musicologie

Biographies musicales

 

 

Franck César

1822 - 1890

 

 

|| document || bibliographie || catalogue des oeuvres || discographie ||

Franck, César-Auguste-Jean-Guillaume-Hubert. Né à Liège le 10 décembre 1822 — mort à Paris le 8 novembre 1890. Compositeur, organiste.

Le talent de César Frank est tôt exploité par ses parents. Il entre au conservatoire de Liège en 1830 où il obtient les premiers prix de solfège et de piano.

En 1835, son père organise une série de concerts à Bruxelles, Liège et Aachen , Aix-la-Chapelle). La même année, la famille frank s'installe à Paris, où César, après avoir pris des leçons avec Pierre-Joseph-Guillaume Zimmermann et Reicha, entre au Conservatoire de paris en 1837.

En 1842 son père le retire du conservatoire pour qu'il se consacre pleinement à une carrière de virtuose.

En 1846, son oratorio Ruth est accueilli avec froideur. Il quitte le domicile familial et trouve du travail comme organiste et professeur.

En 1848 il se marie malgré l'oppositon de son père avec Félicité Saillot Desmousseaux, fille d'acteurs à la Comédie française.

En 1858 il est organiste à l'église Sainte-Clotilde. Les improvisations qu'il donne après les offices attirent rapidement le public. De ces concerts il compose les Six pièces, achevées en 1862.

Il commence a attirer des élèves de qualité qu'on appelle «la bande à Franck» : Henri Duparc, Arthur Coquard, Albert Cohen.

Dans les années 1870, il commence une riche série de compostions qui comprend des oratorios, des symphonies, et un opéra, Hulda.

En 1872, il succède à Benoist et reprend la classe d'orgue du Conservatoire de Paris, et a Vincent D'Indy comme élève.

César Franck à l'orgue de Sainte-Clotilde  [ {BnF ]

Document

A propos de Psyché, extrait de VINCENT D'INDY, César Franck. Alcan 1906

Psyché, oeuvre qui m'est particulièrement chère, puisque le maître me fit l'honneur de me la dédier, en accolant à mon nom le précieux titre d'ami, fut exécutée pour la première fois au concert de la Société Nationale du io mars 1888 et reprise ensuite aux Concerts Colonne le 23 février 1890.

J'ai déjà parlé de la signification toute mystique de cette oeuvre qui, malgré son étiquette antique, n'a absolument rien de païen, encore bien moins de renaissant, mais est imbue au contraire d'une grâce toute chrétienne, à la façon des fresques de l'Arena de Padoue ou des Fioretti de saint François d'Assise ; je veux cependant porter à la connaissance du lecteur ce qu'écrit à son sujet M. Derepas dans l'opuscule duquel j'ai déjà fait mention précédemment car cette opinion est le résultat d'observations très minutieusement déduites qui, venant d'un critique érudit et complètement dépourvu de parti pris, ne peuvent qu'intéresser tout esprit doué du sentiment de l'art.

D'après la fable antique, Psyché, touchée « d'amour mais tentée par les indiscrètes impatiences du savoir et cédant à la curiosité, retombe sur elle-môme, impuissante à se relever et privée pour toujours de la vision directe « de l'au-delà. Franck n'a pas hésité à rompre avec la tradition païenne. Son poème aboutit à un dénouement plus optimiste. Psyché s'est endormie, étrangère `maintenant aux bruits extérieurs. Les zéphyrs — c'est-à-dire ses plus pures aspirations —  l'emportent dans les jardins d'Eros, dans le paradis désiré. Le céleste époux l'attendait. Mais elle commet l'imprudence de vouloir percer le mystère dont il s'enveloppe : la sublime vision disparaît. Retombée sur la terre, errante et plaintive, Psyché exhale sa douleur. Eros pardonne à la légitime ambition que lui-même avait, en somme, inspirée : tous deux montent dans la lumière. C'est l'apothéose, l'amour qui n'a plus à croire. qui voit et possède. C'est une véritable Rédemption.

Plus encore que le libretto, la musique de Psyché est d'inspiration toute moderne et chrétienne. Les chaeurs se développent en une polyphonie si pure, si suave, si constamment maintenue dans une région supérieure inondée d'une lumière sans ombre, que rien, ni dans le choeur des anges de la Damnation de Faust, ni dans l'Enfance du Christ, n'évoque plus nettement l'idée du ciel».

Eros, Psyché ne prennent point la parole.

Ce qu'ils éprouvent est traduit par l'orchestre. En voici la raison : ici, ni Eros ni Psyché ne sont des personnes. Franck, oubliant les héros mythologiques, en fait des symboles de l'Ame humaine et de l'Amour suprême. La « musique, la musique pure, sans paroles, précisément parce que ses notes n'ont pas une signification définie, ses phrases un sens arrêté, est, de toutes les formes de l'art, l'expression la plus adéquate de ces réalités immatérielles. Dans cet oratorio, il n'y a donc point de soli. L'orchestre tient le rôle le plus important : il traduit les élans, les regrets, la joie finale de Psyché, l'action invisible mais  féconde d'Eros. Tout au plus les choeurs, ensemble anonyme et impersonnel, chantent çà et là, en peu de mots, les péripéties du drame.

