musicologie

Actualités  Encyclopédie  Articles / études  Bibliothèque   Livres  Disques  Agenda Recherche  

A   B   C   D   E   F   G   H   I   J   K   L   M   N   O   P     R   S   T   U   V   W   X   Y   Z

Durosoir Lucien
1878-1955

Né à  Boulogne-sur-Seine en 1878 ; mort à Bélus (Landes), le 5 décembre 1955.

À 16 ans, au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris, il suit les cours d'André Tracol puis d'Henri Berthelier. Il est rapidement exclu du Conservatoire par le directeur Ambroise Thomas, pour insolence à son égard.

Il continue ses études en dehors de l'institution avec Henri Berthelier. Il étudie également la composition avec avec Charles Tournemire et Eugène Cools.

En 1898, il entre comme premier violon aux Concerts Colonne et en démissionne, pour mener une carrière de soliste.

Le 7 avril 1899, il donne son premier concert, avec le Concerto de Niels Gade, en première audition.

À partir de 1900, il se perfectionne en Allemagne auprès de Joseph Joachim (1831-1907) et Hugo Heermann (1844-1935).

Il mène sa carrière essentiellement à l'étranger, ses tournées le mènent à travers l'Europe centrale, la Russie, l'Allemagne et l'Empire austro-hongrois. Il y fait découvrir des œuvres de musique française : Camille Saint-Saëns, Édouard Lalo, Charles-Marie Widor, Alfred Bruneau.

En 1910, pour la première fois en Autriche, il joue la Sonate en la majeur pour violon et piano de Gabriel Fauré.

Quand il joue en France, il met à son répertoire des œuvres de musique de compositeurs étrangers, comme en mai 1901, à la Salle des Agriculteurs, le Concerto pour violon de Richard Strauss, en février 1903, à la salle Humbert de Romans, le Concerto de Brahms.

Les critiques sont élogieuses, il est l'un des meilleurs violonistes de son temps.

En 1914, il a presque 36 ans, quand il est mobilisé pour la première Guerre mondiale. Il combat plus d'une année dans les tranchées, dans des conditions épouvantables, qu'il raconte dans ses lettres quotidiennes à sa mère.

Il devient brancardier puis colombophile avec le compositeur André Caplet, et joue, à l'occasion, dans les services funèbres. Remarqué par des officiers, il est chargé par le général Charles Mangin d'organiser un ensemble de musique de chambre. Ensemble à géométrie variable dont les piliers sont André Caplet à l'alto et Maurice Maréchal au violoncelle.

Il est certain à cette époque, de ne plus pouvoir reprendre sa carrière de virtuose, et pense à la composition. Il se fait envoyer des partitions, pour l'étude, par sa mère, et prend des cours, quand cela est possible, avec André Caplet.

Il est démobilisé en 1919, et en 1921, le Boston Symphony Orchestra lui offre le pupitre de premier violon. Mais un accident de santé dont sa mère est victime, l'empêche de partir.

Il se fixe dans les Landes en 1926.

Il laisse, à partir de 1920, une quarantaine d'œuvres, parfois créées, mais restées inédites.

Catalogue des œuvres

Bibliographie

Discographie

Dans le malle du poiluDans la malle du Poilu, Amanda Favier (violon), Célimène Daudet (piano). Œuvres de Clara Schumann, Eugène Ysaÿe, Lili Boulanger, André Caplet, Eugène Cools, Fernand de la Tombelle, Gabriel Fauré, Florent Schmitt, Alfredo d'Ambrosio, Lucien Durosoir. Arion 2013 (ARN 68828).

Enregistré en mars 2013 au studio 4'33'' à Ivry.

Voir une présentation détaillée

 

Lucien Durosoir, Le Balcon. Œuvres de musique de chambre 1924-1931. Sequenza 9.3, Quatuor Diotima, Trio Hoboken, Quintette Aquillon. Alpha 2011 (175).

Présentation détaillée, critique et court extrait

 

Lucien Durosoir, Musique pour violon et piano. Lucien durosoir, musique pour violon et piano, Geneviève Laurenceau, violon ; Lorène de Ratuld, piano. Collection « Ut Pictura Musica », Alpha 105.

Lire la présentation détaillée
Écouter un extrait

 

Lucien Durosoir, Quatuors à cordes. Quatuor Diotima. Disques Alpha, 2008 (ALPHA 125)

Lire la présentation détaillée

 

 

 

Lucien Durosoir, Jouvence
(œuvres de musique de chambre)
Ensemble Calliopée. Alpha, 2010 (ALPHA 164)

Lire la présentation détaillée

 

 

 

Jean-Marc Warszawski
21 janvier 2009
Ajout de bibliographie 29 avril 2011
Refonte du miroir de page ajour de bibliographie et de discographie 17 novembre 2013
Révision du miroir de page, 29 octobre 2016

Musicologie.org
56 rue de la Fédération
93100 Montreuil
06 06 61 73 41
▉ À propos - contact
▉ S'abonner au Bulletin
▉ Analyses musicales
▉ Cours d'écriture en ligne
▉ Petites annonces
▉ Téléchargements
▉ Presse internationale
▉ Universités françaises
▉ Collaborations éditoriales
▉ Soutenir musicologie.org

ISSN 2269-9910

Références / musicologie.org 2016

Samedi 29 Octobre, 2016 3:18