Actualité . Biographies . Encyclopédie . Études . Documents . Livres . Cédés . Petites annonces . Agenda . Abonnement au bulletin . Analyses musicales . Recherche + annuaire . Contacts . Soutenir

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Busoni Ferruccio
1866-1924

Dante Michelangelo Benvenuto.

Ferruccio Busoni en 1906.

Né à Empoli, 1er avril 1866, mort à Berlin 27 juillet 1924.

Compositeur, pianiste, musicographe.

Son père, Ferdinando, d’origine corse, est clarinettiste virtuose, sa mère, Anna Weiss, autrichienne, est pianiste. La famille se fixe à Trieste peu après sa naissance.

Il se forme dans le giron familial, notamment auprès de son père duquel il reçoit ses premlières leçons de piano où les œuvres de Johann Sebastian Bach sont essentielles. Cette étude doit être assez intensive, pour que bien des années plus tard il constate n’avoir pas eu d’enfance. Ses premières compositions datent de 1873, comme sa première prestation publique le 24 novembre au Schiller-Verein de Trieste où il joue le premier mouvement de la sonate en do majeur de Mozart et des pièces de Robert Schumann et de Muzio Clementi.

En 1875, il fait ses débuts de concertiste avec le Concerto en ut mineur de Mozart. La même année, avec le soutien financier de mécènes, il entre au Conservatoire de Vienne, qu’il quitte en 1877.

En 1881, à Graz, il suit les cours de composition de Wilhelm Mayer (1831-1898), qui a publié ses œuvres sous le pseudonyme de W. A. Rémy. Ce dernier lui enseigne le contrepoint, et partage son intérêt pour les œuvres de Mozart, le mysticisme et la philosophie orientale.

Entre 1885 et 1888, il étudie à Leipzig, où il rencontre Frederick Delius, Gustav Mahler, Piotr Ilitch Tchaïkovski, Edvard Grieg, Christian Sinding, les éditeurs de musique Peters et Breitkopf & Härtel.

Il loge chez le violoniste Henri Petri, dont le fils Egon deviendra un de ses élèves, puis son ami et assistant. C’est en discutant avec Katharina Petri, musicienne et maîtresse de maison, qu’il forme l’idée de transcrire les œuvres de Johann Sebastian Bach pour le piano.

Johann Sebastian Bach, Toccata adagio et fugue en do majeur, transcription de Ferruccio Busoni, par Egon Petri, 1958.


Johann Sebastian Bach, Toccata et fugue en mineur, BWV 565, transcription de Ferruccio Busoni, par Egon Petri, 1950.

En 1888, recommandé par le musicologue Hugo Riemann, il est nommé professeur à l’institut de musique d’Helsinki (dirigé par Martin Wegelius), où son cercle d’élèves et d’amis, les « Leskovites » (d'après le nom du chien de Busoni, Lesko), comprend Jean Sibelius et les frères Järnefelt. Il fait la connaissance de Gerda Sjöstrand (1862-1956), fille d’un sculpteur suédois.

En 1890, il enseigne à Moscou et épouse Gerda Sjöstrand. La même année, à Saint-Pétersbourg, il remporte le prix Rubinstein pour le piano et la composition.

En 1891, il émigre aux États-Unis. Déçu par le faible niveau du New England Conservatory de Boston, il déménage à New York, où il commence à développer ses activités de concertiste.

En 1894, il s’installe définitivement à Berlin. La même année il publie le premier volume de ses transcriptions des œuvres de J. S. Bach. Il en publiera sept de son vivant.

Il donne des cours de maître à Weimar (1900-1901), au Conservatoire de Vienne (1907-1908), à Bâle (1910).

Ferruccio Busoni et ses élèves lors d'une classe de maître à Vienne, de gauche à droite : Leo Sirota, Ignaz Friedman, Louis Gruenberg, Louis Closson, Józef Turczyński.

À partir de 1898 et de sa deuxième sonate pour violon, il délaisse le travail technique de son instrument au profit de la composition.

De 1902 à 1909, il encourage et finance, à Berlin, des concerts qui font place aux musique nouvelle de Béla Bartók, Vincent d’Indy, Edward Elgar, Albéric Magnard, Jean Sibelius, Eugène Ysaÿe… Au cours de ces Berliner Orchester-abende (soirées d’orchestre de Berlin), le 10 novembre 1904, à la Beethoven-Saal, il présente son concerto pour piano opus 39, qui marque sa maturité de compositeur.

Ferruccio Busoni, Concerto pour piano en do majeur opus 39, 1. Prologo e Introito, 2. Pezzo giocoso, 3. Pezzo serioso, 4. All'Italiana, 5. V Cantico, Marc-André Hamelin (piano), sous la direction d'Osmo Vänskä, Sibelius Hall, Lahti, 31 mars 2001.

En 1906, il publie Entwurf einer neuen Ästhetik der Tonkunst (Esquisse d'une nouvelle esthétique musicale) qui prône la liberté, dénonce le carcan de la forme et appelle à la recherche d'un nouveau langage musical, il apporte sa contribution avec quelques propositions d'échelles musicales. Il soutient Arnold Schönberg et les compositeurs s'échappant des normes de la tonalité académique.

En 1911, il donne à Berlin une série de six récitals consacrée aux œuvres de Franz Liszt.

Son immense succès comme pianiste et de ses transcriptions pour piano des pièces de Johann Sebastian Bach occulte des compositions originales. La création à Hamburg de son opéra Die Brautwahl, est un échec.