Il est visible, d'autre part, que toute cette oeuvre est traversée d'un souffle de mysticisme chrétien. La douleur de l'exil terrestre y prend l'accent de la prière. L'harmonie très sou« tenue du quatuor, les lignes dessinées par les violons, les épisodes confiés aux instruments à vent ne trahissent jamais la moindre préoccupation volupteuse, mais expriment toujours les plus hauts désirs du coeur, tout pénétré de divin.

Catalogue des oeuvres

  • 1834, opus 5, Variations brillantes sur l'air « Pré aux clercs , pour orchestre , existe en version piano)
  • 1834, opus, 6, Grand trio, pour piano, violon et violoncelle
  • 1834-1835, opus 8, Variations brillantes sur la ronde favorite de Gustave III, piano et orchestre
  • 1835 , Blond Phébus, chant et piano , attributrion incertaine)
  • 1835, Grand Chœur, pour orgue
  • 1835, O salutaris, pour chœur et orgue
  • 1835, opus10, Grande sonate pourpiano n° 1
  • 1835, opus 11, Grand concerto pour piano et orchestre  n° 2, en sol mineur
  • 1838, Notre Dame des orages, cantate sur un texte du comtte de Pastouret, pour voix soliste et piano , perdu)
  • 1840, Gratias super gratiam, pour chœur et orgue
  • 1840, Justus ut palma florebit, pour basse, chœur et orgue
  • 1840, Laudate pueri, pour chœur et orgue
  • 1840, opus 13, Grande symphonie n° 1, en sol majeur
  • 1840, Sinite parvulos, pour voix soliste et orgue
  • 1840, Tunc oblati sunt, pour chœur et orgue
  • 1841, opus 1 n° 2, Trio concertant n° 2, pour piano, violon et violoncelle , Allegro moderato, si bémol majeur ; Andantino, ré mineur ; Minuetto. Tempo di minuetto, sol mineur ; Finale. Allegro molto, si bémol majeur
  • 1841, opus 1, n° 1,  Trio concertant n° 1, pour piano, violon et violoncelle , Andante con moto, fa dièse mineur ; Allegro molto, si mineur ; Finale. Allegro maestoso, fa dièse majeur
  • 1841, opus 14, Fantaisie n° 2, pour piano
  • 1841, opus 15, 2 Mélodies, pour piano
  • 1841, opus 18, Sonate n° 2, pour piano
  • 1841, opus 12, Grande fantaisie n° 1, pour piano
  • 1841, opus19, Grande fantaisie n° 3, pour piano
  • 1841, Polka, pour piano
  • 1842, 4, Duo n° 1, pour piano 4 mains sur « God save the King » , Adagio, si bémol mineur
  • 1842, opus 1 n° 3, Trio concertant n° 3, pour piano, violon et violoncelle , Allegro, si mineur ; Adagio, mi majeur ; Finale. Poco lento et Moderato ma molto energico, si mineur
  • 1842, opus 2, Trio concertant n° 4, pour piano, violon et violoncelle , reprise du premier final du Trio opus 1 n° 3 : Allegro, si mineur
  • 1842, opus 3, Églogue, (Hirtengedicht), pour piano, Allegro quasi Andantino, mi bémol majeur
  • 1842-1843, Le sylphe, « Je suis un sylphe », texte de Alexandre Dumas père, pour voix de femme et piano et violoncelle, Allegretto, sol majeur
  • 1842-1843, L'émir de Bengador, « Si tu savais que je t'adore », texte de J. Méry, pour voix de femme et piano, Andantino, fa mineur
  • 1842-1843, Ninon, « Ninon ! que fais-tu de la vie !», sur un texte d'Alfred de Musset, pour voix de femme et piano, Andantino mosso, la majeur
  • 1842-1843, Robin Gray, « Quand les moutons sont dans la bergerie », texte de J. P. de Florian, pour voix de femme et piano, Andantino, la bémol majeur
  • 1842-1843, Souvenance, « Combien j'ai douce souvenance », sur un texte de Chateaubriand, chant pour voix de femme et piano, Andantino, fa dièse mineur
  • 1843, opus 5, Grand caprice n° 1, pour piano (Allegro a capriccio, fa dièse mineur ; Moderato, sol bémol majeur)
  • 1843, opus 6, Andantino quietoso, pour piano et violon, mi bémol majeur, dédicacé au M. le comte de Montendre (éd. Lemoine)
  • 1843, opus 7, Souvenir d'Aix-la-Chapelle, pour piano, dédicacé à Mlle Cécile La-chambre (éd. Schuberth)
  • 1843-1846, Ruth, églogue biblique en 3 parties, texte biblique avec des additions e A. Guillemin, pour solistes, choeur et orchestre (Introduction, Andantino poco allegretto sol mineur ; Elle s'en va, Choeur des moabites, Quasi andante , mi bémol majeur ; Adieu, Ruth, Orpha, chères filles ! Trio, Lento non troppo, do mineur ; Quelle angoisse extrême, Marche et choeur, Allegretto, sol mineur ; Mes filles, le voile des veuves, Andante, si bémol majeur ; Moi, je sous suis, Récitatif et air: Ruth, Animé, ré mineur ; Elles s'en vont, Choeur, Mouvement de la marche, la mineur ; Elle descend la montagne, Choeur de Bethléimistes et Strophes, Andante con mot , fa majeur ; Tout ce que moissonne l'heureux laboureur, Choeur des Moisonneurs, Allegretto non troppo vivo, fa mineur ; Quelle est cette fille ?Récitatif et duo ; Flambeau des cieux, Le chant du crépuscule, Maestoso, la mineur ; Quelle est celle ? Récitatif et Duo, Andante / Récit , ré majeur ; Soyez bénie, ô ma mère ! Récitatif et air, mi bémol majeur ; Avec bonheur, amis, je vous l'annonce, Strophes et choeur, Allegro, sol majeur ; 15, Aller chercher la moabite, Solo et choeur, mi bémol majeur
