Actualité . Biographies . Encyclopédie . Études . Documents . Livres . Cédés . Annonces . Agenda . Abonnement au bulletin . Analyses musicales . Recherche + annuaire . Contacts . Soutenir .  

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Pepusch John Christopher
1667-1752

Né à Berlin en 1667, mort à Londres 20 juillet 1752.

Fils d'un pasteur, il étudie la théorie musicale sous la direction d'un certain Klingenberg, peut-être le fils de Friedrich Gottlieb Klingenberg, organiste de Stettin, ou un autre membre de la famille, et l'orgue avec un organiste du nom de Große.

Dès l'âge de 14 ans, il est employé à la cour de Prusse. Après avoir voyagé aux Pays-Bas, il s'installe à Londres (après 1697) pour le reste de sa vie.

En 1704, il est altiste, puis de claveciniste au Drury Lane Theatre.

En janvier 1708, il rejoint la compagnie d'opéra résidant au Queen's Theatre. Il y est violoniste, claveciniste et agent de la soprano italienne Margherita de l'Epine.

John Christopher Pepusch, When Love's soft passion, extrait de 6 cantates anglaises, livre 2, 1720, Dorothee Mields (soprano), Stefan Temmingh (flûte), Kathrin Sutor (violoncelle), Wiebke Weidanz (clavecin).

Il obtient son doctorat en musique le 13 juillet 1713, la musique qu'il a présentée pour cette occasion, Hail, queen of islands! Hail, illustrious fair, est perdue.

En 1714, Pepusch est nommé directeur musical à Drury Lane. Au cours des deux saisons suivantes, il compose quatre masques : Vénus et Adonis, Myrtille et Laura, Apollon et Daphné et La mort de Didon.

À partir de l'automne 1716 et pour quinze années, il est directeur de la musique au Lincoln's Inn Fields.

Pendant la saison 1717-1718, il se fait remplacer au Lincon's par John Ernest Galliard, et apporte son concours (en même temps que Händel) aux fastes que James Brydges, comte de Carnarvon organise dans sa magnifique demeure de Cannons. Pepusch reprend son service au Lincoln en 1719, tout en étant peut-être directeur de la musique de James Brydges élevé au titre de duc. Il lui fournit de la musique jusqu'en 1721. Pour des raisons financières, le duc réduit son train de vie et sa musique dont l'activité cesse en 1725.

John Christopher Pepusch, Concerto à 5 pour hautbois, cordes, et basse continue, en sol mineur, Adagio, Allegro, Adagio, Allegro.

Ouverture de Venus and Adonis, en fa majeur, Allegro, Adagio, Allegro.

The Harmonious Society Of Tickle-Fiddle Gentlemen, sous la direction de Robert Rawson.

Pepusch et Margherita de l'Epine se marient entre 1718 et 1723. Leur fils unique, baptisé le 9 janvier 1724 meurt en juillet 1739.

Répétition à l'opéra, toile de Marco Ricci (1676-1730). Au premier plan Catherine Tofts (....-1756), à droite, Margherita de L'Epine (v. 1680-1746).

En 1726, il fonde l'Académie de musique ancienne.

The Beggar's Opera, est créé le 29 janvier 1728. Il en a probablement composé l'ouverture et peut-être arrangé les airs. Une suite, Polly, a été publiée en 1729, mais la censure interdit son exécution jusqu'après la mort de Pepusch.

Il se retire probablement du théâtre à la fin de la saison 1732-1733 pour se consacrer à la musique ancienne.

En 1735, Pepusch réorganise l'Académie de musique ancienne en école pour l'instruction musicale des jeunes garçons.

En décembre 1737, il est nommé organiste à la Chartreuse, et en 1745 il est élu membre de la Société royale, à laquelle il remet un document intitulé Des divers genres et espèces de musique chez les anciens.

Son épouse meurt le 8 août 1746.

Après la mort de Pepusch, Travers et Kellner partagent avec l'Académie de musique ancienne sa vaste bibliothèque dont la collection de musique pour virginal connue aujourd'hui sous le nom de Fitzwilliam Virginal Book.