Au printemps 1912, il entreprend une tournée italienne qu'il achève par une série de huit récitals retraçant l'évolution de la littérature pour clavier depuis J. S. Bach.

Il est appelé à la direction du Liceo musicale de Bologne, mais démissionne après le début de la Première Guerre.

Au début de 1915, il effectue une tournée de quatre mois aux États-Unis. Peu attiré par le mode de vie américain, mais ne voulant pas retourner dans une Allemagne en guerre ni en Italie également en guerre depuis mai 1915, il demeure à New York jusqu'à l'automne où il se réfugie à Zurich pour six années. Il y enseigne et donne des récitals, joue parfois en Italie. Volkmar Andreae (1879-1962), compositeur, chef d'orchestre titulaire de la Tonhalle, lui confie la direction de l'institution pour une saison. En Suisse, il rencontre James Joyce, Vladimir Ilitch Lenine, Jakob Wassermann, Philip Jarnach.

Ferruccio Busoni, Sarabande et Cortège, « Zwei Studien zu Doktor Faust » (deux études pour Docteur Faust), opus 51, pour orchestre, I. Sarabande (Élegie no 5), II. Cortège in carattere d'una Polacca (Élegie no 6), par le BBC Philharmonic Orchestra, sous le direction de Neeme Järvi.


Ferruccio Busoni, par Max Oppenheimer dit « Mopp », 1916.

Après l’établissement de la République de Weimar en 1920, il est appelé par son ancien élève Leo Kestenberg (1882-1962), directeur musical au ministère de la culture, à diriger un cours de composition à l’Akademie der Künste de Berlin. Il compte parmi ses élèves Kurt Weill et Wladimir Vogel, de jeunes musiciens fréquentent son appartement du 11 Victorie-Luise-Platz, Alois Hába (1893-1973), Paul Hindemith (1895-1963), Ernst Křenek (1900-1991), Hans Erdmann (1882-1942), Jascha Horenstein (1898-1973), Dimitri Mitropoulos (1896-1960).

Après 1922, sa santé défaillante l’empêche de se produire. Il meurt sans avoir achevé son Doktor Faust.

Ferruccio Busoni, Doktor Faust, « Credo in unum Deum », Orchestre de l’Opéra de Lyon, chœur du Grand théâtre de Genève, sous le direction de Kent Nagano, 1999.


Ferruccio Busoni, Doktor Faust, Prologue II, «  Willst Du mir dienen ? » (Faust), Heather Harper, Ian Wallace, Dietrich Fischer-Dieskau, Richard Lewis, Ambrosian Singers, London Philharmonic Orchestra, London Philharmonic Choir, sous la direction d'Adrian Boult.

Ferruccio Busoni, enregistrement du 27 février 1922, London studios of British Columbia Records (International Piano Archives, IPA 104, 1976) : Johann Sebastian Bach, Prélude et fugue en do majeur (Clavier bien tempéré I, 1), Bach-Busoni, Prélude pour orgue « Réjouissez-vous, Chrétiens bien-aimés », Beethoven-Busoni, Écossaises, Fédéric Chopin, Prélude en la mineur, opus 28 no 7, Étude en sol bémol majeur opus 10, no 5, Étude en mi mineur opus 25, no 5, Étude en sol bémol major, oppûs 10 no 5 (autre version), Nocturne en fa dièse majeur, opus 15, no 2, Franz Liszt, Rhapsodie hongroise no 13 (abrégée).


Ferruccio Busoni en compagnie de Charles-Marie Widor et d'Isidore Philipp au restaurant Foyot, angle des rues de Tournon et de Vaugirard, à Paris.


Bibliographie

Grove, Antony Beaumont

Ferruccio Busoni, Esquisse d'une nouvelle esthétique musicale et autres écrits (traduction par Martin Kaltenecker, Paul Masotta, Daniel Dollé et Pierre Michel, présentation par Pierre Michel). « Musique ouverte », Minerve, Paris 2018 [+...].

Knyt Erinn Elizabeth, Ferruccio Busoni and his legacy. Indiana University Press, Bloomington ; Indianapolis 2017 [format Epub] [format PDF]

Hanau Eva, Ferruccio Busoni im Briefwechsel mit seinem Verlag Breitkopf & Härtel. Breitkopf und Härtel, Wiesbaden 2012.

Ermen Reinhard, Ferruccio Busoni. « Rowohlts Monographien », Rowohlt, Reinbeck 1996.

Levitz Tamara, Teaching new classicality : Ferruccio Busoni's master class in composition. « European university studies. Series  (XXXVI), Musicology », Peter Lang, Frankfurt am Main ; New York : 1996.

Willimann Joseph, Der Briefwechsel zwischen Ferruccio Busoni und Volkmar Andreae : 1907-1923. Hug, Zürich 1994.

Roberge Marc-André, Ferruccio Busoni : a bio-bibliography. Greenwood press, London 1991.

Beaumont Antony, Ferruccio Busoni : Composer and Bibliophile.Dans « Librarium » (ix), 1983, p. 119-133.

Selden-Goth Gisella, Ferruccio Busoni : der Versuch eines Porträts. E.P. Tal, Leipzig ; Wien ; Zürich 1922.

Ferruccion Busoni et Jean Sibelius à Londres en 1921.

Discographie

Ferruccio Busoni, L'énigme, Steven Vanhauwaert (piano), Deux élégies, Indianisches Tagesbuch, Fantasia nach J. S. Bach, Contrappuntistica. Hortus 2020 (HORTUS 191).

