bandesu_texte musicologie_840
Opéra de Massy, 14 avril 2016, par Frédéric Norac ——

Hymne à la vie : La petite renarde rusée de Janáček à Massy

La Petite renarde rusée.La Petite renarde rusée. Photographie © ARCAL - Enrico Bartolucci.

Antépénultième opéra de Janáček, La petite renarde rusée (1924) est une œuvre fascinante de modernité et d'une totale originalité formelle. De cette histoire inspirée d'une bande dessinée parue dans un journal local, le compositeur (qui en fut aussi le librettiste) fait une sorte d'hymne à la nature, de chant panthéiste et de méditation sur le cycle de la vie où se révèlent un optimisme et une vitalité étonnants chez un artiste âgé de 70 ans.

Pour mettre en scène ce conte philosophique qui questionne le rapport de l'homme à la vie animale et sa place dans la nature, Louise Moaty a choisi la technique de la lanterne magique. Un travail très sophistiqué mené en direct par cinq manipulateurs sur le plateau inscrit, par le truchement de caméras vidéo, les personnages de l'histoire, humains et animaux, dans un univers de livre d'images qui les ramène à la même échelle et les met sur le niveau de réalité. La démarche fait penser à celle du vidéaste Pierrick Sorin et de Giorgio Barberio Corsetti  sur la Pietra del paragone en 2012 au Châtelet mais la metteuse en scène ne se laisse pas enfermer par cet artefact. Elle utilise aussi des marionnettes grandeur nature et  joue la carte des personnages en chair et en os sur le plateau, dans plusieurs scènes clefs de l'histoire, comme la célébration des noces de Bystrouka la renarde — un moment au fort pouvoir émotionnel  où la salle est envahie par des choristes amateurs figurant les animaux de la forêt — ou encore la scène finale du rêve du garde-chasse.

La Petite renarde ruséeLa Petite renarde rusée. Photographie © ARCAL - Enrico Bartolucci.

L'avantage de cette technique est de pouvoir associer à l'écran où se réalise l'image finale un bandeau pour des sous-titres qui favorisent la compréhension de l'histoire ; l'inconvénient, une petite tendance à disperser l'attention du spectateur sur des détails et une autre plus marquée encore à laisser la technique prendre le pas sur la musique. Cette limite est accentuée par un éclairage un rien faiblard et un certain manque d'intimité avec le plateau dû à la configuration même de la salle.

Fort heureusement la distribution, remarquablement dirigée au plan théâtral, est de taille à contrebalancer ce léger défaut, du côté humain comme chez les animaux. Si l'ensemble de l'équipe mériterait d'être cité, on retiendra surtout le jovial garde-chasse de Philippe-Nicolas Martin et son baryton bien chantant et bien timbré, la pulpeuse Renarde très lyrique de Noriko Urata, la splendide basse de Wassyl  Slipak, aussi convaincant en blaireau sortant de la fosse d'orchestre comme de son terrier qu'en curé ou en vagabond ainsi que l'instituteur de Paul Gaugler. La réduction d'orchestre réalisée par Jonathan Dove pour l'Académie du festival d'Aix en 2002 ramène l'effectif à 16 instrumentistes. Elle valorise la richesse de l'orchestration, dominée par une utilisation des vents caractéristique du style du compositeur. À la tête de l'ensemble TM+, Laurent Cuniot met en évidence la modernité de l'œuvre  et son pouvoir d'évocation, notamment dans les magnifiques interludes qui relient cet ensemble de scènes à la dramaturgie non conventionnelle. Le spectacle au final se révèle apte à offrir à un public large une approche facile d'une œuvre riche, complexe et exigeante dans son propos et au plan formel, comme le laisse entendre une salle comble et enthousiaste.

Spectacle produit par l'ARCAL en tournée depuis janvier 2016. Prochaines représentation à Sablé-sur-Sarthe le 23 avril et au Mans les 29 et 30 avril. 

La Petite renarde ruséeLa Petite renarde rusée. Photographie © ARCAL - Enrico Bartolucci.

plume Frédéric Norac
14 avril 2014


rectangle biorectangle actu rectangle texterectangle encyclo
logo gris

À propos - contact |  S'abonner au bulletinBiographies de musiciens Encyclopédie musicaleArticles et études | La petite bibliothèque | Analyses musicales | Nouveaux livres | Nouveaux disques | Agenda | Petites annonces | Téléchargements | Presse internationale| Colloques & conférences | Collaborations éditoriales | Soutenir musicologie.org.

paypal

Musicologie.org, 56 rue de la Fédération, 93100 Montreuil, ☎ 06 06 61 73 41.

ISNN 2269-9910.

cul_1712

Samedi 22 Juin, 2024