Actualité . Biographies . Encyclopédie . Études . Documents . Livres . Cédés . Petites annonces . Agenda . Abonnement au bulletin . Analyses musicales . Recherche + annuaire . Contacts . Soutenir .

rss

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Gaffurius Franchinus
1451-1522

Gaforio, Gafurio

Gaffurius enseignat le chant, Practica musicae Franchini Gafori laudensis (1512) Gaffurius enseignant le chant ? Practica musicae Franchini Gafori laudensis (1512)

Né à Lodi le 14 janvier 1451 ; mort à Milan le 25 juin 1522.

Son père, Bettino, originaire d'Almenno (Bergame) est soldat, sa mère Caterina Fissiraga est originaire de Lodi.

Il suit des études de théologie au monastère San Pietro à Lodi Vecchio jusqu'en 1773.  En 1473-1474 il est ordonné prêtre.

Il séjourne deux années avec son père à Mantoue, où il étudie la musique auprés du camélite musicien Johannes Godendach (Goodenday ou Bonadies).

Autour de l'année 1474, il compile des extraits de traités anciens : Marchetto de Padua, Ygolino d'Orvietto, Johannes de Muris, Philippe de Vitry.

Il enseigne à Vérone, où il rédige deux ouvrages aujourd'hui perdus, Musice institutionis collocutiones, et Flos musice.

En 1477, il rejoint la cour de Prospero Adorno (1428-1486), doge de Gênes en 1461 ayant aussitôt abdiqué. Il enseigne la théorie musicale et la composition, puis suit son maître en exil à Naples, à la cour du roi Ferdinand d'Aragon, en novembre 1478. Il s'intéresse alors à la théorie musicale, encouragé par Philippinus Bononius, le secrétaire du roi, et dialogue avec Johannes Tinctoris, Guglielmo Guarneri, leocmpositeir espagnol ou catalan Bernhard Ycart, actif entre 1470 et 1480, présent à Naples en 1478, et d'autres musiciens. Il aurait dirigé la musique de la basilique de la Santissima Annunziata.

Adoramus Christe, Schola Gregoriana Mediolanensis, Basilica di San Marco, Milano, Giovanni Vianini, direction, Enregistré en 1988.

Il publie son Clarissimi ac prestantissimi musici Franchini Gafori laudensis theoricum opus musice discipline à Naples le 8 octobre 1480.

Une épidémie de peste le force à se réfugier à Lodi, puis il entre au service de l'archevêque Carlo Pallavicino, en enseigne le chant à Monticelli (Crémone), de 1480 à 1483.

Le 19 mai 1483, il est nommé Maître de chapelle à San Maria Maggiore de Bergame, mais en est chassé par la guerre de Ferrare.

Le 22 janvier 1484, il est nommé maître de chapelle à la cathédrale de Milan.

Gaffurius et ses élèves. (1518) Gaffurius et ses élèves.De harmonia musicorum instrumentorum opus (1518).

En 1490, il est à Mantoue pour obtenir les services de l'architecte Luca Paperio au profit de la cathédrale de Milan.

Vers 1493, commence une querelle avec Spataro

En 1494, il est nommé recteur de San Marcellino de Milan.

En  1497 il est nommé professeur de musique à l'université créée par Ludovico Sforza à Milan.

En 1500, après la conquête de Milan par les Français, il est confirmé dans son poste et signe  « Regius Musicus ».

In 1504, il fait un séjour thermal et passe 3 mois à Varèse pour organiser la chapelle de S Maris al Monte.

En 1509, il publie une Oraison de Jacopo Antiquario, en bienvenue à Louis XII après la victoire due Venise. Il lègue une partie de ses livres à Incoronata de Lodi.

Franchino Gaforio jouant de l'orgue, theoricum opus musice discipline 1492 Gaffurius jouant de l'orgue et démonstration de l'échelle musicale.Theoricum opus musice discipline (1492)



Catalogue des œuvres

Éditions

Finscher Lutz [Ludwig] (éditeur), Franchinus Gafurius (1451-1522), Collected Musical Works.  Dans « Corpus Mensurabilis Musicae » (10-1), American Institute of Musicology 1955 [Missa De Carnival, Missa Sexti toni irregularis]

Finscher Lutz [Ludwig] (éditeur), Franchinus Gafurius (1451-1522), Collected Musical Works.  « Corpus Mensurabilis Musicae » (10-2), American Institute of Musicology  1960  [Kyrie et Agnus Dei ad Missal sexti toni irregularis, Missa (in Nat. D.N.J.C.) Omnipotens genitor, Missa Sanctae Catherinae V. et M. quarti toni, Missa de tous biens pleine, Missa de O clara luce, Missa (sine nomine), Missa brevis primi toni]

Bortone Amerigo (éditeur), Franchino Gaffurio : Messe I-III. Dans « Archivium musices metropolitanum mediolanense » (i-iii) Pontificio Istituto Ambrosiano di Musica Sacra 1958-1960.