[+...] Lire une présentaiton détaillée

Catalogue des œuvres

1873, BV 1, Canzone, en do majeur, opus 1, pour piano.

1873, BV 2, Berceuse, en do majeur, opus 2, pour piano.

1873, BV 3, Introduzione, Tempo di Walzer e Finale, opus 3, pour piano.

1873, BV 4, Cadenza-Esercizio, en do majeur, opus 4, pour piano.

1873, BV 5, Studio, en sol majeur, opus 5, pour piano.

1873, BV 6, Tema con Variazioni, en do majeur, opus 6, pour piano.

1873, BV 7, Menuetto, en do majeur, opus 17, pour piano.

1873, BV 8, Preghiera alla Madonna « Vergin santa benedetta Madre », opus 7, pour deux voix féminines et piano.

1874, BV 9, Marcia funebre, en do mineur, opus 8, pour piano.

1874, BV 10, Romanza senza parole, en do mineur, opus 9, pour piano.

1874, BV 11, Canzone popolare, en do majeur, opus 13, pour piano.

1874, BV 12, La Canzone del Cacciatore, en do majeur, opus 10, pour piano.

1874, BV 13, Preludio, en do majeur, opus 11, pour piano.

1874, BV 14, Scherzo, en la mineur, opus 14, pour piano.

1875, BV 15, Preludio, en do majeur, pour clarinette et piano.

1875, BV 16, Inno-Variato, opus 12, pour piano.

1875, BV 17, Polka, en do majeur, opus 16, pour piano.

1875, BV 18, Scherzo en si bémol majeur, opus 15, pour piano.

1875, BV 19, Preludio, en do majeur, opus 18, pour clarinette et piano.

1875, BV 20, Preludio, en do majeur, opus 19, pour piano.

1875, BV 21, Preludio, en do majeur, opus 20, pour piano.

1875, BV 22, Sonata, en majeur, pour piano.

1875, BV 23, Fuga a 2 voci in stile libero, pour piano.

1875, BV 24, Studio, en do majeur, pour piano.

1875, BV 25, Fuga a 3 voci, en la mineur, pour piano.

1875, BV 26 Gavotta, en mineur, pour piano.

1875, BV 27, Inno, en do mineur, pour piano.

1875, BV 28, Studio contrappuntato, en majeur, pour piano.

1875, BV 29, Capriccio, en do mineur, pour piano.

1875, BV 30, Presto, en do mineur, pour piano.

1875, BV 31, Invenzione a due voci, en do majeur, pour piano.

1875, BV 32, Inno, en do majeur, pour piano.

1875, BV 33,  Mandolinata, en do mineur, pour piano.

1875, BV 34, Waltzer da concerto : Momento musicale, en do mineur, pour piano.

1876, BV 35, Fuga a tre voci, en do mineur, pour harmonium ou orgue.

1876, BV 36, Du bist wie eine Blume, sur un texte de Heinrich Heine, pour vois et piano.

1876, BV 37, Scherzo, en do mineur, pour piano.

1876, BV 38, Quatuor à cordes no 1, en do mineur.

1876, BV 39, Die Abendglocke schallet, sur un texte anonyme, pour 1 voix et piano

1876, BV 40, Marcia funebre, en fa mineur, pour piano.

1876, BV 41, Sonata, en do majeur, pour violon et piano.

1876, BV 42, Quatuor à cordes no 2, en fa mineur, 1. Allegro Agitato, 2. Andante Sostenuto, 3. Scherzo - Trio, 4. Allegro Vivace.

1876, BV 43, Fantaisie-Impromptu, en do mineur, pour piano.

1876, BV 44, Wiegenlied, « Schlafe süß in Gottes Schoß », texte anonyme, pour 1 voix et piano.

1876, BV 45, Il Dolore: Romanza senza parole, en la mineur, pour piano.

1876, BV 46, Menuetto, en la mineur, pour piano.

1876, BV 47, Fughetta, à 2 voix, en do majeur, pour piano.

1876, BV 48, Gavottina, en fa majeur, opus 3 no 3, pour piano.

1876, BV 49, Meditazione, en majeur, pour piano.

1876, BV 50, Invention, en do mineur, pour piano.

1876, BV 51 Ouverture, en mi majeur, fragment, pour grand orchestre.

1877, BV 52 Studio, en do majeur, pour piano.

1877, BV 53,  Allegretto, en do mineur, pour piano.

1877, BV 54, Fuga, en sol majeur, pour piano.

1877, BV 55, Waise und Rose, Wie bin ich armes Kind allein, poème anonyme, pour mezzo-soprano et piano.

1877, BV 56, Deh, ci guarda benedetta, poème du compositeur, en mi bémol majeur, pour chœur SATB a cappella.

1877, BV 57, Sonata no 4 en fa mineur, opus 6, pour piano (incomplet).

1877, BV 58, Sonata no 1, en do majeur, opus 7, pour piano.

1877, BV 59, Invenzione, en majeur, pour piano.

1877, BV 60, Menuetto, en fa majeur, pour quatuor à cordes.

1877, BV 61, Sonata no 2, en majeur, opus 8, pour piano.

1877, BV 62, Scherzo, en fa dièse mineur, pour piano.

1877, BV 63, Salve decus patriarchum, pour soprano, mezzo-soprano, baryton, et harmonium.

1877, BV 64, Preludio , en mi mineur, pour piano.

