Le vent » (début), no 2 de Souvenirs : Trois morceaux dans le genre pathétique (opus 15). Stephanos Thomopoulos, Institut hongrois de Paris, 11 octobre 2013.

Par moments, il fait oublier que le piano est un instrument mécanique, tant il s'impose à lui, en donnant l'impression d'avoir les cordes directement sous les doigts, comme un guitariste de jazz. Très impressionnant, efficace, beau.

Stephanos Thomopoulos Après le concert, Stephanos Thomopoulos en discussion avec l'attachée de presse Simone Strähle et la pianiste Edda Erlensdóttir.
Photographie © musicologie.org.

À propos      S'abonner au bulletin   Liste musicologie.org   Collaborations éditoriales  


Références / musicologie.org 2013
Saturday 12 October, 2013 16:11

recherche

rectangle

rectangle

rectangle