Actualités musicales

lundi21 janvier 2013

clavier

21 janvier 2013Musique de chambre au Musée Marc Chagall de Nice

Lundi 21 janvier, 20h, Auditorium du Musée national Marc Chagall, concert de musique de chambre.

Au programme, le Quatuor avec cor anglais de Jean Françaix, le Quatuor avec piano en la majeur op. 26 de Johannes Brahms, et le Trio à cordes deKrzysztof Penderecki.

Avec Volkmar Holz (violon), Liviu Ionescu (alto), Victor Popescu (violoncelle), Jean-François Poullot (cor anglais) et Antony Ballantyne (piano).

Opéra Nice Côte d'Azur, 4-6 rue Saint-François de Paule, 06300 Nice. Réservations 04.92.17.40.79.

 

21 janvier 2013Pierre Laurent Aimard joue Schumann et Debussy au Théâtre des Champs Élysées

pierre-laurent aimard
Pierre Laurent Aimard.
Fred Harper, « The Wall Street Journal », 14 novembre 2012.

Voilà pour le moins un caractère bien trempé.À 4 ans, il conclut un pacte avec ses parents, engageant ces derniers à ne pas écouter de musique sans lui. À 12 ans, élève d'Yvonne Loriod, il vit déjà dans l'entourage d'Olivier Messiaen et termine sa formation entre Maria Curcio et György Kurtág auquel il restera toujours fidèle comme interprète. À peine majeur il est choisi par Pierre Boulez comme soliste de l'Ensemble InterContemporain où il restera près de deux décennies et se metnotamment au service de György Ligeti.

Et puis un jour, cette chrysalide contemporaine prend son envol dans tout le grand répertoire, toujours à la recherche du son parfait comme l'a montré encore tout récemment, en 2009, le film Pianomania. Mais il sait aussi quitter les arcanes de son siècle pour revisiter le passé sur le mode littéraire, comme ici entre les Bunte Blätter de Schumann et le Livre II des Préludes de Debussy dont il vient d'enregistrer l'intégrale.

Au programme

Robert Schumann
Bunte Blätter opus 99

Claude Debussy
Préludes, Livre II
Brouillards
Feuilles mortes
La Puerta del Vino
Les fées sont d'exquises danseuses
Bruyères
Général Lavine eccentric
La terrasse des audiences du clair de lune
Ondine
Hommage à S. Pickwick
Canope
Les tierces alternées
Feux d'artifice

Jeanine Roze Production. Piano aux Champs Élysées, Théâtre des Champs Élysées, 15 avenue Montaigne, 75008 Paris. 01 49 52 50 50.

21 janvier 2013Journée d'étude de musicologie : « Analyse par segmentation des musiques électroacoustiques »

21 janvier 2013,de 10h30 à 17h30,salle du conseil bâtiment G, UJM - 33 rue du Onze novembre,Saint-Etienne

Invité : Georges BLOCH, responsable du département des métiers du son au CNSMD de Paris.

Interventions

Mikhail MALT - Ircam - OMF/MINT, Université Paris-Sorbonne : Développement de méthodologies de représentation et d'analyses musicales à partir de « descripteurs audio »

Bruno BOSSIS - Université Rennes 2, OMF-MINT / SFAM : Analyse musicologique de la vocalité et segmentation, état des lieux

Laurent POTTIER - CIEREC, Université Jean Monnet de Saint-Etienne : Pour une description analytique des différents types de sons électroacoustiques employés dans les musiques rock

Frédéric DUFEU - Center for Research in New Music (CeReNeM), University of Huddersfield, GB
De l'outil d'expression musicale à l'environnement d'analyse musicologique, la segmentation comme principe d'articulation

Pierre COUPRIE - OMF-MINT Université Paris-Sorbonne / SFAM : La segmentation dans l'analyse d'une performance électroacoustique improvisée

Alain BONARDI - Université Paris 8 et IRCAM : Analyser et représenter la production du son dans les œuvres mixtes - Exemple du patch Max/MSP de En Echo de Philippe Manoury.

21 janvier 2013La messe à trois voix a cappella d'André Caplet (Chœur d'hommes de la Maîtrise de Caen, 19 janvier 2013)

par Alain Lambert —

La neige tombée hier commence àse transformer, en cette fin de marinée de samedi, un schloss comme on dit au Québec. Un temps àne pas sortir de son trou, aurait pu écrire Jean-Marc Warszawski. Mais àl'église de la Gloriette, la Maîtrise annonce une Messe d'André Caplet, « un chef d'œuvre de finesse et de sensibilité ». À midi ! Allez, encore un effort pour mettre le nez dehors. Il doit faire àpeine un degré, suffisant pour fondre la neige, mais frisquet quand même.