1877, BV 65, Sonata no 3, en mi majeur, opus 9, pour piano (inachevé).

1877, BV 66, Allegro fugato, en mi majeur, pour piano.

1877, BV 67, Ave Maria,  opus 1, pour 1 voix et piano.

1878, BV 67a, Ave Maria, opus 1, pour 1 voix et cordes

1877, BV 68, Salve Regina, opus 2, pour mezzo-soprano et piano

1877 ?, BV 68a, Salve Regina, opus 4, pour mezzo-soprano et cordes.

1877, BV 69, Pater noster, pour mezzo-soprano, trois voix masculines, chœur, piano ou harmonium.

1877, BV 70, L'Invalido, opus 31, Ho quarant'anni per la patria, Ballata sur un poème de Michele Buono, pour ténor et piano.

1877, BV 71, Cinq Pièces, opus 3, pour piano.

1877, BV 72, Andante con moto , en mi mineur, opus 10, pour clarinette et piano.

1878, BV 73, Menuetto, en mineur, opus 4, pour piano.

1878, BV 74, Toccata, en si bémol majeur, opus 4, pour piano.

1878, BV 75, Studio, en do mineur, opus 12, pour piano.

1878, BV 76, Adante ed Allegro vivace, opus 13, pour quatuor à cordes

1878, BV 77, Menuetto, en fa majeur, opus 14, pour piano.

1878, BV 78, Preludio e Fuga , en do majeur, opus 15, pour piano pour la main gauche.

1878, BV 79, Fuga in stile libero, en fa mineur, opus 16, pour piano.

1878, BV 80, Concerto, en mineur, opus 17, pour piano. et quatuor à cordes.

1878, BV 81, Suite campestre, 5 pezzi caratteristici, opus 18, pour piano.

 1878, BV 82, Pater noster a tre voci, opus 20, pour soprano, alto, et baryton.

1878, BV 83, pièce pour piano , en do majeur.

1878, BV 84, Preludio, en fa mineur, opus 19, pour piano.

13  1878, BV 85, Preludio e Fuga, en do mineur, opus 21, pour piano.

18  1878, BV 86, Tristezza, « Dimmi perchè si pallido » sur un poème de Heinrich Heine, traduit par Vincenzo Baffi, opus 22, pour mezzo-soprano et piano.

1878, BV 87, Tota pulchra es Maria, opus 23, pour chœur SATB.

1878, BV 88, Suite, opus 10, pour clarinette et piano.

1878, BV 89, Gavotta, opus 25, pour piano.

1878, BV 90, Graduale delle Messe communi della Madonna, « Benedicta et venerabilis es », opus 27, pour mezzo-soprano, chœur SATB, orgue ou piano.

 1878 ?, BV 91, Ave maria, opus 2, pour 1 voix et piano.

1878, BV 92, Rhapsodie hongroise, opus 28, pour piano.

1878, BV 93, Salve Regina, opus 29, pour contralto et piano

1878, BV 94, Lied der Klage, opus 38, « Die Luft ist trübe, der Wind weht kalt », poème d’Otto von Kapf), pour voix alto et piano

1878, BV 95, Ave maria, dans le style de Palestrina, opus 11, pour chœur SATB

1878, BV 96, Pièce pour violon et piano, opus 70. 1878, BV 97,  Rondo brilliant, pour piano.

1878, BV 98, Des Sängers Fluch, « Es stand in alten Zeiten ein Schloß so hoch und hehr », poème de Ludwig Uhland, opus 39, pour voix alto et piano (aussi version voix et orchestre, BV 98a).

1878, BV 99, Preludio e Fuga, en do mineur, opus 32, pour 2 pianos.

1878-1882 ?  BV 100, Racconti Fantastici, 3 Pezzi caratteristici, opus 12, pour piano.

1879, BV 101, Solo dramatique, en si bémol mineur, opus 13, pour clarinette et piano.

1879, BV 102, Menuetto, en fa majeur, opus 15, pour quatuor à cordes.

1879, BV 103, Missa I, opus 34, pour chœur SATB.

1879, BV 104, Capriccio, en sol mineur, opus 36, pour 2 pianos

1879, BV 105, Benedicta et venerabilis es, opus 16, pour chœur SAB.

 1879, BV 106, Scherzo, en do majeur, opus 17, pour piano.

1879, BV 107, Andantino, en si bémol majeur, opus 41, pour clarinette et piano.

1879, BV 108, Serenade no 2, en si bémol majeur, opus 42, pour clarinette et piano.

1879?, BV 109, Duo à quatre mains pour piano, opus 43.

1879, BV 110, Concerto pour piano et orchestre, opus 46.

1879, BV 111, Scherzo, opus 47, pour quatuor à cordes.

1879, BV 112, Variationen über ein Minnesängerlied aus dem XIII. Jahrhundert, opus 48, pour piano et violon

1879, BV 113, Sternenlied, « Es glänzt am Himmel Stern an Stern », poème d’Oskar von Redwitz, opus 49, pour voix alto et piano.

1884, BV 114, Albumvokale, opus 30, pour 1 voix et piano.

1879, BV 115, Präludium und Fuge, en mineur, opus 51.

1879, BV 116, Novelette, opus 52, pour clarinette et piano.

1879, BV 117, Scherzo, en fa dièse mineur, opus 53.

1879, BV 118, Scherzo, en la mineur, opus 54 (Op. 29)

1879, BV 119, Stabat Mater, opus 55, pour chœur SSATBB et cordes.