  • 1844, Deux Mélodies à Félicité, pour piano
  • 1844, opus 10, Solo de piano, sur un thème de « Ruth », avec accompagnement de quintet à cordes [perdu]
  • 1844, opus 11, Grande fantaisie n° 1, pour piano, sur des motifs de l'opéra « Gulistan » de Nicolas-Marie Dalayrac, Andantino, la mineur
  • 1844, opus 12, Fantaisie n° 2, pour piano, sur l'air et le virelai « Le point du jour , extrait de  l'opéra « Gulistan » de Nicolas-Marie Dalayrac, Maestoso, si bémol majeur
  • 1844, opus 13, Fantaisie, pour piano [perdu]
  • 1844, opus 14, Duo n° 1, pour piano et violon concertants sur des motifs de l'opéra « Gulistan » de Nicolas-Marie Dalayrac, Maestoso, si bémol majeur
  • 1844, opus 8, Quatre Mélodies de Schubert transcrites pour le piano (Die junge Nonne , La jeune religieuse, Moderato, fa mineur ; Die Forelle, La truite, Allegretto, ré bémol majeur ; Des Madchens Klage, Les plaintes de la jeune fille, Très lent, do mineur ; Das Zugenglockein, La cloche des agonisants, Lentement , la bémol majeur) (éd. Chaillot)
  • 1844, opus 9, Ballade, pour piano
  • 1844, Stradella, opéra en 3 actes sur un livret d'E. Deschamps [manuscrit à la Bibliothèque nationale de France]
  • 1845, Ave Maria, pour chœur
  • 1845, opus 15, Fantaisie pour piano, sur deux airs polonais, Andantino, la majeur, dédicacé à A. S. A. Mme la princesse de Ligne néé Lubomirska (éd; Richault, puis Costalat)
  • 1845, opus 16, Trois Petits riens, pour piano (Duettino ; Valse ; Le Songe)
  • 1845-1847, Ce qu'on entend sur la montagne, poème symphonique d'après Victor Hugo
  • 1846, L'ange et l'enfant, « Un ange au radieux visage », texte de Jean Reboul, pour mezzo-soprano ou baryton et piano, Assez lent, si majeur
  • 1846, opus 17, Duo n° 2, pour piano 4 mains, sur le quatuor « Lucile » de André-Ernest-Modeste Grétry,  Andante , la majeur (éd. Pacini-Bonaldi)
  • 1848, Hymne à la patrie, pour une voix avec orchestre
  • 1849, Aimer, « J'entendais sa voix si touchante », sur un texte de  J. Méry, pour pour voix de femme et piano
  • 1849, Sub tuum, pour deux voix
  • 1850, O gloriosa, pour trois voix
  • 1851-1853, Le valet de la ferme, opéra comique en 3 actes sur un livret d'A. Royer et G. Vaëz [manuscrit à la Bibliothèque nationale de France]
  • 1852, Les trois exilés, « Quand l'étranger envahissant la France », texte de B. Delfosse, chant national pour voix de basse ou baryton et piano,Pas trop vif , fa majeur
  • 1857, S'il est un charmant gazon, sur un texte de Victor Hugo, pour voix de femme et piano, Andantino quasi Allegretto, 1ère version en  mi bémol majeur; 2e version en fa majeur
  • 1858, Accompagnement d'orgue et arrangement pour les voix, des offices en chant grégorien restauré par le Père Lambilotte
  • 1858, Andantino en sol mineur, pour grand orgue
  • 1858, Ave Maria, duo pour soprano et basse et orgue, Andantino, sol mineur
  • 1858, Cinq Pièces pour harmonium (Offertoire, Andantino, si majeur ; Petit offertoire, Andantino, mi majeur ; Verset  Andantino poco mosso, fa mineur ; Verset,  Andante, fa mineur ; Communion, Andantino quasi Allegretto, mi majeur)
  • 1858, Messe solennelle, pour basse solo et orgue
  • 1858, O salutaris, duo pour soprano et ténor ou mezzo-soprano et orgue, Andantino quasi andante, la bémol majeur
  • 1858, O salutaris, solo pour soprano et choeur et orgue  Poco lento, mi majeur
  • 1858, Tantum ergo, pour basse solo et choeur mixte ad lib, et orgue, Andantino quasi lento, ré majeur
  • 1858, Tendre Marie, cantique
  • 1858-1863, L'organiste, 2e volume : 30 Pièces pour orgue ou harmonium (1. Sortie  Maestoso , fa mineur / fa majeur — 2 . Grand Chœur, Allegro maestoso , mi bémol majeur — 3. Élévation, la majeur — 4. Grand chœur, Quasi andante , ré majeur — 5. Andantino, ré majeur —  6. Marche, ré mineur — 7. Allegretto, ré majeur — 8. Amen, ré majeur — 9. Offertoire, Allegretto moderato, la majeur — 10. Quasi lento, fa majeur — 11. Allegretto, do mineur — 12. Allegretto non troppo, ré majeur — 13. Moderato, mi bémol majeur — 14. Moderato con moto, mi bémol majeur — 15. Andantino, mi bémol majeur — 16-18, 3 Préludes pour l'Ave Maris Stella : n° 1, Andantino quasi allegretto , ré mineur / ré majeur / ré mineur — n° 2, Lent et très soutenu, ré majeur —  n° 3, L'istesso , ré mineur —  19. Lento, ré mineur — 20. Andantino, Calmato, la bémol majeur — 21. Kyrie de la messe de Noël, do mineur — 22. Moderato, do mineur — 23. Moderato, do mineur — 24. Grand chœur, do majeur — 25. Offertoire pour le messe de minuit, Lento , ré mineur / ré majeur / ré mineur — 26. Pièce symphonique, Maestoso , sol mineur / sol majeur / sol mineur / sol majeur — 27. Sortie, Allegro un poso maestoso, ré majeur — 28. Grand chœur, Maestoso , fa dièse mineur / fa dièse majeur — 29. Sortie  Allegro moderato, ré bémol majeur — 30. Sortie  Maestoso poso Allegro , si majeur—