Voir : Handlo R. de (v. 1281-v. 1346) ; Morley T. (1557-1602) ; Abercorn James Hamilton (v. 1685-v. 1750).

John Christoppher Pepusch, par Thomas Hudson

Écrits relatifs à la musique

A short treatise on harmony, containing the chief rules for composing in two, three and four parts. Dedicated to all lovers of musick, by an admirer of this noble and agreeable science

Of the Various Genera and Species of Music Among the Ancients, dans « Philosophical Transactions of the Royal Society » (xliv) 1746, p. 266–275.

A Short Account of the Twelve Modes of Composition and their Progression in Every Octave, ms., 1751, perdu.

Catalogue des œuvres

1705-1706, 6 sonates, flûte à bec, basse continue (Six Sonatas or Solos, London, 1707).

1707, 16 Sonates, violon, basse continue (dans XXIV Solos, London, 1708)

1707, Thomyris, Queen of Scythia, pasticcio sur un texte de P.A. Motteux, créé à Drury Lane, 1er avril 1707.

1707, Ye gen’rous arts and muses join (Britannia and Augusta), ode sur un poème de J. Hughes, en hommage au duc de Devonshire, 2 sopranos, 2 flûtes à bec, 2 hautbois, 2 violons alto, basson, basse continue.

1708, sonates, violon, basse continue.

1709, A Second Set of Solos (6), flûte à bec, basse continue.

1709, Airs, 2 violons.

1710, 6 cantates anglaises, sur des poèmes de Hughes : 1. Airy Cloe, proud and young, soprano, 2 hautbois, 2 violons, alto, basse continue, 2. As beauty’s goddess, soprano, basse continue, 3. Fragrant Flora, hast, appear!, soprano, violon, basse continue, 4. Miranda’s tunefull voice and fame, soprano, violon, basse continue, 5. See! from the silent groves, soprano ou ténor, basse continue (violoncelle, clavecin), 6. While Corydon the lovely shepherd, soprano, flûte à bec, basse continue. 1713, Hail, queen of islands! Hail, illustrious fair (Peace, Apollo and Britain), pour fêter le Paix d'Utrecht, musique perdue.

1711, 12 sonates, 2 violons ou hautbois ou flûte; basse continue (orgue ou violoncelle).

1711, 12 sonates, violon, violoncelle/basse continue.

1711-1712, 10 sonates, violon, basse continue0

1714, Fame and Isis joined in one (Ocean’s Glory, or A Parley of Rivers), pour le couronnement de George I, 1714, non créé, musique perdue.

1715, Venus and Adonis, masque sur un texte de C. Cibber, d'après les Métamorphoses d'Ovide: Metamorphoses, créé à Drury Lane, 12 mars 1715.

1715, Myrtillo and Laura, masque pastoral, sur un texte de Cibber, créé à Drury Lane, 5 novembre 1715.

1716, Apollo and Daphne, masque sur un texte d eJ. Hughes, créé à Drury Lane, 12 janvier 1716.

1716, The Death of Dido, masque sur un texte de B. Booth, d'après les L'Énéide de Virgile, créé à Drury Lane, 17 avril 1716.

1716, To joy, to triumphs (Fame and Cambria), ode sur un poème de Hughes, pour l'anniversaire de la princesse de Galle, trompette, flûte à bec, hautbois, harpe, 2 violons, alto, violoncelle, basse continue.

1717-1718, Anthem, O praise the Lord, Anthem, soprano, basse continue.

1717-1718, 10 sonates, nos1–8 pour flûte ou hautbois, violon, basse continue, no 9 pour flûte, viola de gambe basse continue, no 10 pour flûte à bec, flûte, basse continue, perdu.

1717-1718, 6 concertos, 2 flûtes à bec, 2 flûtes ou hautbois ou violon,basse continue.