1879, BV 120, Tragische Geschichte, « Es war einer, dem's zu Herzen ging », poème d’Adelbert von Chamisso, opus 56, pour voix basse et piano (aussi version Chœur TTBB, BV 120a).

1879, BV 121, Lieb Liebchen, leg's Händchen aufs Herze mein, poème d’Heinrich Heine, opus 57, pour soprano et piano.

1879, BV 122, « Es fiel ein Reif in der Frühlingsnacht », traditionnele rhénan, opus 59, pour mezzo-soprano et piano.

1879, BV 123, Märchen, opus 60, pour violoncelle ou clarinette, et piano.

1879, BV 124, Menuetto capriccioso, en do majeur, opus 61, pour piano.

1879, BV 125, Introduzione e Capriccio, pour 2 pianos.

1879, BV 126, Danze antiche, opus 11, pour piano.

1879, BV 127, Kyrie, opus 64, pour chœur SATB a cappella.

s.d., BV 128, Ouverture, en mi majeur, pour piano à quatre mains.

s.d., BV 129, Andante.

s.d., BV 130, Moderato (fragment).

s.d., BV 131, Andante con moto (dietro l'antico stile), en  si bémol majeur.

s.d., BV 132, Pièce pour piano en si bémol mineur (fragment).

s.d., BV 133, Pièce pour piano, en mineur.

s.d., BV 134, Andante e Tarantella, en do mineur, pour piano.

s.d., BV 135, Quatuor à cordes no 3, en fa mineur.

s.d., BV 136, Allegretto, en bémol majeur, pour quatuor à cordes

s.d., BV 137, Andante Sostenuto, Allegro Vivace, en do mineur, pour quatuor à cordes.

s.d., BV 138, Sonata, en majeur, pour piano et clarinette.

s.d., BV 139, Novellette, Allegro vivace, en do mineur, pour clarinette et piano.

s.d., BV 140, Pièce en in si bémol majeur,  pour clarinette et piano.

s.d., BV 141, Andante maestoso, pour orchestre.

s.d., BV 142, Non torna più, pour 1 voix et piano.

s.d., BV 143, Mein Herz gleicht dem Meere, poème d’Heinrich Heine, pour 1 voix et piano.

1880 ?, BV 144, Espére enfant demain, poème de Victor Hugo, pour soprano et piano.

s.d., BV 145, Preghiera alla Madonna, « Vergin santa benedetta », pour chœur SATB.

1880, BV 146, Gloria, pour chœur SATB.

1880, BV 147, Das Erkennen, opus 65, pour 1 voix et piano.

s.d., BV 148, Ave maria, opus 67, pour 1 voix  et cordes.

1880, BV 149, Praeludium und Fuge, à 3 voix, en majeur, pour piano.

1880, BV 150, Marsch, opus 41, pour piano.

s.d.,, BV 151, Der Tanz : Walzer , en fa majeur, pour piano.

1880, BV 152, Gavotte, en fa mineur, opus 70, pour piano.

1880, BV 153, Invention , en mi mineur, pour piano.

s.d.,, BV 154, Fugue en fa majeur sur un thème de W. A. Rémy, pour piano.

1880, BV 155, Preludio und Fuge, en do mineur, opus 75, pour piano.

BV 156, Duo,  en mi mineur, opus 43, pour 2 flûtes et piano.

1880, BV 157, Praeludium (Basso ostinato) und Fuge (Doppelfuge zum Choral), opus 7, pour orgue.

1880, BV 158, Rondo, en la majeur, opus 77, pour piano.

1880, BV 159, Tre pezzi nello stile antico, opus 10, pour piano.

1880, BV 160, Scherzo, en do majeur ?, opus 47, pour piano.

1880, BV 161, Impromptu, en mi mineur, opus 48, pour clarinette et piano.

s.d., BV 162, Pièce en la mineur, pour clarinette et piano.

BV 163 Phantasiestück, opus 49, pour piano.

1880, BV 164, Sonate, en fa mineur, opus 49, pour piano.

1880, BV 165, Praeludium und Fuge, en majeur, opus 73, pour piano.

1880, BV 166, Praeludium und Fuge, à 4 voix, en sol mineur, opus 74, pour piano.

1880, BV 167, Zwei Lieder, opus 31, pour 1 voix et piano.

1880, BV 168, Sonata pour piano.

1880, BV 169, Missa in honorem Beate iae Virginis, opus 51, pour double chœur a cappella.

1880, BV 170, Scherzo, opus 52, pour violon, violoncelle et piano.

1880 ?, BV 171, Frühlingslied, « Ich grüße euch liebe Vögelein », poème d’Otto von Kapff, opus 44, pour chœur TTBB.

1880, BV 172, Der Wirtin Töchterlein, « Es zogen drei Burschen », poème de Ludwig Uhland, opus 45, pour chœur TTBB.

1880 ?, BV 173, « Guten Abend, gute Nacht », extrait de  Des Knaben Wunderhorn  pour chœur TTBB

1880, BV 174, Motet, Gott erbarme sich unser, opus 55, pour chœur et piano (aussi version chœur et orchestre, BV 174a).

1880 ?, BV 175, Studio en la mineur, pour piano.

1880 ?, BV 176, Suite, en sol mineur, pour clarinette et quatuor à cordes.

1881-1882, BV 177, Quatuor à cordes no 2, en do majeur, opus 56.

1881, BV 178, Praeludium und Fuge, pour piano.

1881, BV 179, Praeludium und Fuge, en la mineur, pour piano.