  • 1859, 3 Antiennes, pour orgue (Quasi lento, fa majeur ; Allegretto, do mineur ; Lent et très soutenu, ré majeur)
  • 1859, Le garde d'honneur, cantique au Sacré-Coeur, sur un texte anonyme, pour solo et 2 voix de femmes avec clavier
  • 1860, Cantique de Moïse, pour chœur et piano
  • 1860, Messe à trois voix, en fa dièse mineur, pour soprano, ténor et basse, orgue, harpe, violoncelle et contrebasse (Kyrie   Andantino , fa dièse mineur ; Gloria  Maestoso, ré majeur ; Credo   Molto maestoso, do mineur ; Sanctus, Molto maestoso quasi lento, ré majeur ; Panis angelicus, Poco lento, la majeur ; Agnus Dei, Andantino quasi Andante, la mineur
  • 1860, opus 16, Fantaisie pour orgue,   Poco lento, do majeur
  • 1860, opus 20, Prière, pour orgue, Andantino sostenuto, do dièse mineur
  • 1860-1862, opus 17, Grande pièce symphonique pour orgue, Andantino serioso, fa dièse mineur, dédiée à M. CH. Valentin Alkan
  • 1862, opus 18 n° 3, Prélude, fugue et variation, en si mineur, pour orgue (version Franck-Friedman pour piano en 1873 ; version pour piano avec doigtés) (Andantino. Cantabile, si mineur; Allegretto ma non troppo, si mineur) prélude pour orgue avec doigtés
  • 1862, opus 21, Final, pour orgue, Allegro maestoso, si bémol majeur
  • 1862, opus 22, Quasi marcia, en fa dièse mineur, pour harmonium
  • 1863, 44 petites pièces pour orgue ou harmonium
  • 1863, Ave Maria, pour soprano, ténor et basse et orgue, Lento, mi mineur
  • 1863, opus 19, Pastorale, pour orgue,  Andantino, mi majeur
  • 1865, La tour de Babel, cantate pour solistes, chœur et orchestre
  • 1865, Les plaintes d'une poupée, mélodie pour piano, Andantino, sol majeur, dédic&acées à Mlle Gabrielle (Eschger) (éd. Mangeot)
  • 1865, Plainte des israélites, cantate pour chœur et orchestre
  • 1869, Marlborough, pour chœur et orgue, piano, violonvelle, contrebasse et 4 mirlitons
  • 1869-1879, Les Béatitudes, oratorio pour solistes, choeur et orchestre d'après l'Évangile selon saint Matthieu adapté par Mme Joséphine-Blanche Colomb [ réduction pour piano et chant ]
  • 1870, Paris, ode patriotique pour voix avec orchestre (orchestré par « B. de L.»], Maestoso ma non troppo, mi majeur
  • 1871, Dextera Domini, offertoire, pour le saint jour de Pâques, pour soprano, ténor et basse avec orchestre ou orgue et contrebasse, Maestoso ma non lento, si bémol majeur
  • 1871, Domine Deus in simplicitate, offertoire, pour les premiers dimanches du mois, pour soprano, ténor et basse et orgue et contrebasse, la majeur
  • 1871, Domine non secundum, offertoire, pour un temps de pénitence, pour soprano, ténor et basse et orgue, Andante non troppo, si mineur
  • 1871, Le mariage des roses, « Mignonne, sais-tu » sur un texte d'Eugène David, pour voix de femme et piano, Poco allegretto, si majeur
  • 1871, Offertoire sur un air breton, pour harmonium (éd. Nauss)
  • 1871, Patria, ode patriotique sur un texte de Victor Hugo, pour voix avec orchestre
  • 1871, Quae est ista, offertoire, pour les fêtes de l'Assomption, de la Conception et du mois de Marie, pour solistes et choeur mixte à 3 voix avec orchestre ou  orgue, harpe et contrebasse, Quasi largo, la bémol majeur
  • 1871, Quare fremuerunt gentes, offertoire, pour la fête de sainte Clothilde, pour soprano, ténor et basse et orgue et contrebasse, Allegro, fa mineur
  • 1871, Rédemption, poème symphonique sur un texte d'Edouard Blau, pour soprano, choeur de femmes, et récitant avec orchestre (1ère version)
  • 1872, Panis angelicus, pour ténor et orgue, harpe, violoncelle et contrebasse
  • 1872, Passez, passez toujours, « Duis que j'ai mis ma lèvre à ta coupe encore pleine » sur un texte de Victor Hugo, pour voix de femme et piano, Andantino, sol mineur
  • 1872, Roses et papillons, sur un texte de Victor Hugo, pour voix de femme et piano, Andantino, sol mineur
  • 1872, Veni Creator, duo pour ténor et basse et orgue, Quasi largo, mi bémol majeur, dédicacé à MM. Vergnet et Menu, (éd. Écho des Maîtrises, 1er livre ; pui Hamelle)
