Actualité . Biographies . Encyclopédie . Études . Documents . Livres . Cédés . Annonces . Agenda . Abonnement au bulletin . Analyses musicales . Recherche + annuaire . Contacts . Soutenir .  

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Schein Johann Hermann
1586-1630

Johann Hermann Schein, 1620. Université de Leipzig.

Né le 20 janvier 1586 à Grünhain (près d'Annaberg-Buchoz, en Saxe), mort a Leipzig le 19 novembre 1630.

Die mit Tränen säen, extrait de  « Fontana d'Israel » (1623), Concert Choir of the University of Wisconsin, direction Beverly Taylor.

Son père, M. Hieronymus Schein, est un pasteur luthérien et directeru d'école, qui meurt en 1593. Six années plus tard, sa veuve, Judith, gagne Dresde avec ses cinq enfants, Johann Hermann a alors treize ans.

Il est ténor dans la chapelle de l'Électeur de Saxe, sous la direction de Rogier Michael (1554-1619). Il y chante un important répertoire de musiques profanes et liturgiques, allemandes et italiennes, il a également un précepteur, Andreas Petermann.

En 1603, grâce à une bourse du prince Christian II, il s'inscrit en cours de droit, à l'université de Leipzig, mais il est admis à l'école princière de Pforta, près de Naumburg, où les humanités et la musique sont privilégiées. Il y entre le 18 mai 1603.

Johann Hermann Schein, Suite n° 3, de « Banchetto Musicale » : Pavane, Gaillarde, Courante, Allemande-Tripla, par le Collegium Terpsichore 

Ses professeurs de musique sont les maîtres de chapelle Bartholomäus Scheraeus (Scheer), de 1603 à 1606, puis Martin Rothe. L'éducation musicale de l'école s'appuie sur l'activité du prédécesseur de Bartholomäus Scheraeus, Erhard Bodenschatze, qui a compilé une importante collection de motets, « Florilegium Portense », à des fins pédagogiques. Schein quitte l'école de Pforta le 26 avril 1607, il retourne à Dresde, et s'inscrit en 1608, aux cours de droit et d'arts libéraux, de l'Univesrtité de Leipzig, qu'il quitte en en 1612.

En 1609, Schein publie son premier ouvrage, « Venus Kräntzlein ».

En 1613, il est, au château de Weissenfels, précepteur et directeur de la musique de la maison de Gottfried von Wolffersdorff, qu'il a connu à l'école de Pforta,

Sur la recommandation de ce dernier, il en engagé le 21 mai 1615, comme maître de chapelle à la cour du duc Johann Ernst le Jeune, à Weimar.

Il se marie le 12 février 1615 avec Sidonia, originaire de Dresde, fille d'un Rentsekretär (releveur des impôts), de la cour de Saxe, Eusebius Hösel.

Le 19 août 1616, Schein concourt avec succès pour le poste de maître de chapelle de l'église Saint-Thomas de Leipzig, laissé vacant depuis la mort de Sethus Calvisius, le 24 novembre 1615. Il prend possession de sa charge en septembre ou octobre, provoquant une dispute avec son adjoint qui juge ses avantages disproportionnés.

Christ Lag in Todes Banden, eX ensemble.

Sa fille Susanna, naît le 12 janvier 1617.

Il doit, selon le règlement de 1617, dispenser chaque semaine, dix heures de cours de latin et de grammaire, et quatre heures de cours de chant à l'école de l'église Saint-Thomas, s'occuper de deux chœurs d'enfants, assurer la musique de Saint-Thomas et de Saint-Nicolas, et les musiques de circonstance pour les mariages, enterrements, élections au Conseil, etc. (il est aussi directeur de la musique de la ville)

Susanna est inhumée le 18 juillet 1619. La même année, son fils Johann Samuel  vient au monde le 24 mai. il sera organiste, on a des traces de son activité à Halle, jusqu'en 1657

Son fils Johann Hermann, né le 11 mars 1621, meurt plusieurs années avant 1638, Susanna Sidonia, née le 22 juin 1623, meurt le 21 août.

Sa fille Johanna Judith , naît le 24 juin 1624. Suite à des complications, sa mère meurt le 30 juin. « Sei fröhlich, meine Seele », composé par Schein (1624), est entonné à ses funérailles le 2 juillet.

Johann Hermann Schein se remarie, à Saint-Thomas, le 22 février 1625 avec Elizabeth von der Perre, fille d'un peintre ayant travaillé à la décoration de l'orgue de l'église Saint-Nicolas. Johana Judith est inhumée le 15 août. 1625.

Ils ont cinq enfants. Johanna Elisabeth (15 janvier-16 mars 1626), Johanna Susanna (8 mai -10 août 1627), Johannes Zacharias (22 juin - 7 octobre 1628), Hieronymus, (18 août 1629- 31 janvier 1630), Maria Salome naît le 13 janvier 1631.

Il est un ami de Samuel Scheidt, et d'Heinrich Schütz, qui compose en 1630, un motet sur la mort de Johann Hermann Schein.

Il a eu comme élèves Christoph Schultze (1606-1683), Andreas Unger (Ungar), le cantor de l'église Saint-Wenzel à Naumbourg (sur la Saale), Christian Koch, Daniel Schade.

Catalogue des œuvres

De nombreuses parttions

s.d.

1615

Cymbalum Sionium sive Cantiones sacræ [5, 6, 8, 10, 12 voix]. A. Lamberg, Leipzig 1615. Dédicacé à Christian Wilhelm, administrateur de la « Primat-Erz-Stifts » de Magdeburg

1617

Opella nova, geistlicher Concerten … auff italiänische Invention componirt (2-3 voix, basse continue), J. H. Schein Leipzig, 1618 ; Ander Theil (3-6 voix, basse continue), Verlag des Autors, Leipzig 1626. Dédicacé au maire et au Conseil de Leipzig.

