musicologie

28 février 2021 —— Michaël Sebaoun.

Béatrice Bellocq se divertit en compagnie de... Roger Bourdin

Béatrice Bellocq se divertit en compagnie de... Roger Bourdin, Ivane Béatrice Bellocq (flûte), Pascal Parnet-Feugueur (guitare), Jean-Marc Zvellenreuther (guitare). Dux 2021 (Dux1676).

Béatrice Bellocq se divertit en compagnie de… Roger Bourdin fait allusion au microsillon sorti en 1971 intitulé Roger Bourdin se divertit en compagnie d’Antonio Vivaldi.

Flûtiste, compositeur et pédagogue, Roger Bourdin (1923-1976) enseigna notamment au Conservatoire de Versailles. On peut sillonner le web pour (re) découvrir une sonorité unique, légère, mais tendue vers lau-delà, nimbée dun voile de mélancolie persistante.

La compositrice et flûtiste Béatrice Bellocq (née en 1958) fut la dernière élève de Roger Bourdin. Elle propose, en compagnie des guitaristes Pascal Parnet-Feugueur et Jean-Marc Zvellenreuther, un disque qui ne choisit pas entre « classique et non classique », dans la filiation de son maître, qui lui-même pratiquait le mariage des genres.

Auriculaire-Maximilaire de Roger Bourdin, enregistré pour la première fois, s’unit à Stac-Flat pour dévider une virtuosité gracile au charme mélodique saisissant.

Toujours de Bourdin, Bachaniana, mélodie accompagnée « néo-baroque », côtoie les debussystes voire atonales Chanson de Pan et Pan blessé, pour flûte seule.

Béatrice Bellocq revisite elle aussi le passé en parant l’Allemande de la Suite BWV 1013 de Bach pour flûte seule de micro-intervalles, de glissandi et d’instabilité rythmique.

Œuvre de jeunesse, sa remarquable Sonate pour flûte et guitare mêle, selon ses propres mots, des accents jazz et même jazz-rock au langage du 5e quatuor de Bartók.

Le grand compositeur français Jacques Castérède (1926-2014) s’inspira lui aussi du jazz, notamment dans son chef-d’œuvre pour piano Hommage à Thelonious Monk. Mais il pouvait aussi écrire de la musique légère, telle que La Belle époque, pour piccolo et orchestre. Il eût aimé le programme de ce disque ! Dans sa Sonatine d’avril, dédiée à Béatrice Bellocq, la fraîcheur tonale du premier mouvement précède de lancinants rythmes de sicilienne entrecoupés d’âpres envolées lyriques. Enfin, accents jazzy pour le dernier mouvement.

On découvrira encore l’arrangement pour flûte et guitare du Concerto en ré majeur opus 10 no 3 RV 428 d’Antonio Vivaldi réalisé par Béatrice Bellocq.

Servi par d’étincelants interprètes, ce disque se referme avec Vive Aldi de Roger Bourdin. Un album magnifique !

  Michaël Sebaoun
28 février 2021.


Les précédents articles de Michaël Sebaoun

Les chemins de musique de Jean-Philippe Collard Michaël SebaounEntretien avec Philippe EntremontPhilippe Chamouard : Les oiseaux de solitude.

À propos - contact |  S'abonner au bulletinBiographies de musiciens Encyclopédie musicaleArticles et études | La petite bibliothèque | Analyses musicales | Nouveaux livres | Nouveaux disques | Agenda | Petites annonces | Téléchargements | Presse internationale| Colloques & conférences | Universités françaises | Collaborations éditoriales | Soutenir musicologie.org.

Musicologie.org, 56 rue de la Fédération, 93100 Montreuil. ☎ 06 06 61 73 41

ISNN 2269-9910

bouquetin

© musicologie.org
Dimanche 7 Mars, 2021 2:31