  • 1873, Pour moi sa main cueillait des roses, Lucien Paté, pour voix de femme et piano, Andantino, fa dièse mineur
  • 1874, Rédemption, poème symphonique sur un texte d'Édouard Blau, pour soprano, choeur de femmes, chœur mixte et récitant avec orchestre (2e version)
  • 1875, Le philistin mordra la poussière, pour chœur et piano
  • 1875, Léonore, poème symphonique de Henri Duparc arrangé pour piano à 4 mains
  • 1876, Les éolides, poème symphonique, d'après Leconte de Lisle, Allegretto vivo , la majeur
  • 1878, Cantabile, pour orgue, Non troppo lento, si majeur
  • 1878, Fantaisie, pour orgue , Andantino, la majeur
  • 1878, Pièce héroïque, pour orgue, Allegro maestoso, si mineur
  • 1878-1879, Quintette en fa mineur, pour piano, 2 violons, alto et violoncelle (Molto moderato quasi lento, fa mineur ; Lento, con molto sentimento, la mineur ; Allegro non troppo, ma con fuoco, ré mineur
  • 1879, Le vase brisé, « Le vase où meurt cette verveine », texte de Sully-Prudhomme, voix et piano, Assez lentement , do mineur
  • 1880, Ernelinde, princesse de Norvège, tragédie lyrique en 3 actes et un prologue, sur un livret de François-André Danican-Philidor
  • 1880, Le bûcheron, opéra, en 1 acte, sur un livret de François-André Danican-Philidor
  • 1880, Tom Jones, opéra, en 3 actes, sur un lmivret de François-André Danican-Philidor
  • 1881, Rebecca, scène biblique sur un texte de Paul Collin, pour solistes, choeur et orchestre
  • 1882, Le chasseur maudit, poème symphonique, d'après G. Bürger (Andantino quasi allegretto, sol majeur ; L'intesso tempo, ré mineur) [existe un arrangement pour piano 4 mains]
  • 1882-1885, Hulda, opéra en 4 actes et un épilogue, Légende scandinave d'après Bjoernstjerne Bjørnson, sur un livret de Charles Grandmougin, créé à Monte Carlo le 4 mars 1894
  • 1884, Les djinns, poème symphonique, d'après Victor Hugo, pour piano et orchestre, Allegro molto, fa dièse mineur
  • 1884, Nocturne, « O fraîche nuit ! », texte de  Louis de Fourcaud, pour voix voix et piano, Lentement, la dièse mineur
  • 1884, Prélude, choral et fugue, en si mineur, pour clavier , Prélude, Moderato, si mineur ; Choral, do mineur ; Fugue, si mineur
  • 1885, Danse lente, pour piano, Quasi lento, fa mineur
  • 1885, Variations symphoniques, pour piano et orchestre, Poco Allegro, fa dièse mineur [ réduction pour deux pianos ]  
  • 1886, Sonate en la majeur, pour violon et piano (Allegreto ben moderato, la majeur ; Allegro, ré mineur ; Recitativo-Fantasia. Ben moderato / Largamento con fantasia , la mineur ; Allegretto poco mosso, la majeur [ transcription pour 2 pianos ]
  • 1886-1887, Prélude, aria et final, en mi majeur, pour piano (Prélude, Allegro moderato e maestoso, mi majeur / Lento ; Aria, Lento, la bémol majeur, Finale, Allegro molto ed agitato, mi majeur), dédicacé à Mme Bordes-Pêne (éd. Hamelle)
  • 1886-1888, Symphonie en ré mineur (Lento/ Allegro non troppo, ré mineur ; Allegretto, si bémol mineur ; Allegro non troppo, ré majeur)
  • 1887, Pour les victimes, « Sous les décombres entassés », mélodie pour une voix et piano, Moderato, mi mineur
  • 1887-1888, Psyché, poème symphonique pour choeur et orchestre sur un texte de Sicard et Louis de Fourcaud , Le sommeil de Psyché, Lento, si majeur ; Psyché enlevée par les zéphyrs, Allegro vivo, do majeur ; Les jardins d'Éros, Poco animato, ré bémol majeur ; Choeur , SAT): Amour ! Amour ! Lento, do majeur ; Psyché et Éros, Andantino ma non troppo lento, do dièse mineur ; Le châtiment, Choeur , SAT), Amour, elle a connu ton nom, Quasi lento, fa dièse mineur ; Souffrances et plaintes de Psyché, Lento, fa dièse mineur ; Apothéose, Choeur , SAT), Eros a pardonné, do dièse mineur
  • 1888, 6 Duos, pour voix égales pouvant être chantés en choeur et piano (L'ange gardien, « Veillez sur moi quand je m'éveille sur un texte anonyme ; Aux petits enfants, « Enfants d'un jour », sur un texte d'Alphonse Daudet,  Allegretto quasi Andantino, la mineur ; La Vierge à la crèche, « Dans ses langes blancs fraîchement cousus », sur un texte d'Alphonse Daudet, Andantino, fa dièse mineur ; Les danses de Lormont « Poursuivant les nuées », sur un texte de Mme. L. Deesbordes-Valmore, Allegretto mosso, sol majeur ; Soleil, «  Incendiant les horizons », sur un texte de Guy Ropartz, Allegro giocoso, fa majeur ; La chanson du vannier, « Brins d'osier », dur un texte d'A. Theuriet, Allegretto quasi Andantino, sol mineur
  • 1888, Cantique, pour chœur et cor obligé
  • 1888, Hymne, « Source ineffable de lumière », sur un texte de Jean Racine, choeur pour 4 voix d'hommes et piano, Molto lento, mi majeur