Fano Fabio (éditeur), F. Gaffurio : Magnificat. Dans « Archivium musices metropolitanum mediolanense » (iv) Pontificio Istituto Ambrosiano di Musica Sacra 1959.

Migliavacca Luciano (éditeur), Franchino Gaffurio : Mottetti. Dans « Archivium musices metropolitanum mediolanense » (v) Pontificio Istituto Ambrosiano di Musica Sacra 1959.

Fano Fabio (éditeur), Anonimi : Messe. Dans « Archivium musices metropolitanum mediolanense » (vi) Pontificio Istituto Ambrosiano di Musica Sacra 1966.

Liber capelle ecclesie maioris : Quarto codice di Gaffurio. Dans « Archivium musices metropolitanum mediolanense », (xvi) 1968 [facsimilés des manuscrits, Librone 1 (olim 2269), Librone 2 (olim 2268), Librone 3 (olim 2267), Librone 4 (olim 2266), Milano, Archivio della Veneranda Fabbrica del Duomo].

Œuvres

Écrits relatifs à la musique

Apologia Franchini Gafurii adversus Joanem Spatarium et complices musicos bononiensis (13 exemplaires conservés).

Apologia Franchini Gafurii adversus Joanem Spatarium Démonstration des intervalles

Apologia Franchini Gafurii adversus Joanem Spatarium Démonstration des tons

Clarissimi ac prestantissimi musici Franchini Gafori laudensis theoricum opus musice discipline (72 exemplaires conservés).

Franchinus Gaffurius, theoricum opus musice discipline (1492) 1 Démonstration de la légende de la découverte des proportions usicales (Tubal et Pythagore)

 

Franchinus Gaffurius, theoricum opus musice discipline (1492) 2 Démonstration des intervalles des modes de la Grèce antique.

 

Franchinus Gaffurius, theoricum opus musice discipline (1492) 3 Démonstration du monocorde

 

Franchinus Gaffurius, theoricum opus musice discipline (1492) 4Démonstration du monocorde.

 

Franchinus Gaffurius, theoricum opus musice discipline (1492) 5

 Franchinus Gaffurius, theoricum opus musice discipline (1492) 6 Tableau de solmisation

Epistola prima in solutiones objectorum Joanis Vaginarii bononiensis (et Epistola secunda), (2 exemplaires conservés)

Extractus parvus musicae (v. 1474).

Franchini Gafurii laudensis regii musici publice profitendis: delubrique mediolanensis phonasci : de harmonia musicorum instrumentorum opus. (60 exemplaires conservés).

Gafforius, de harmonia musicorum 2 Détermination des intervalles musicaux. Planche également imprimée dansApologia Franchini Gafurii adversus Joanem Spatarium et complices musicos bononiensis (1520).

Gafforius, de harmonia musicorum 3Détermination des intervalles musicaux 

 

Gafforius, de harmonia musicorum 4Détermination des intervalles musicaux

Gafforius, de harmonia musicorum 5 Monocorde

 

Gafforius, de harmonia musicorum 6 Ethos des modes

Glossemata super nonnullis partibus primae partis theoricae musicae Ioannis de Muris.

Micrologus vulgaris cantus plani (v. 1480).

Practica musicae (1487, version ancienne).

Practica musicae Franchini Gafori laudensis (187 exemplaires conservés).

Démonstration de l'échelle

.

 

Démonstration de l'échelle

 

Tractato vulgare de canto figurato de Francesco Caza (trad. du livre II, de la practicae musica).

Tractatus brevis cantus plani (v. 1474).

Tractatus praticabilium proportionum (v. 1482).

Manuscrits (œuvres théoriques)

Éditions modernes

Bibliographie


À propos - contact |  S'abonner au bulletinBiographies de musiciens Encyclopédie musicaleArticles et études | La petite bibliothèque | Analyses musicales | Nouveaux livres | Nouveaux disques | Agenda | Flux RSS | Petites annonces | Téléchargements | Presse internationale | Colloques & conférences | Universités françaises | Collaborations éditoriales | Soutenir musicologie.org.

musicologie.org
 rss

Musicologie.org,
56 rue de la Fédération,
93100 Montreuil.
06 06 61 73 41.
ISNN 2269-9910.

 

Vendredi 22 Mai, 2020