Actualité . Biographies . Encyclopédie . Études . Documents . Livres . Cédés . Petites annonces . Agenda . Abonnement au bulletin . Analyses musicales . Recherche + annuaire . Contacts . Soutenir

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Boismortier Joseph Bodin de
1689-1755

Né à Thionville, le 23 décembre 1689 ; mort à Roissy-en-Brie, le 28 octobre 1755.

Originaire du Berry, la famille Bodin se fixe à Thionville où le père, ancien militaire, devient confiseur. Vers 1700, la famille s'installe à Metz.

Il prend peut-être des leçons de musique avec Joseph Valette de Montigny (1665-1738).

1713, Il gagne Perpignan (avec Montigny), où il est receveur de la Régie Royale des Tabacs pour les troupes du Roussillon à Parpignan.

Il se marie le 7 novembre 1720 avec Marie Valette, la fille de Guillaume Valette, le trésorier de la villen nièce éloignée de Montigny.

En 1721 et 1724, deux de ses Airs à boire sont publiés par Ballard.

Il est protégé par le vicomte d'Andrezel (intendant du Roussillon qui sera ambassadeur du Roy à Constantinople), à la Cour de la Duchesse du Maine, à Sceaux, puis à Paris. Il fait alors une carrière prolixe et commercialement bien menée

En septembre 1724, il est à Paris, où il obtient un privilège royal pour imprimer ses œuvres, ce qu'il ne cessera de faire toute sa vie.

Joseph Bodin de Boismortier, Exaudiat te Dominus, Motet à grand choeur, 1. Symphonie et duo de basses-Tailles, 2. Choeur, 3. Recit basse-Taill,e 4. Haute-Contre et choeur, 5. Air de dessus, 6. Choeur vivement, 7. Choeur modéré, Le Concert Spirituel, Veronique Gens, Jean-Paul Fouchécourt, Peter Harvey, Marcos Loureiro de Sa, Kevin Mallon, Hervé Niquet (direction).

De 1743 à 1745, il est sous-chef, puis chef d'orchestre à la Foire Saint-Laurent, et assure également cette fonction en 1745 à la foire Saint-Germain.

Ses œuvres ont un grand succès, et lui permettent de vivre dans l'aisance sans pour autant occuper de poste officiel.

Il a acquis de son vivant une réputation de musicien facile pour amateurs, on dirait aujourd'hui « commercial ». Son traité de flûte, Principes de la flûte (opus 40, vers 1740) ne nous est pas parvenu.

Joseph Bodin de Boismortier, Concerto pour bassoon, en majeur (opus 26, à l'origine violoncelle), Maurice Allard (basson), Orchestre de chambre de Versailles, Bernard Wahl (direction).

Catalogue des œuvres

Partitions à télécharger dans L'IMSLP

Nombreuses partitions dans BnF Gallica

Éditions modernes

Catalogue

Joseph Bodin de Boismortier, Sonate pour hautbois, basson, et basse continue, en mi mineur, extraite de 5 sonates en trio, pour 1 instrument aigu et deux graves, I. Allegro, II. Adagio, III. Allegro, Ensemble Amarillis, Héloïse Gaillard (hautbois), Ophélie Gaillard (violoncelle), Violaine Cochard (clavecin), Anne-Marie Lasla (viole de gambe)
Joseph Bodin de Boismortier, deuxième Sérénade ou Simphonie Françoise, Ouverture, Entrée, Gavottes, Gigue, Paysanne, Passepied, Rigaudons, Chaconne, Le Concert Spirituel, Hervé Niquet (direction)

Bibliographie

Discographie

Joesph Bodin de Boismortier
Six Concertos à cinq flûtes op. 15
Pièces pour 1, 2, 3 flûtes

B. Kuijken ; M. Hantaï ; F. Theuns ; S. Saïta ; D. Étienne

Association Française de la Flûte, 1996, 210 / 258

Jean-Marc Warszawski
Révision 24 novembre 2007
Refonte du miroir de page 8 juin 2013
Idem, 27 octobre 2017


À propos - contact | S'abonner au bulletin Biographies de musiciens Encyclopédie musicaleArticles et études | La petite bibliothèque | Analyses musicales | Nouveaux livres | Nouveaux disques | Agenda | Petites annonces | Téléchargements | Presse internationale | Colloques & conférences | Universités françaises | Collaborations éditoriales | Soutenir musicologie.org.

Musicologie.org, 56 rue de la Fédération, 93100 Montreuil. ☎ 06 06 61 73 41

ISNN 2269-9910

Jeudi 6 Mai, 2021