  • 1888, La procession, « Dieu s'avance à travers les champs », mélodie pour voix et orchestre sur un texte de A. Brizeux. Assez lent et solennel, mi majeur
  • 1888, Les cloches du soir, « Quand les cloches du soir », pour voix et piano, sur un texte de Mme. L. Desbordes-Valmore, Andantino, fa mineur
  • 1888, Premier sourire de mai, texte de Victor Wilder, « Au premier sourire », petit choeur pour 3 voix et piano, Andantino quasi Allegretto, mi mineur
  • 1888, Psaume 150,  «  Louez le Dieu, caché dans ses saints tabernacle », pour chœur avec orchestre et orgue, Poco allegro ma maestoso, ré majeur
  • 1888-1890, Ghisèle, drame lyrique en  4 actes, livret de G.-A. Thierry, créé à Monte Carlo le 30 mars 1896 [acte 1 orchestré par Franck ; acte 2 par P. de Bréville, Vincent d’Indy et Chausson ; acte 3 par S. Rousseau ; acte 4 par A. Coquard
  • 1889, Andantino, pour orgue
  • 1889, Préludes et prières de Charles-Valentin Alkan, arrangées pour orgue
  • 1889, Quatuor en ré majeur, pour 2 violons, alto et violoncelle (Poco lento, ré majeur / Allegro, ré mineur ; Scherzo, Vivace, fa dièse mineur ; Larghetto, si majeur ; Finale, Allegro molto, ré majeur / Larghetto), dédicacé à Léon Reynier (éd. Hamelle)
  • 1889-1890,  L'organiste, 1er volume, Recueil de 59 pièces pour orgue ou harmonium (1. Poco Allegretto, do majeur —  2. Andantino, do majeur — 3. Poco lento, do majeur — 4. Maestoso, do mineur — 5. Poco lento, do mineur — 6. Poco allegro, do mineur — 7. Offertoire  Andantino , do majeur / do mineur / do majeur — 8. Andante, ré bémol majeur — 9. Andantino, ré bémol majeur — 10. Poco andantino, ré bémol majeur — 11. Poco allegro, do dièse mineur — 12. Lento, do dièse mineur — 13. Andantino poco mosso, do dièse mineur — 14. Andante, ré bémol majeur / fa majeur / ré bémol majeur — 15. Quasi allegro, ré majeur — 16. Chant de la Creuse, Très lent , ré mineur — 17. Quasi andante, ré majeur — 18. Vieux Noël, Andantino, ré mineur — 19. Maestoso, ré majeur — 20. Vieux Noël, Maestoso, ré mineur — 21. Sortie ou Offertoire, Allegro, ré majeur / si majeur / ré majeur — 22. Andantino poco allegretto, mi bémol majeur — 23. Quasi lento, mi bémol majeur —  24. Molto moderato, mi bémol mineur — 25. Allegretto, mi bémol majeur — 26. Poco allegro, mi bémol majeur — 27. Andantino, mi bémol mineur — 28. Offertoire, Andantino poco allegretto , mi bémol majeur — 29. Andantino, quasi allegretto, mi mineur — 30. Moderato, mi mineur — 31. Prière  Quasi lento, mi mineur — 32. Non troppo lento, mi majeur — 33. Allegretto, mi majeur — 34. Poco allegretto, mi majeur — 35. Offertoire ou Communion, Poco lento , mi mineur / mi majeur / mi mineur/ fa majeur/ mi mineur / mi majeur — 36. Allegretto, fa majeur — 37. Andantino, fa majeur — 38. Lento, fa mineur — 39. Allegretto, fa mineur — 40. Allegretto, fa majeur — 41. Poco lento, fa mineur — 42. Sortie,  Molto moderato, fa majeur — 43. Air béarnais, Andantino, fa dièse mineur — 44. Chant béarnais, Poco allegretto, sol bémol majeur — 45. Andantino, fa dièse mineur — 46. Poco lento, sol bémol majeur — 47. Poco allegro, fa dièse mineur — 48. Poco allegretto, sol bémol majeur — 49. Offertoire funèbre, Poco lento, sela rigore , fa dièse mineur / sol bémol majeur / fa dièse mineur — 50. Poco allegretto, sol majeur — 51. Vieux Noël, Poco lento, sol mineur — 52. Noël angevin, Allegretto, sol majeur — 53. Quasi lento, sol majeur — 54. Noël angevin, Quasi Allegro, sol mineur / Poco piu lento , sol majeur — 55. Allegretto vivo, sol mineur — 56. Sortie  Allegro, sol majeur / mi bémol majeur / sol majeur — 57. Poco maestoso (= Suite, en la majeur ou sol dièse mineur, pour harmonium, n° 4, 1890),  la bémol majeur — 58. Allegretto amabile, la bémol majeur — 59. Andantino, la bémol majeur —
  • 1890, Choral, pour orgue, Maestoso, si mineur [trasciption pour piano par Blmanche Selva]
  • 1890, Choral, pour orgue, Moderato , mi majeur  [trasciption pour piano par Blmanche Selva]
  • 1890, Choral, pour orgue, Quasi Allegro, la mineur  [trasciption pour piano par Blmanche Selva]
  • 1890, Suite, en la majeur ou sol dièse mineur, pour harmonium (Andantino, sol dièse majeur  ; sol dièse majeur ; Andantino quasi Allegretto , la bémol majeur ; Poco Maestoso , la bémol majeur = L'organiste, 1er volume n° 57)
  • sd., Hymnes hamonisées à 3 voix mixtes et orgue ([publiées en 1914à (Creator alme siderum ; Sanctorum meritis ; Iste confessor)
  • sd., Mélancolie, pour violon et piano (d'après une leçon de solfège, publiée en 1911), Poco lento, mi mineur