1881, BV 180, Preludio e Fuga, à 4 voix,  en do majeur, opus 36, pour piano.

1881, BV 181, 24 Préludes, opus 37, pour piano.

1881, BV 182, Fuge, en do majeur, opus 72, pour piano.

1881, BV 183, Requiem (Missa funebre) pour solistes, cœurs, et orchestre

1881, BV 184, Andante mit Variationen, opus 18, pour violon, violoncelle et piano.

1881, BV 185, Una Festa di Villaggio, 6 pezzi caratteristici, opus 9, pour piano.

1881 ?, BV 186, Introduzione e Fuga sopra un Corale di G. S. Bach, pour orchestre.

s.d., BV 187, Notturno, pour clarinette et piano.

1882, BV 188, Fuga, en fa majeur, opus 57, per l'esame di Bologna, pour piano.

1882, BV 189, Danza Notturna, en majeur, opus 13, pour piano.

1882, BV 190, Ave Maria, opus 35, pour baryton et orchestre.

BV 191, Primavera, Estate, Autunno, Inverno (Le quattro stagione), 4 Poesie liriche, opus 40, pour 1 voix masculine soloists, chœur masculin, et orchestre (aussi version pour chœur a cappella, BV 191a).

1882, BV 192, Il sabato del villagio, cantate sur un texte de Giacomo Leopardi, pour solistes, chœur, et orchestre.

1883, BV 193, cia di Paesani e Contadine, opus 32, pour piano.

1882-1883, BV 194, Macchiette medioevali, opus 33, pour piano.

1882-1883, BV 195, Macchiette medioevali no 2/B. Cavaliere Reiter, pour piano.

1883, BV 196, Serenata, en sol mineur, opus 34, pour violoncelle et piano.

1883 ?, BV 197, Trois Morceaux, opus 4, 5, et 6, pour piano.

1883, BV 198, Étude 15, en forme d'Adagio d'une sonate, en bémol majeur, pour piano.

1883, BV 199, Étude 16 (nocturne), en si bémol mineur, pour piano.

1883, BV 200, Studio 18, en fa mineur, pour piano.

 1883, BV 201, Symphonische Suite, opus 25, pour orchestre.

 1884, BV 202, Zwei Lieder, opus 15, pour 1 voix et piano (Aus den hebräischen Melodien von Lord Byron), 1. « Ich sah die Thräne », 2. « An Babylons Wassern ».

1901, BV 202a, An Babylons Wassern, poème de Lord Byron, pour voix masculine et piano.

1883, BV 203, Six études, opus 16, pour piano.

1883, BV 204, Sonata, en fa mineur, opus 20, pour piano.

1884, BV 205, So lang man jung, poème d’Alice Worms, opus 16, pour male 1 voix chœur et orchestre.

1883 ?, BV 206, Étude en forme de variations, opus 17, pour piano.

1884 ?, BV 207, Zwei altdeutsche Lieder, opus 18, pour 1 voix et piano.

1893, BV 207a, Unter den Linden, pour voix et petit orchestre.

1880-82, BV 208, Quatuor à cordes en do majeur, opus 19.

1884, BV 209, Zweite Balletszene, opus 20, pour piano.

1882-1884, BV 210 Introduction et Scherzo, pour piano et orchestre.

1884, BV 211, Gesang aus Mirza Schaffy, « Auf dem Dache stand sie, als ich schied », poème de Bodenstedt,  pour 1 voix et piano.

1885, BV 212, Es blüht ein Blümlein, pour chœur TTBB.

1884, BV 213a, Variationen und Fuge in freier Form über Fr. Chopin's C-moll Präludium (opus 28 no 20), opus 22, pour piano.

1922, BV 213, Zehn Variationen über ein Präludium von Chopin, pour piano..

1885, BV 214, Invenzione, en mineur, pour piano.

1886, BV 215, Kleine Suite, opus 23, pour violoncelle et piano

1885, BV 216, Zwei Lieder, opus 24, pour voix grave et piano.

1885?, BV 217, Tempo di menuetto, en do majeur,  pour orchestre

s.d., 1884-1885, BV 218, Eine alte Geschichte in neue Reime gebracht, melodrama , pour 1 voix et piano.

1892 ?, BV 219, Chorlied der Deutschen in Amerika, pour cnœur TTBB.

1885 ?, BV 220, Praeludium en la mineur, pour piano.

1894 ?, BV 221, Introduktion, marsch, Walzer, pour orchestre.

1886 ?, BV 222, Anhang zu Siegfried Ochs, « Kommt a Vogerl g'flogen », pour piano.

1886 ?, BV 223, Fughette, pour violon et piano.

1887, BV 224, Kanon, Huldigung der Töne FBB, dargebracht den Tönen a Remi.

1887, BV 225, Quatuor à cordes no 2, en mineur, opus 26.

1888, BV 226, Fuge über das Volkslied, « O, du mein lieber Augustin », pour duo piano.

1888, BV 227, Finnländische Volksweisen, opus 27, pour piano quatre mains.

s.d., BV 228, Étude en do majeur, pour piano.

1888, BV 229, Quatre Bagatelles, opus 28, pour violon et piano.

1888-1889, BV 230, Concert Fantasie, opus 29, pour piano et orchestre.

1885-1889, BV 231, Sigune, oder das stille Dorf, opéra en 2 actes.

s.d., BV 232, Marche Funèbre, pour piano ou orchestre.

s.d., , BV 233, Sonata I, en bémol majeur, pour piano.