1720, 6 cantates anglaises, 1. Cleora sat beneath a shade, sur un poème de J. Slaughter, soprano, flûte à bec, basse continue, 2. Kindly fate at length release me, sur un poème de L. Theobald, soprano, trompette, 2 violons, alto, basse continue, 3. Love frowns in beauteous Myra’s eyes, sur un poème de Hughes, soprano, flûte à bec, basse continue, 4. Menalcas once the gayest swain, sur un poème de Gee, soprano, flûte à bec, basse continue, 5. When loves soft passion, sur un poème de J. Blackley, soprano, flûte à bec, basse continue, 6. While pale Britannia pensive sate, sur un poème de Cibber, soprano, trompette, 2 violons, alto, basse continue.

1720, 12 cantates anglaises, 1. On fam’d Arcadia’s flow’ry plains, poème de Hughes, soprano, hautbois, basse continue, 2. The god of love had lost his bow, soprano, basse continue, 3. The Union of the Three Sister Arts, soprano, ténor, basse, chœur mixte, 2 hautbois, 2 violons, alto, basse continue, 4. An hapless shepherd, soprano, 2 violons, basse continue, 5. Crudel, ingrata, soprano, clavecin, violoncelle, 6. Fonte adorato, alto, basse continue, 7. Hymen, source of human bliss, soprano, alto, ténor, basse, chœur mixte, hautbois, 2 violons, alto, basse continue, 8. No, no, vain world, 2 soprano, 2 flûte à bec, 2 hautbois, violon solo, 2 violons, alto, basse continue, 8. S’io peno e gemo, soprano, hautbois, basse continue, 9. Twas on the eve, soprano, basse continue, 10. Victorious Caelia charming fair, soprano, alto, chœur mixte, 2 violons, alto, basse continue, 11. Vorrei scoprir, soprano, violon, basse continue, 12. Wake th’ harmonious voice and string, poème de Hughes, pour le mariage de Lord Cobham et Mrs Anne Halsey, 2 soprano, hautbois, flûte à bec, 2 violons, alto, basse continue.

1720, Lord Thou art become gracious, Anthem, soprano, alto, ténor, basse / soprano, alto, alto, basse, hautbois, trompette, 2 violons, alto, violoncelle ou contrebasse, basse continue0

1720, O be joyfull in God, Anthem, alto/chœur mixte, hautbois, 2 violons, contrebasse, violoncelle, révisé pour soprano, soprano, alto, ténor, basse/chœur mixte, hautbois, 2 violons, alto, violoncelle, orgue.

1720, O give thanks, soprano, alto, basse/chœur mixte, hautbois, 3 violons, basse.

1720, O sing unto the Lord, Anthem, soprano, soprano, basse, 2 violons, orgue, revu pour chœur mixte, 2 violons, alto, basse.

1720, Rejoyce in the Lord, Anthem, soprano, alto, ténor, ténor, basse/chœur mixte, flûte, hautbois, trompette, 2 violons, alto, basse continue.

1721, Magnificat, soprano, alto, ténor, basse, chœur mixte, hautbois, basson, trompette, 2 violons, alto, violoncelle ou contrebasse; orgue. 1724, The Prophetess, or The History of Dioclesian, opéra avec des dialogues parlés, sur un livret de T. Betterton et J. Dryden, d'après J. Fletcher et P. Massinger, créé au Lincoln’s Inn Fields, 28 novembre 1724, musique perdue.

1725, Alexis and Dorinda, créé au Lincoln’s Inn Fields, créé le 15 avril 1725, musique perdue.

1728, The Beggar’s Opera, opéra-ballade de John Gay, créé au Lincoln’s Inn Fields, 29 janvier 1728 (ouverture, arrangement des airs ?)

1729, The Wedding, Opéra-Ballade, de E. Hawker, créé au Lincoln’s Inn Fields, 6 mai1729 (ouverture par Pepusch).

