bandeau texte musicologie

14 novembre 2020 —— Frédéric Norac.

Tout, vous saurez tout sur la Chapelle royale : musique et musiciens à la Chapelle royale, le premier expodcast du CMBV

Portrait de plusieurs musiciens et artistes du siècle de Louis XIV, par François Puget, 1688. Les personnages principaux seraient Jean-Baptiste Lully le librettiste Philippe Quinault.

À quelque chose, malheur doit être bon. Le Centre de musique baroque de Versailles qui, pour cause de pandémie, a du renoncer ou reprogrammer de façon plus qu’hypothétique de nombreux événements et la plupart de ses actions depuis mars de cette année, a su mettre à profit les trois mois de confinement qui ont marqué 2020. Avec le soutien de France-Musique et des autres institutions « versaillaises » (le Château lui-même et Versailles spectacle), il s’est lancé dans la réalisation d’un outil numérique destiné à valoriser ses activités et à concrétiser sa politique d’élargissement des publics de la musique baroque de façon ludique et attrayante.

Baptisé expodcast (appellation contrôlée) cet outil associe un podcast thématique d'environ 1h15 à une exposition virtuelle en ligne avec la possibilité de naviguer de l’un à l’autre, et d'approfondir certains points au fil du récit par un jeu d'inserts vidéos, textuels et iconographiques.

Le premier numéro de ce qui devrait devenir une véritable collection, cinq numéros à raison d’un par an sont déjà envisagés, est consacré à La Chapelle royale, lieu hautement symbolique du règne de Louis xiv auquel est consacré la majorité des 6 épisodes qui le composent, et central pour la vie du centre puisque les Pages et les Chantres du CMVB sont en quelque sorte les héritiers des ensembles historiques qui s'y sont produits jusqu'à la Révolution française et contribuent actuellement à en faire revivre le répertoire.

Le commissariat de cette réalisation qui s’appuie sur les ressources « scientifiques » du centre a été confié à Suzanne Gervais, bien connue des auditeurs de France Musique, avec le conseil de Thomas Leconte, musicologue responsable éditorial au CMBV.

Le format, une douzaine de minutes pour chacun des six volets qui le composent, a été pensé pour être accessible à un public large et même non initié. Le niveau requis pour y accéder, d’après Nicolas Bucher, directeur général du CMBV, savoir qui était Louis xiv et connaître ce que représente le château de Versailles.

La chapelle du château de Versailles.

De fait, la plongée dans cet univers plutôt complexe de l'histoire, de la vie et de l'organisation de cette institution « louisquatorzienne » et de ses prolongements paraît facile et plaisante et la navigation se fait sans douleur, n'était un petit problème de mise en page pour le défilement latéral à l'intérieur des dernières pages dont l'ergonomie change soudain sans qu'on sache pourquoi.

Le parcours est richement illustré musicalement mais on regrette que les morceaux entendus ne soient pas identifiés car on aimerait pouvoir les retrouver dans la discographie que propose la boutique en ligne associée à l'expo (dont du reste le contenu des disques pourrait être un peu mieux signalé). L'iconographie souffrirait aussi quelques légendes supplémentaires et trop peu d'images sont cliquables. Et puisque nous en sommes aux critiques, la sixième partie « Rayonnement et postérité » nous a paru un peu brouillonne. Le passage consacré à Mondonville n'est illustré par rien visuellement et cela va peut-être un peu trop vite pour ne pas laisser l'auditeur frustré. Presque un demi-siècle en quelques minutes, c'est sûrement un peu trop rapide. Signalons aussi une bien étrange formulation à propos de Charles x, roi « mélancolique de la monarchie absolue » (sic !).

Tout cela bien sûr n'est que broutilles au regard de l'intérêt réel de cet outil pédagogique. Au terme d'une navigation à peu près continue et sérieuse, j'ai tenté le Quizz. Ma note finale 10, honorable parait-il, mais je n'ai pas su exactement sur combien et j'aurais aimé que l'on me dise sur quels points j'avais failli, non par vanité mais pour améliorer mes connaissances, ce qui est le but recherché de cette remarquable réalisation, accessible à tous gratuitement et en deux langues.

https://expodcast.cmbv.fr/fr

Le communiqué de Presse

Frédéric Norac
14 novembre 2020
© musicologie.org


Soutenez musicologie.org sur Tipeee

Les précedents articles de Frédéric Norac

Les Tchalik dans Reynaldo Hahn sans voix —— Les sonates de Louis-Gabriel Guillemain par l'ensemble La Française —— Dienstag aus Licht : la guerre musicale de Karlheinz Stockhausen —— Kevin Amiel : hommage à Pavarotti —— Fin du Festival d'Ambronay 2020 : pluie, vent et mesures sanitaires —— Riche comme Crésus : l'opéra baroque allemand selon Reinhard Keiser.

Tous les articles de Frédéric Norac
norac@musicologie.org

À propos - contact |  S'abonner au bulletinBiographies de musiciens Encyclopédie musicaleArticles et études | La petite bibliothèque | Analyses musicales | Nouveaux livres | Nouveaux disques | Agenda | Petites annonces | Téléchargements | Presse internationale | Colloques & conférences | Universités françaises | Collaborations éditoriales | Soutenir musicologie.org.

Musicologie.org, 56 rue de la Fédération, 93100 Montreuil.
☎ 06 06 61 73 41

ISNN 2269-9910

bouquetin

Samedi 14 Novembre, 2020 9:53