Ander Theil (1626)

Banchetto Musicale,... Padouanen, Gagliarden, Courenten und Allemanden [5 voiux] A. Lamberg und K. Kloseman, Leipzig 1617. Dédicacé à J. Ernst .J., duc de Saxe.

1618

1619

Mirtillo gut in einem Wald (chanson de mariage), SSB, Leipig 1619

1620

1621

Musica boscareccia, Wald Liederlein, Erste Theil (pour 2 sopranos et basse continue). Verlag des Autors, Leipzig 1321 ; 1627 ; P. Ledertz, Strasbourg 1628 ; 1631 ; Ledertz, Strasbourg 1632 ; J. Schuster, Meipzig 1643 — Ander Theil,  Verlag Des Autor, Leipzig 1626. Dédicacé à Christian Eulenaw ; Strasbourg  1637 ; Ledertz, Strasbourg 1628 ; 1631 ; 1632 ; J. Schuster, Leipzig 1641 —  Dritter Theil,. Verlag des Autor, Leipzig 1628. Dédicacé à Georg Rudolph in Schlesien zur Lignitz ; Ledertz, Strasbourg 1628 ; 1631 ; Ledertz S. Erben, Strasbourg 1632 ;  J. Schuster, Leipzig 1643 [existe parodie avec des textes aménagés :

Musica boscareccia Sacra, 1. Theil), Martha Spangenberg, Erfurt 1644 ; 1.-3. Theile, F.M. Dedekind, Erfurt 1651]

Ander Theil (1626)

Dritter Theil(1628)

1622

1623

Fontana d'Israel, Israels Brünlein, auserlesener Krafft-Sprüchlin altes und newen Testaments … auf einer … Italian madrigalische Manier ( 5, 6 voix, basse continue) Verlag des Autor, Leipzig 1623. Dédicacé au maire et au Conseil de Leipzig ; J. Schuster S Erben, Leipzig 1651-1652

1623

1624

Diletti pastorali, Hirten Lust (5 voix, basse continue) auff Madrigal-Manier componirt. F. Lanckisch, Leipzig, 1624

1625

Studenten-Schmauss a 5 : einer löblichen Compagni de la Vinobiera. Verlag des Autors, Leipzig 1626 ; J. Schuster, Leipzig 1634

1627

Cantional oder Gesangbuch Augspurgischer Confession (4, 5 ou 6 voix), Verlag des Autors; Leipzig 1627. Dédicacé au maire et au Conseil de Leipzig. Augmenté en 1645 : « mit 27 schönen Gsgn. vermehr »,  J. Schuste, Leipzig 1645.

1628

1629

1630

1650

Bibliographie

Discographie

Johann Hermann Schein (1586-1630), Opella Nova, Fontana d'Israel (pièces choisies). Ensemble Sagittarius, sous la direction de Michel Laplénie. Hortus 2010 (Hortus 075)

Voir la présentation

 

1. Christ unser Herr zum Jordan kam, Opella Nova (O.N.) Deux sopranos, deux violes et basse continue ;

2. Wende dich, Herr, und sei mir gnädig, Israels brunnlein (I.B.) Psaume 25, 16-18, tutti chanteurs et basse continue ;

3. Die mit Tränen säen (I.B.) Psaume 126, 5-6, tutti chanteurs et basse continue ;

4. Freue dich des Weibes deiner Jugend (I.B.) Salomon 5, 18b-19, tutti chanteurs et basse continue ;

5. Lieblich und schône sein (I.B.) Salomon 31, 30-31, tutti chanteurs et basse continue ;

6. Da Jakob vollendet hatte (I.B.) Genèse 49 : 33 et 50, 1, tutti chanteurs et basse continue ;

7. Unser Leben währet siebnzig Jahr (I.B.) Psaume 90, 10, tutti chanteurs et basse continue ;

8. Ich ruf zu dir, Herr Jesu Christ (O.N.) Soprano (Dagmar Saskova), ténor et basse continue ;

9. Was betrübst du dich, meine Seele (I.B.) Psaume 42, 12 / Psaume 43, 5, tutti chanteurs et basse continue ;

10. Aus tiefer Not schrei ich zu dir (O.N.) Psaume 129, soprano (Sophie Pattey), ténor et basse continue ;

11. O Jesu Christe, Gottes Sohn (O.N.) Soprano (Sophie Pattey), violon et basse continue ;

12. Ist nicht Ephraim mein teurer Sohn (I.B.) Jérémie 31, 20, tutti chanteurs et basse continue ;

13. Erbarm dich mein (O.N.) Ténor, violon et basse continue ;

14. Vom Himmel hoch, da komm ich her (O.N.) Deux sopranos, ténor et basse continue ;

15. Christ lag in Todcsbanden (O.N.) Deux sopranos, ténor et basse continue ;

16. Zion spricht; der Herr hat mich verlassen (I.B.) Isaïe 49, 14-16, tutti et basse continue ;

17. Komm heiliger Geist (O.N.) Deux sopranos, ténor et basse continue

.

Jean-Marc Warszawski
8 avril 201
0

© Musicologie.org 2018.

À propos - contact | S'abonner au bulletin Biographies de musiciens Encyclopédie musicaleArticles et études | La petite bibliothèque | Analyses musicales | Nouveaux livres | Nouveaux disques | Agenda | Flux RSS | Petites annonces | Téléchargements | Presse internationale | Colloques & conférences | Universités françaises | Collaborations éditoriales | Soutenir musicologie.org.

Musicologie.org, 56 rue de la Fédération, 93100 Montreuil ☎ 06 06 61 73 41

ISNN 2269-9910

Vendredi 23 Novembre, 2018