1889, BV 234, Sonata no 1, en mi mineur, opus 29, pour violon et piano.

1889, BV 235, Zwei Klavierstücke, opus 30a.

1914, BV 235a, Zwei Tanzstücke, opus 30a, pour piano.

1889- 1890, BV 236, Konzertstück, opus 31a, pour piano et orchestre.

1889 ?, BV 237, Kultaselle. Zehn kurze Variationen über ein finnisches Volkslied, pour piano et violoncelle.

1894, BV 238, Vierte Ballet-Scene in Form eines Concert-Walzers, opus 33a, pour piano.

1913, BV 238a, Vierte Ballet Szene (Walzer und Galopp), pour piano.

1892 (après 1862), BV 239, 5e Scène de Ballet, en la mineur pour piano.

1893, BV 240, Symphonisches Tongedicht, opus 31a.

1895, BV 241,  Stücke, opus 33b, pour piano,1.  Schwermut, 2. Frohsinn, 3. Scherzino, 4. Fantasia in modo antico, 5.  Finnische Ballade, 6. Exeunt omnes.

1894-1895-1903, BV 242, Geharnischte Suite, opus 34a, pour orchestre, 1. Vorspiel (dédicacé à Jean Sibelius), 2. Kriegstanz (dédic. à Adolf Paul), 3. Grabdenkmal (dédic. à Armas Järnefelt), 4. Ansturm (dédic. à Eero Järnefelt)

1896-1897, BV 243, Concerto pour piano, en majeur, opus 35a.  

1898 et  1900, BV 244, Sonata no 2, en mi mineur, opus 36a, pour violon et piano.

1897-1904, BV 245, Eine Lustspielouvertüre, opus 38, pour orchestre.

s.d., BV 246, Ballade, en bémol majeur, pour piano.

1901- 1904, BV 247, Concerto pour piano, en do majeur, opus 39.

1908, BV 247a, Coda supplementaria, au concerto pour piano.

1908-1911, K 258, Die Brautwahl, opéra en 3 actes sur un livre du compositeur, d’après E.T.A. Hoffmann, créé à Hamburg, Stadt Theater, 13 avril 1912.

1905, BV 248, Turandot Suite, opus 41, pour orchestre, 1. The Execution, the City Gate and the Departure, 2. Truffaldino's march, 3. Altoum's march, 4. Turandot's march, 5. Turandot's Frauengemach. 6. Tanz und Gesang, 7. Nächtlicher Walzer, 8. Marcia funebre e Finale alla Turca.

1911, BV 248a, Verzweiflung und Ergebung, ajout à la Turandot Suite.

1917, BV 248b, Altoums Warnung, second ajout à la Turandot Suite, remplace la marche funèbre.

1907, BV 249, Elegien. 6 neue Klavierstücke,  1. Nach der Wendung, « Recueillement », 2. All'Italia! (in modo napolitano), 3. Meine Seele bangt und hofft zu Dir (Choralvorspiel), 4. Turandots Frauengemach (Intermezzo), 5. Die Nächtlichen (Walzer), 6. Erscheinung" (Notturno).

1908-1911, BV 250, Musique d’introduction pour  Das Wunder des Heiligen Antonius: Der Leichenschmaus.

1908, BV 251, Nuit de Noël, esquisse pour piano.

1909, BV 252, Berceuse, pour piano (aussi version pour orchestre BV 252a)

1909, BV 253, Fantasia nach Johann Sebastian Bach, pour piano.

1909, BV 254, An die Jugend : Eine folge von Klavierstücken,  1. Preludietto, Fughetta ed Esercizio, 2. Preludio, Fuga e Fuga figurata: Studie nach Bach, 3. Giga, Bolero e Variazione: Studie nach Mozart, 4. Introduzione, Capriccio (Paganinesco) & Epilogo.

1910, BV 255, Große Fuge, pour piano.

1910, BV 256, Fantasia Contrappuntistica. Edizione definitiva, pour piano.

1911, Musique de scène pour Turandot de C. Gozzi (traduction de K. Vollmoeller), créé à Berlin, Deutsches Theater, 26 octobre 1911.

1912, BV 256a, Fantasia Contrappuntistica. Edizione minore, pour piano.

1921, BV 256b, Fantasia Contrappuntistica, pour 2 pianos

1910, BV 257, Sonatina no 1, pour piano.

1912, BV 259, Sonatina seconda, pour piano.

1912, BV 260, Operetten Musik, pour Wedekind's Franziska.

1912, BV 261, Die Brautwahl Suite, opus 45, pour orchestre, 1. Spukhaftes Stück, 2. Lyrisches Stück, 3. Mystisches Stück, 4. Hebräisches Stück, 5. Heiteres Stück.

1912-1913, BV 262, Nocturne symphonique, opus 43, pour orchestre

1914, BV 263, Su monte io, « Solenni in vetta a Monte io » poème de Giosuè Carducci, pour baryton et orchestre.

1913- 1914, BV 264, Indianische Fantasie, opus 44, pour piano et orchestre.

1914, BV 265, Floh-Sprung, canon à deux vois avec basse obligée.

1915, BV 266, Rondò arlecchinesco, opus 46, pour orchestre et ténor.

1915, BV 267, Indianisches Tagebuch : Erstes Buch, pour piano.

1915, BV 268, Sonatina no 3 « ad usum infantis »,  pour piano.

1915, BV 269, Gesang vom Reigen der Geister, Indianisches Tagebuch, Zweites Buch, pour petit orchestre.