1729, Polly, Opéra-Ballade, en 3 actes sur un livret de John Gay, créé au Little Theatre, Haymarket, 19 juin 1777.

s.d., airs, chansons, musiques pour différentes pièces de thépâtre.

s.d., Great Phoebus, who in thy unwearied race, pour la Sainte-Cécile, soprano, alto, 2 ténors, basse, choeur mixte (sopranos × 2), hautbois, trompette, 2 violons, alto, basse continue.

sd. A severa battaglia, cantate perdue.

sd. Mirar il caro ogetto, cantate perdue.

sd. Non ti bastava, oh Clori, cantate perdue.

sd. Strephon, young uncautious boy, 1 voix et instruments, cantate perdue.

sd. Sur les flots inquiets de la mer, 1 voix, basse continue, cantate perdue.

sd., The muses once to Phoebus came, 1 voix, instruments, cantate perdue.

sd., Foolish love! I scorn thy darts, cantate perdue.

sd., On silver Tyber’s vocal shore, cantate perdue.

sd., Why too amorous heroe, cantate perdue.

sd., Young Strephon by his folded sheep, cantate perdue.

s.d., Beatus vir, motet, chœur mixte.

s.d., Laetatus sum, motet, chœur mixte.

s.d., Te aeternum Patrem, motet, chœur sopranos, altos, ténors.

s.d., Blessed is the man, Anthem, soprano, soprano, alto, ténor, basse, chœur mixte (ténors × 2), 2 violons solo, 2 violons, alto, violoncelle ou contrebasse, basse continue.

s.d., I will magnifie thee O Lord, Anthem, ténor / ténor, ténor, basse, basse continue.

s.d., O praise the Lord, Anthem, alto, alto, basse/chœur mixte, 2 bassons ou violoncelle, basse continue.

s.d., O praise the Lord, Anthem, ténor, basse/ténor, ténor, ténor, basse, basse continue

s.d., I will magnifie thee O God, Anthem, soprano, voix à l'unison, 2 violons, basse continue, arragement du motet Alligeri amores de Bassani.

s.d., O come let us sing, Anthem, sopano, soprano, basse, instruments, perdu.

s.d., The Lord is King, Anthem, chœur mixte, instruments, perdu.

s.d., I will give thanks unto thee, Anthem, perdu.

s.d., O God, thou art my God, Anthem, perdu.

s.d., Concerto grosso, en re majeur, trompette, cordes.

s.d., Sinfonia à 5, en sol majeur, 2 flûtes, 2 violons, basse continue.

s.d., Concerto « Partie Englitair », en do majeur, violon, 3 hautbois, basse continue.

s.d., Concerto grosso, alto, 4 violon, alto, basse.

s.d., 5 concertos grossos, sol majeur, re majeur, fa majeur, fa majeur, mineur, 1 à 2 violons, cordes.

s.d., Concerto grosso, en re majeur, 2 violons, cordes.

s.d. 2 concertos, en la mineur et re mineur, 2 violons, alto, basse.

s.d., Concerto grosso, en sol majeur, violon, cordes, basse continue.

s.d., Concerto grosso, cordes, basse.

s.d., Concerto grosso, alto, violon, 2 violons, alto, basse.

s.d., 43 sonates en trio, 20 pour 2 violons et basse continue, 20 pour autres combinaison, 3 pour 2 instuments à cordes et basse.

s.d., environ 130 solos ou sonates, violon, basse de viole ou clavecin, basse continue, quelque unes pour flûte.

s.d., Pièces pour clavecin.

Bibliographie

COOK DONALD F., The Life and Works of Johann Christoph Pepusch (1667-1752), with Special reference to His Dramatic Works and Cantatas (thèse). King's College, University of London 1983

WILLIAMS J. G., The Life and Work of J. C. Pepusch, with Reference to English Musical Criti-cism, the Influence of Foreign Musicians in London, and the Performance of Earlier Music (thèse). University of York.

© Musicologie.org 2018.

À propos - contact | S'abonner au bulletin | Biographies de musiciens Encyclopédie musicaleArticles et études | La petite bibliothèque | Analyses musicales | Nouveaux livres | Nouveaux disques | Agenda | Flux RSS | Petites annonces | Téléchargements | Presse internationale | Colloques & conférences | Universités françaises | Collaborations éditoriales | Soutenir musicologie.org.

Musicologie.org, 56 rue de la Fédération, 93100 Montreuil ☎ 06 06 61 73 41

ISNN 2269-9910

Mercredi 24 Octobre, 2018