musicologie

2 décembre 2020 —— Jean-Marc Warszawski.

Caroline Butini, bourgeoise et compositrice de Genève

Caroline Boissier-Butini, Concertos no 5 et 6, pour piano, divertissement en trio, Adalberto Laria Riva (piano), Sarah van Cornewal (traverso), Pierre-André Taillard (clarinette), Rogério Gonçalvez (basson), ensemble Le moment baroque, sous la direction de Jonathan Nubel. VDE-Gallo 2020 (GALLO CD 1627).

Enregistré les 16-17 mars 2019 à la Société de lecture de Genève, et le 24 juin 2019 au Moulin en Clarens à Vich (Suisse).

Si on n’avait pas découvert les manuscrits de quarante-deux de ses compositions conservées à la bibliothèque de Genève, en 2002, Caroline Boissier-Butini ne serait restée qu’une éminente membre d’une richissime bourgeoisie protestante genevoise. Il est intéressant de noter que sa descendance a conservé tous ses papiers dont ses journaux intimes et de voyages qu’elle enrichissait chaque jour et certainement la plus grande partie de sa dense correspondance. On n’en aurait pas su beaucoup plus sur ses activités musicales que ce qu’en a livré les mémoires de sa petite fille, et ses notes sur les cours de piano délivrés à sa fille Valérie par Franz Liszt, en l’hiver 1831-1832 à Paris, quoi ont été publiés en 1903, soixante-sept ans après sa mort. Il est heureux que sa famille ait donné ces partitions à la bibliothèque de Genève.

Pianiste, Caroline Butini jouait elle-même ses compositions. De toute évidence, elle était virtuose de l’instrument. Son orchestre l’est un peu moins, doublant souvent les parties du piano, avec parfois des accents d’harmonie jouant aux beaux jours dans les kiosques.

Sa musique, française, semble être inspirée par Jean-Jacques Rousseau qui recommandait en musique, contre la corruption de la cour, de s'inspirer des paysans. On peut se demander au passage, qui de Genève ou de Jean-Jacques Rousseau a influencé l’autre.

Ce n’est pas là la bourgeoisie du Bourgeois gentilhomme, mais une bourgeoisie foncière qui est proche d’un terroir, dont les danses et les chants sont la principale matière thématique des compositions de Caroline Butini.

Tout cela est d’un grand charme quasi pastoral, mais aussi parfois le bal et la distraction citadines. De la légèreté et du bohneur de vivre.

Le livret

La biographie de Croline Butini

Caroline Boissier-Butini, oncerto no 6 « La Suisse », III. Rondo, plage 6 (extrait).

1-3.Concerto pour piano no 5 « irlandais », I. Allegro maestoso, II. Allegretto, III. Allegro moderato

4-6. Concerto no 6 « La Suisse », I. Allegro, II. Andantino, III. Rondo.

7-8. Divertimento pour piano, clarinette ert basson, I. Allegretto con spirito, II. Rondeau, tempo di Pollaca.

 

 Jean-Marc Warszawski
2 décembre 2020


musicologie.org
 rss

Jean-Marc Warszawski, ses précédents articles

1876, douze mois et quatre saisons, le souffle de Tchaïkovski et de Vladmir Tropp —— Duo Faenza : vingt chansons des xviie et xviiie siècles —— Un concert à Florence en 1350 —— Fabrizio Chiovetta émerveille les trois dernière sonates de Beethoven.

Tous les articles de Jean-Marc Warszawski

À propos - contact |  S'abonner au bulletinBiographies de musiciens Encyclopédie musicaleArticles et études | La petite bibliothèque | Analyses musicales | Nouveaux livres | Nouveaux disques | Agenda | Flux RSS | Petites annonces | Téléchargements | Presse internationale| Colloques & conférences | Universités françaises | Collaborations éditoriales | Soutenir musicologie.org.

Musicologie.org, 56 rue de la Fédération, 93100 Montreuil.
06 06 61 73 41

ISNN 2269-9910

bouquetin

Mercredi 2 Décembre, 2020 2:24