Collection de quelques pièces pour harmonium ou piano : dont Les plaintes d'une poupés, Chant de la Creuse, Chant béarnais, Noël angevin, Prélude pour l'Ave Maris Stella, Canon en si mineur, Danse lente, Canon en ré bémol,

Bibliographie

  • Célestin Deliège, César Franck et le jugement de goût. Site Entretemps
  • DAVIES L., César Franck and his Circle. London 1970
  • DAVIES L., Franck. London 1973
  • DEREPAS G., César Franck, étude sur sa vie, son enseignement, son oeuvre. Paris 1897 ; 1904 , seconde édition)
  • EMMANUEL MAURICE, César Franck. Paris 1930
  • FAUQUET JOEL-MARIE, César Franck. Fayard, Paris 1999 [1023 p. 250 F.] L'académie Charles Cros a décerné le Grand Prix de littérature musicale pour l'année 1999 à ce livre.
  • GALLOIS JEAN, César Franck. Collection «Solfèges», Seuil, Paris 1966 ; 1980 , réédition)
  • INDY VINCENT D', César Franck. Alcan 1906; New York, Dover Publications 1965 [286p., ISBN 0-486-21317-X]; M. de Maule 1987
  • MOHR WILHELM, Caesar Franck. Stuttgart 1942; Tutzing, Hans Schneider 1969 [ 2e éd., 286p.] un livre comme pouvait en produire l'Allemagne de 1942.
  • SABATIER FRANÇOIS, César Franck et l'orgue. Collection «Que sais-je ?», P.U.F., Paris 1982
  • VALLAS L.,  César Franck. London 1951
  • VAN DEN BORREN CHARLES, L’oeuvre dramatique de César Franck : Hulda et Ghiselle. Bruxelles 1907

Discographie

César Franck
Pélude, choral et fugue
Prélude, aria et final
Sonate pour violon et piano en la majeur

