musicologie.org —— 20e année,

Biographies musicales . Encyclopédie . S'abonner au bulletin . Annonces . Textes . Recherche et annuaire . ?...

La Gazette musicale

PrismaLe baroque de Prisma : des Quatre saisons à aujourd'hui

Jean-Marc Warszawski —— Les musiciens de Prisma, Elisabeth Champollion (flûte à bec), Francisca Hajdu (violon), Dávid Budai (viole de gambe), Alon Sariel (luth), ont achevé leurs études aux conservatoires de Bremen et de Hannover. Ils aiment les répertoires curieux du xviie siècle, voire fortement chromatiques, ce qu’on appelle  le figuralisme, imitations d’attitudes affectives (rire, pleur, colère) ou de choses de la nature (vent, tonnerre…), la rhétorique étant une manière plus subtile et cachée de « faire passer

L'œuvre de Jean-Baptiste Bréval (1753-1823)
L'œuvre de Jean-Frédéric Edelmann (1749-1794)
L'œuvre de William Herschel (1738-1822)
L'œuvre de Manuel Blasco de Nebra (1750-1784)
L'œuvre de Carlos Baguer (1768-1808)
L'œuvre de Giovanni Paisiello (1740-1816)
◆(20 minutes) Des chercheurs redonnent vie à un instrument médiéval disparu

(Unidivers) Les cartons perforés Musée de la musique / Cité de la musique-Philharmonie de Paris Paris
Être juive dans l’Europe de Maria Szymanowska : talents, ambitions, perspectives, 19-20 septembre 2019, Paris
Musique et engagement, 31 mars-2 avril 2020, Paris
Percorsi e contrasti dicotomici: complessità e molteplicitànell’ analisi e nella teoria della musica, 10-13 Ottobre 2019, Rimini

François DevienneL'œuvre instrumentale de François Devienne (1759-1803)

Michel Rusquet —— Originaire de la Haute-Marne, il « monta » à Paris à l’âge de vingt ans et y fit une brillante carrière de flûtiste et de bassoniste. Il fut également un grand pédagogue dans ces deux spécialités, et eut l’honneur d’être historiquement le premier professeur de flûte du Conservatoire de Paris, mais sa fin fut rien moins que brillante puisque, atteint d'aberration mentale en 1802, il alla finir ses jours au tristement célèbre asile de Charenton.

François Devienne (1759-1803)

Il est le septième sur les huit, de l'artisan Pierre Dupont, un bourrelier, et de sa seconde épouse, Marie Petit. Il entre à la maîtrise de Joinville. Il peut y étudier avec l'organiste Morizot, puis continue ses études avec son frère aîné et son parrain, François Memmi à Deux-Ponts (Zweibrücken) de 1776 à 1778. Il quitte Deux-Ponts le 15 mai 1778.

Peut-être passe-t-il quelque temps au 10e régiment de cavalerie, le Royal-Cravate.

La musique de chambre : histoire, institutions, écriture et interprétation, jeudi 23 avril 2020, Lyon
Quelles musiques pour la piste? Musique au cirque du XVIIIe siècle à nos jours, 19 fév. 2020, Reims
L’enseignement de la culture musicale : croisements de prati-ques, 27-28 mars 2020, Paris
◆(La Presse, Québec) Une autoroute nommée en l'honneur d'Aretha Franklin
◆(AFP) Brésil : dernier adieu à Joao Gilberto à Rio
◆(La Croix) Dominique Meyer à La Scala de Milan, Stéphane Lissner peut-être prolongé à Paris
◆(France Musique) Jean-Louis Grinda, directeur des Chorégies d’Orange

L’Italie baroque à la Sainte-Chapelle : Allegri, Alessandro et Domenico Scarlatti, Lotti, Storace par l’ensemble Voces Suaves