Maître des enfants caenLa maîtrise des enfants de Caen.

C'est l'occasion de reparler de la Maîtrise de Caen (voir notre chronique sur Vénus et Adonis de John Blow, dont la tournée en France vient de s'achever) qui a fêté ses 25 ans le mois dernier, en réunissant nouveaux et anciens maîtrisiens sur une Fantaisie de Robert Weddle, le premier directeur, et sur une Messe, un peu aride, de Duruflé, lui dont le magnifique Requiem avait été donné trois semaines plus tôt dans le même cadre. (+) lire la suite.

 

21 janvier 2013Jouer du violoncelle avec des gants

 

Dimanche 20 janvier, neige à Paris, profitons-en, dehors , chouette, enfin...

cours de vincennesCours de Vincennes, on se soucie d'un sans-abri

Place de la nation, ça gadouille et ça glisouille...

place de la nation à parisPlace de la Nation, Paris le 250 janvier 2013

Place de la Bastille ça patauge aussi...

place de la bastillle à parisPlace de la Bastille, 20 janvier 2013

Pas la peine de rejoindre République, sera toujours temps au printemps dans les défilés, mais à l'Hôtel de ville, ça patine...

Hötel de ville de parisPlace de l'Hôtel de ville, 20 janvier 2013

 

C'est aussi le manège...

place de l'hôtel de villePlace de l'Hôtel de ville, 20 janvier 2013

De là, même si la photo est ratée, c'est toujours très beau. Là-bas, la Conciergerie, qui fut la Prison au cours de la Révolution...

QUais de Seine, la ConcergeriePont Notre-Dame

Le tour d'horizon politique étant accompli, direction le Sarah Bernhardt, un café encore assez parisien, pas encore bobo...

Le sarah BernhardtAu Sarah Bernhardt, place du Châtelet à Paris
20 janvier 2013, 17h45.

C'est pas tout à fait les bonnes couleurs, c'est de la bidouille pour qu'on ne puisse pas reconnaître les personnes qui ne devraient peut-être pas être là, ou en compagnie de la compagnie avec laquelle elles sont. Enfin je pense, en sifflotant mon verre de Sain-Amour avec quelques cacahuètes. J'aurais dû demander un bout de fromton, du calendos peut-être, ou du sauciflard, ou les deux. Je rêvasse.

Métro, couloirs. Un orchestre à cordes pas mal, avec 6 ou 7 violons, un alto, deux violoncelles et une contrebasse. Ils sont le long d'un mur, quelques badauds sont le long du mur opposé, entre les deux à chaque pelleté de rame, un flux de passagers pressés, enfin les pressés pressent tout le monde. Pas de recul, difficultés de terrain, environnement hostile à la photographie, pas possible de photographier tout l'orchestre d'un coup...

musiciens du métro pariisienMusiciens dans le métro parisien.

Moi, si je serais un orchestre dans le métro parisien, j'improviserais sur les passants. Je rêvasse encore.

Mais regardez le violoncelliste au lieu de lire mes âneries, il joue avec des gants... Enfin, il a cru pouvoir le faire, parce que franchement, il a pourri de chez pourri sa partie. Après, il a enlevé ses gants, mais j'avais déjà pris la photo.

Musicien dans le métro parisien

Repprochez-vous...

musicien dans le métro parisien

jmw

 

21 janvier 2013Revue de presse musicale du 21 janvier 2013

 

(Radio Prague) Revue musicale des deux candidats à la présidence de la République tchèque

(AFP/Le Point) Agression à l'acide du directeur artistique du Bolchoï : du vitriol

(AFP/NVI) Johnny Hallyday annonce neuf dates de concerts supplémentaires en juin

(Culturebox) Cali : «Je suis un chanteur concerné»

Qui sommes nous ? Statistiques du site. S'abonner au bulletin. Liste de discussion

logo musicologie
©musicologie.org

 janvier 2013 

L

M

M

J

V

S

D

1

2

3

4

5

6

7

8

9

10

11

12

13

14

15

16

17

18

19

20

21

22

23

24

25

26

27

28

29

30

31

Presse internationale

flux rss

 

 

 

musicologie.org
56 rue de la Fédération
F - 93100 Montreuil