musicologie
Actualité . Biographies . Encyclopédie . Études . Documents . Livres . Cédés . Annonces . Agenda rss
Abonnement au bulletin . Analyses musicales . Recherche + annuaire . Contacts . Soutenir

Deux quatuors avec piano de Joseph Joachim Raff par Il Trittico

Joseph Joachim Raff, Piano quartets (opus 202, nos 1 et 2), Ensemble Il Trittico, David Greenlees (alto). Divox 2011 (CSX 20905-6).

Enregistré les 9-13 février 2009 à la Chaux-de-Fonds en Suisse.

11 décembre 2017, par Jean-Marc Warszawski ——

Issu d’une famille de facteurs d’orgues, Joseph Joachim Raff (1822-1882), fut de son temps un des compositeurs les plus célèbres et les plus joués. Maître d’école, il décide assez sur le tard de se consacrer à la musique, se rapproche de Mendelssohn, passe par la Suisse où il enseigne le piano et assume des travaux de copie musicale. Il est remarqué et aidé par Liszt, travaille à Cologne dans un magasin de pianos, passe par Stuttgart, se lie à Hans Bülow, réside à Hambourg où il travaille chez un éditeur, écrit des critiques. Enfin, le décès prématuré de Mendelssohn mettant fin au projet d’étudier auprès de lui, il se fixe à Weimar et travaille sous la direction de Franz Liszt, qui l’a aidé financièrement le temps de son passage en prison pour dettes en Suisse.

Il prend des distances avec la modernité musicale de son époque et avec Weimar. Directeur du conservatoire de Frankfurt, il y engage le baryton Julius Stockhausen et Clara Schumann. Il laisse plus de 200 numéros d’opus, qui furent oubliés des programmes de concerts avec sa mort.

Cela est surprenant, car si Joseph Joachim Raff refuse de sortir des formes classiques,  ou n'adopte pas la généralisation du chromatisme comme dans les œuvres de Franz Liszt ou de Frédéric Chopin, Richard Wagner — il est en cela assez proche de Brahms qu’il a rencontré à Hambourg — ses œuvres sont d’une immense virtuosité d’écriture, avec de beaux motifs mélodiques inspirés, un lyrisme expressif efficace, une parfaite maîtrise du contrepoint et de l’art du développement. Son univers sonore l’unit aux romantiques, du dernier Beethoven à Mendelssohn, dans une écriture classique où Bach — remis à l’honneur par les romantiques  — est parfois convié.

Il y a quelque chose, dans cette aisance d’écriture et les traits virtuoses du piano, qui peut faire penser à son collègue français Saint-Saëns de 13 ans son cadet, et dont il cite, dans son quatuor opus 202 (1876) le motif de la Danse macabre (1874).

Pour les amateurs de musique de chambre, plaisir assuré sur les crêtes.

Les deux numéros de l'opus 202 ont été composés en 1876.

Ensemble Il Trittico : Jan Schulsz (piano), Jonathan Alen (violon), Daniel Pezzotti (violoncelle) et David Greenlees (alto).

Biographie de Joseph Joachim Raff

 

1-4. Quatuor avec piano, en sol majeur, opus 202, no 1, 1. Allegro, 2. Allegro molto, 3. Andante quasi adagio, 4. Allegro.

5-8. Quatuor avec piano, en do mineur, opus 202 no 2, 1. Allegro, 2. Allegro, 3. Larghetto, 4. Allegro.

 

 

Jean-Marc Warszawski
11 décembre 2017

 

Jean-Marc Warszawski, ses derniers articles : Le rire en musique en 15 étudesOpus 102, Cyril Huvé joue le piano dernières technologies de Stephen PaulelloL'intégrale des œuvres de Julius Reubke par Mūza Rubackytė et Olivier Vernet — Ernö Dohnányi et Miklós Rózsa sous les doigts d'Emmanuelle MoriatArbre nuage : musique contemporaine pour erhuAndré Tubeuf : Bach ou le meilleur des mondesDes sept étés de Chopin à Nohant aux dix doigts d'Yves Henry en quatre cédésLes vocalises de Romain Leleu et Thierry EscaichDualità, le nouveau cédé du pianiste Silas BassaTous les articles de Jean-Marc Warszawski

 

 

musicologie.org
56 rue de la Fédération
F - 93100 Montreuil
06 06 61 73 41

ISSN  2269-9910

▉ Contacts
▉ À propos
▉ Statistiques
S'abonner au bulletin▉ S'abonner au bulletin
▉ Collaborations éditoriales
▉ Cours de musique
▉ Téléchargements
▉ Soutenir musicologie.org
▉ Colloques & conférences
▉ Universités en France
▉ Analyses musicales

▉ Articles et documents
▉ Bibliothèque
▉ Presse internationale
▉ Agenda
▉ Analyses musicales

Recherche dans musicologie.org

 

© musicologie.org 2017

bouquetin

Mercredi 3 Janvier, 2018 3:47