Inger Södergren, piano ; Annie Jodry, violon — disque Caliope 1993 : CAL 9804.
 01 / Prélude ; 02 / Aria ; 03 / Final ; 04 / Prélude ; 05 / Choral ; 06 / Fugue. Sonate pour vilon et piano en la majeur : 07 / allegro ben moderato ; 08 / allegro ; 09 / recitativo - fantasia ; 10 / allefretto poco mosso

 

César Franck
Les oeuvres pour piano
Josep Colom, piano. Disque  Le Chant du monde (Harmonia Mundi)
LDC 278 1086 CM 201.
Prélude, aria et final (1886) : 01 / Prélude, allegro moderato e maestoso ; 02 / Aria, lento ; 03 / Final, allegro molto e agitato. Prélude, choral et fugue : 04 / Prélude, moderato ; 05 / Choral, poco più lento ; 06 / Fugue, tempo primo. Prélude, fugue et variation (extraits de pièces d'orgue) : 07 / Prélude, andantino cantabile ; 08 / Fugue, allegretto ma non troppo ; 09 / Variation, andantino, tempo primo

 

César Franck
La musique pour piano
Piano Music
Stephen Hough, piano (1997). Disque Hyperion, CDA 66918.
Prélude, Choral et Fugue : 01 / Prélude, moderato ; 02 / Choral, Poco più lento ; 03 / Fugue, moderato. Prélude, Aria et final : 04 / Prélude, Allegro moderato e maestoso ; 05 / Aria, Lento ; 06 / Final, Allegro molto ed agitato ; 07 / Troisième Choral ; 08 / Danse Lente ; 09 / Grand Caprice ; 10 / Les Plaintes d'une poupée 

 

César Franck
Quatuor de cordes en ré majeur
Quatuor de Prague : Bretislav Novotny, violon ; Karel Pribyl, violon ; Lubomir Maly, alto ; Jan Sirc, Violoncelle. Disque DENON, PCM DIGITAL, C37 79806
1986

01 / Poco lento-allegro ; 02 / Scherzo; vivace ; 03 / Larghetto ; 04 / Allegro molto 

 

 

César Franck
Quintette en fa mineur pour piano et cordes
Ernest Chausson (1855-1899)
Quatuor à cordes «inachevé», op. (35)
Quatuor Athenaeum-Enesco : Constantin Bogdanas, violon ; Florin Szigeti, violon ; Dan Iarca, alto ; Dorel Dodoreanu, Violoncelle ; Gabriel Tacchino, piano. Enregistré en 1991. Disque Pierre Verany, 1992, PV 792032
Franck, quintette : 01 / Molto moderato, quasi lento ; 02 / Lento, con molto sentimento ; 03 / Allegro non troppo, ma con fuoco. Chausson, quatuor : 04 / Grave ; 05 / Très calme ; 06 / Gaiement et pas trop vite 

 

 

César Franck
Symphonie en ré mineur
Le Chasseur maudit
Les Eolides
Berlioz Hector (1803-1869)
Béatrice et Bénédict (ourveture)
Orchestre de la Suisse Romande, Ernest Ansermet, dir.

Enregistré en 1962, 1965, 1967.
Franck, Symphonie en ré mineur : 01 / Lento; Allegro non troppo ; 02 / Allegretto ; 03 / Allegro non troppo ; 04 / Le Chasseur maudit ; 05 / Les Eolides. 06 / Berlioz, ouverture de Béatrice et Bénédict

 

César Franck
Symphonie en ré mineur
Les Éolides
New York Philarmonic, Kurt Masur, dir., 1992. Disque Teldsc 9031 74863
1-3. Symphonie en ré mineur : Lento; Allegro non troppo, Allegretto, Allegro non troppo. 4.  Les Eolides

 

César Franck
 Intégrale de oeuvres pour orgue 1/2
Fantaisie en la
Prière
Fantaisie en ut
Cantabile
Grande pièce symphonique
André Isoir, orgue (Cavaillé-Coll, Luçon). Disque Caliope, CAL 9920.

César Franck
 Intégrale de l'oeuvre pour orgue 2/2
Prélude, fugue et variations
Pièce héroïque
Final
Les Trois chorals
André Isoir, orgue (Cavaillé-Coll, Luçon).disque Caliope, CAL 9921

 

Jean-Marc Warszawski
2003
Révision 2 avril 2007

Musicologie.org
56 rue de la Fédération
93100 Montreuil
06 06 61 73 41

À propos - contact
Statistiques du site
S'abonner au Bulletin
Liste musicologie.org

Flux RSS

Biographies de musiciens
Encyclopédie musicale
Articles et études
La petite bibliothèque

Analyses musicales
Cours d'écriture en ligne

Nouveaux livres
Nouveaux disques
Agenda

Petites annonces
Téléchargements

Presse internationale
Colloques & conférences
Universités françaises

Collaborations éditoriales

Soutenir musicologie.org


ISSN 2269-9910

Références / musicologie.org 2014

Mardi 9 Décembre, 2014 23:09