Actualité . Biographies . Encyclopédie . Études . Documents . Livres . Cédés . Petites annonces . Agenda . Abonnement au bulletin . Analyses musicales . Recherche + annuaire . Contacts . Soutenir

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Conforti Giovanni Luca
v. 1560- 1608

Né à Mileto (Calabre), vers 1560 ; mort à Rome, le 11 mai 1608.

Chanteur.

Élève de Claudio Merulo (1533-1604), il est à partir de 1580, fausset à la chapelle papale de laquelle il est renvoyé le 31 octobre 1585, avec d’autres chanteurs, pour avoir rejoint la Congregazione dei musici di Roma sotto l'invocazione de S Cecilia, ce qui était interdit aux chanteurs papaux.

Il aurait été au service du Duc de Sessa. En 1586, le cardinal Scipione Gonzaga et le protonotaire Camillo Capilupi le recommandent, lui et G. B. Jacomelli, également renvoyé du chœur papal, dans une série de lettres auprès de la cour de Mantoue.

Ces letres témoignent de l'élégance de son art, sa tessiture très élevée, de ses improvisations en contrepoint, mais remarquent que son style romain pourrait ne pas s'adapter au style de Lombardie.

La négociation tourne court, il semble que Conforti ait séjourné à Tivoli.

Il sert à S Luigi dei Francesi, à Rome, sous la direction de Ruggiero Giovanelli du 1er juin 1587 au 30 avril 1588.

De 1591 à sa mort, il est de nouveau à la chapelle papale.

Les œuvres de Conforti comprennent un livre d'instructions sur l'ornementation vocale et un ensemble en trois volumes de psaumes de Vêpres et de Magnificat embellis pour voix de soprano, ténor et basse avec basse continue.

Écrits relatifs à la musique

Breve et facile maniera d’essercitarsi ad ogni scolaro, non solamente a far passaggi sopra tutte la note che si desidera per cantare, et far la dispositione leggiadra, et in diversi modi nel loro valore con le cadenze, ma ancora per potere da se senza maestri scrivere ogni opera et aria passeggiata che vorranno, et come si notano. Et questo ancora serve per quei che sonano di viola, o d’altri istromenti da fiato per sciogliere la mano et la lingua et per diventar possessore delli soggetti, et far altre inventioni da se fratte da Gio. Luca Conforto

Passaggi sopre tutti li salmi

Bibliographie

Bradshaw Murray C., Giovanni Luca Conforti « Salmi Passagi » (1601-1603) (vol. 1, misc. 5). Early Sacred Monody, American Institute of Musicology, Neuhausen, Stuttgart 1985.

–,  Giovanni Luca Conforti and Vocal Embellishment: from Formula to Artful Improvisation. Dans «Performance Practice Review» (8) 1995, p. 5-27 [Télécharger au format PDF]

Cametti Alberto (1871-1935), Giovanni Luca Conforti falsettista del cinquecento. Musica, Rome 1918.

Ferand Ernst Thomas (1887-1972), Die Improvisation in der Musik. Eine entwicklungs­geschichtliche und psychologische Untersuchung. Zürich 1938.

 Jean-Marc Warszawski
Dictionnaire des écrits relatifs à la musique
Novembre 1995-17 juillet 2021



À propos - contact |  S'abonner au bulletinBiographies de musiciens Encyclopédie musicaleArticles et études | La petite bibliothèque | Analyses musicales | Nouveaux livres | Nouveaux disques | Agenda | Petites annonces | Téléchargements | Presse internationale | Colloques & conférences | Universités françaises | Collaborations éditoriales | Soutenir musicologie.org.

Musicologie.org, 56 rue de la Fédération, 93100 Montreuil. ☎ 06 06 61 73 41.

ISNN 2269-9910.

Jeudi 22 Juillet, 2021