1914-1916, opus 50, BV 270, Arlecchino oder Die Fenster, opéra en 1 acte sur un livret du compositeur, créé à Zürich, Stadt Theater, 11 mai 1917.

1916, BV 271, Improvisation über das Bachsche Chorallied « Wie wohl ist mir, o Freund der Seele », pour 2 pianos.

1916, BV 272, Albumblatt , en mi mineur, pour flûte ou violon et piano.

1917, BV 272a, Albumblatt , en mi mineur, pour piano.

1917, BV 273, Turandot, opéra en 2 actes sur un livret du compositeur, d’après Gozzi, créé à Zürich, Stadt Theater, 11 ami 1917.

1917, BV 274, Sonatina no 4 « in diem nativitatis Christi MCMXVII » pour piano..

1917, BV 275, Sonatina quasi Sonata, pour piano.

1918, BV 276, Concertino, opus 48, pour clarinette et petit orchestre.

1917, BV 277, Altoums Gebet, « Konfutse, dir hab' ich geschworen » poème du compositeur, opus 49, no 1, pour baryton et petit orchestre.

1918, BV 278, Lied des Mephistopheles, « Es war einmal ein König », poème de  Johann Wolfgang von Goethe, extrait de Faust, opus 49, no 2, pour baryton et petit orchestre [aussi version voix piano)

1918, BV 279, Notturni, en la mineur, Prologo, pour piano.

1918, BV 280, Sonatina brevis no 5, « In Signo Joannis Sebastiani Magni », pour piano.

1918 ?, BV 281, Lied des Unmuts, « Keinen Reimer wird man finden », poème de Johann Wolfgang von Goethe, extrait de West-östlicher Diwan, pour baryton et piano (aussi version baryton et orchestre BV 281a).

1918-1919, BV 282, Sarabande et cortège, opus 51, deux études pour Doktor Faust (cinquième et sixième Élégies pour orchestre).

1919, BV 283, Eldorado, « Gaily bedight, A gallant knight », poème d’Edgar Allan Poe, pour 1 voix et piano.

20 ch 1920, BV 284, Kammer-Fantasie über Carmen (Sonatina no 6), pour piano.

1920, BV 285, Divertimento, opus 52, pour flûte et petit orchestre.

1919-1920, BV 286, Elegie , en fa majeur, pour clarinette et piano.

1920, BV 287, Toccata: Preludio, Fantasia, i Ciaccona, pour piano.

1920, BV 288, Tanzwalzer, opus 53, pour orchestre.

1921, BV 289, Drei Albumblätter, pour piano.

1921, BV 290, Romanza e scherzoso, opus 54, pour piano et orchestre.

1921, BV 291a, Die Bekehrte, « Bei dem Glanze der Abendröte », poème de Johann Wolfgang von Goethe, pour voix féminine et piano.

1921, BV 291b, Die Spröde, « An dem reinsten Frühlingsmorgen », poème de  Johann Wolfgang von Goethe, pour vois féminine et piano.

1921, BV 292, Concertino, opus 54, pour piano et orchestre

1922, BV 293, Perpetuum mobile, 'nach des Concertino II. Satz, opus 54, pour piano.

1923, BV 294, « Grausige Geschichte vom Münzjuden Lippold », aus der Oper Die Brautwahl, pour 1 voix baryton et orchestre (version voix piano BV 294a)

1923, BV 295, Zigeunerlied, opus 55 no 2, « Im Nebelgeriesel, im tiefen Schnee », poème de  Johann Wolfgang von Goethe), pour baryton et orchestre (aussi version vois piano BV 295a)

1923, BV 296, Fünf kurze Stücke zur Pflege des polyphonen Spiels auf dem Pianoforte.

1923, BV 297, Prélude et étude en arpèges, pour piano.

1924, BV 298, Schlechter Trost, « Mitternachts weint' und schluchzt' ich », poème de  Johann Wolfgang von Goethe, pour baryton et orchestre (aussi version voix piano BV 298a ).

1924, BV 299, Lied des Brander, « Es war eine Ratt' im Kellernest », poème de Johann Wolfgang von Goethe, extait de Faust, pour baryton et piano

1918, BV 300, « Es war ein König in Thule », poème de Johann Wolfgang von Goethe, pour baryton et piano.

1918, BV 301, « Wie an dem Tag, der dich der Welt verliehen, poème de Johann Wolfgang von Goethe, pour 1 voix et piano.

1918, BV 302, « Freudvoll und leidvoll », poème de Johann Wolfgang von Goethe, pour 1 voix et piano.

1916-1924, K 303, Doktor Faust, opéra en 8 scènes, sur un livret du compositeur, complété par P. Jarnach, créé à Dresden, 21 mai 1925 ; complété par A. Beaumont, créé à Bologna, 2 avril 1985.

 

  Jean-Marc Warszawski
22 juin 2021
© Musicologie.org


À propos - contact |  S'abonner au bulletinBiographies de musiciens Encyclopédie musicaleArticles et études | La petite bibliothèque | Analyses musicales | Nouveaux livres | Nouveaux disques | Agenda | Petites annonces | Téléchargements | Presse internationale | Colloques & conférences | Universités françaises | Collaborations éditoriales | Soutenir musicologie.org.

Musicologie.org, 56 rue de la Fédération, 93100 Montreuil. ☎ 06 06 61 73 41.

ISNN 2269-9910.

 

Mercredi 23 Juin, 2021