bandeau texte musicologie

Abbaye de Royaumont, 20 septembre 2020 —— Frédéric Norac.

Lieben Sie Brahms ?1 Liebesliederwalzer par les Métaboles

Demie jauge, un fauteuil sur deux, mais salle comble pour ce concert des Métaboles entièrement consacré à Johannes Brahms et à sa musique vocale. Composé avec un sens aigu de la variété, le programme offrait un échantillon très riche de la production du compositeur, de la fin des années 1850 à 1891. En intermède et pour offrir quelque temps de repos aux huit chanteurs, quelques pièces pour piano à deux et quatre mains, Danses hongroises 1 et 2, et 4 valses de l'opus 39, interprétées par Edoardo Torbianelli et Yoan Héreau permettaient d'entendre à nu le son d'un très beau pianoforte d'époque (Johann Baptist Streicher de 1847), peut-être un peu trop discret pour mettre en valeur les pièces solistes qui réclameraient sans doute une sonorité un peu plus ample.

Le concert commençait dans un climat méditatif et presque religieux, bien adapté au lieu et à son acoustique, avec deux pièces a capella pour voix de femmes, tirées des 13 Canons, opus 113, auxquelles les voix masculines offraient le support d'un faux bourdon à l'entrée des interprètes, tous masqués et quasiment en procession.

On restait dans un registre nocturne et élégiaque avec les deux quatuors de l'opus 112a et les Weltliche Gesänge, opus 42, évocateurs d'un monde légendaire, tous deux de belle venue. Mais c'est quasiment une véritable esquisse de théâtre qui se mettait en place dans les trois quatuors opus 31 d'inspiration populaire, où le chef quittait la scène pour laisser les membres de l’ensemble s’assumer comme d’authentiques solistes et où les chanteurs dialoguent par paires, soprano avec ténor et baryton avec mezzo, comme autant de couples, dans les jeux de l'amour et de la séduction.

L’effectif choisi, deux chanteurs par pupitres, convient idéalement aux pièces purement chorales où l'homogénéité de l'ensemble fait merveille et distille la quintessence d'une musicalité raffinée, typique de la relecture de l'inspiration populaire par le second romantisme. Il se situe exactement à mi-chemin entre les deux options possibles, quatuor de solistes ou chœur à quatre voix, pour le cycle des Liebesliederwalzer qui fait la deuxième partie du concert. Le seul petit inconvénient est que, dans l’acoustique très réverbérée du réfectoire des moines, le texte manque un peu de netteté, ce dont on ne saurait accuser l'articulation des chanteurs, et que du coup, l'on déplore, comme pour le reste du programme, de ne pas disposer des textes ou au moins des titres2.

Léo Warynski dirige ces pièces d'inspiration légère et parfois un rien mélancoliques ou rêveuses, avec beaucoup d’énergie, un grand sens du contraste, poussant parfois l’ensemble aux limites de la véhémence pour exprimer la passion et l'enthousiasme amoureux de la jeunesse. C'est du reste celui où les jeunes gens se lâchent contre la médisance et le qu'en-dira-t-on (no 11, « Nein es ist nicht auszukommen mit den Leuten ») qu'il choisit pour bis à ce concert très réussi qui fêtait les dix ans de son ensemble.

Programme repris le 11 novembre au Musée Wurth, Erstein et le 15 novembre à la Cité musicale de Metz

Concert enregistré à  visionner sur YouTube

________________________

1. Aimez-vous Brahms ?

2. le QR code est de peu de secours dans un lieu où le réseau ne passe guère.

Frédéric Norac
20 septembre 2020
© musicologie.org


musicologie.org
 rss

Les précedents articles de Frédéric Norac

Le Messie universel de Bob Wilson : Der Messias de Händel (version Mozart) au TCE —— La grande saison d'un « petit » théâtre : l'Athénée-Théâtre Louis-Jouvet 2020-2020 —— Menus-Plaisirs d'été au CMBV : le baroque dont vous êtes le héros —— D'une abbaye, l'autre : les festivals d'automne des Centres culturels de rencontre.

Tous les articles de Frédéric Norac
norac@musicologie.org

À propos - contact |  S'abonner au bulletinBiographies de musiciens Encyclopédie musicaleArticles et études | La petite bibliothèque | Analyses musicales | Nouveaux livres | Nouveaux disques | Agenda | Flux RSS | Petites annonces | Téléchargements | Presse internationale | Colloques & conférences | Universités françaises | Collaborations éditoriales | Soutenir musicologie.org.

Musicologie.org
56 rue de la Fédération
93100 Montreuil
☎ 06 06 61 73 41
ISNN 2269-9910

bouquetin

Mercredi 23 Septembre, 2020 3:01