Frédéric Norac —— Difficile d’imaginer écrin plus somptueux pour un concert de musique vocale sacrée que la polychromie chatoyante de la Sainte-Chapelle, avec ses magnifiques verrières dans le soleil déclinant et son autel en forme de chasse dorée. Certes, le programme de l’ensemble Voces Suaves nous renvoie plutôt au Baroque italien qu’à l’art gothique, mais la musique d’église étant assez intemporelle et ses canons plutôt stables, il ne se trouve pas foncièrement dépaysé dans cette esthétique du xiiie siècle quelque peu revue par le xixe. Surtout, l’acoustique lui convient parfai-

Toutes les chroniques

Frédéric Norac
Alain Lambert
Michel Rusquet
Jean-Luc Vannier
Jean-Marc Warszawski

Biographies musicales
Encyclopédie
Articles et études
Annonces

 

L'Orphéon de Corentin Rio, Au Milieu des Choses, David Fettmann et Romain Cuoq, Federico Casagrande, Leonardo Montana, Ellinoa, Fiona Monbet . Label Parallel 2019.

Joseph Boulogne, dit Chevalier de Saint-Georges (1739-1799)Les œuvres de Joseph Boulogne, dit Chevalier de Saint-Georges (1739-1799)

Michel Rusquet —— Véritable personnage de roman, il a été une figure d’exception du siècle des Lumières. « Compositeur raffiné, violoniste virtuose, chef d’orchestre, escrimeur hors pair connu de toute l’Europe, militaire aguerri, premier Noir franc-maçon, séducteur redoutable, il fut une vedette de son temps. »1 En effet, la haute société parisienne s’arrachait cet homme aux talents multiples et au tempérament d’aventurier, venu des lointaines Antilles où

Chevalier de Saint-Georges (1745-1799)

II est le fils de Georges Bologne, un colon issu de l'émigration protestante faisant fortune dans les plantations, et de son esclave africaine et maîtresse Nanon. Il se fait appeler de Saint-Georges, d'après le nom d'une de ses propriétés, mais ne sera anobli qu'en 1757 avec la charge d'ordinaire de la chambre du roi.
En 1747, Georges Bologne est accusé (à tort ?) de meurtre, il fuit en France avec son fils et sa maîtresse par crainte qu'ils ne soient vendus. Deux ans plus tard, bénéficiant d'une grâce royale, il retourne en Guadeloupe, puis se fixe en France en 1753.
En 1757, Saint-Georges est confié au maître d'armes (et écrivain) Nicolas Benjamin Texier de La Boëssière (1723-1807), et excelle dans les activités physiques et en escrime.
Encore étudiant, il vainc au fleuret le maître d'armes de Rouen et mousquetaire du roi Alexandre Picard Brémond, qui s'était moqué du « mulâtre arriviste

Joëlle Léandre pour et contrebasse

Jean-Marc Warszawski —— Joëlle Léandre, monstresse sacrée de la contrebasse depuis des décennies, s’est non seulement emparée d’un instrument jusque-là réservé aux hommes, mais encore en a fait de pupitre assurant les basses de l’harmonie classique, ou en jazz, partenaire lié à la batterie, un soliste, même une

La boîte noire d’Iphigénie : Iphigénie en Tauride de Gluck

Frédéric Norac —— En 2006, Kzrysztof Warlikowski avait fait de la Tauride d’Iphigénie une maison de retraite où l’héroïne vieillie revivait le souvenir de ses retrouvailles avec son frère et la fin du cauchemar sanglant de sa vie de prêtresse vouée aux sacrifices humains. Dans cette production, créée la même

Madame FavartUn Offenbach réchauffé : Madame Favart à l'Opéra-Comique

Frédéric Norac —— On ne sait trop à qui s’en prendre : les librettistes Chivot et Duru et leur intrigue sans ressort, le compositeur qui semble à court d’inspiration et nous ressert sous une sauce modernisée ses vieux plats de la grande époque ou la mise en scène atone et inefficace d’Anne Kessler ? Toujours est-il qu’on a beau chercher à rire, puis à défaut à sourire, au moins à s’intéresser, on s’ennuie ferme dans le premier acte de cette Madame Favart, opéra-comique oublié d’Offenbach, que tentent de faire revivre l’Opéra-comique et le Palazzetto Bru Zane, en collaboration avec les opéras de Caen et de Limoges.

Einav Yarden« Piano mon amour » : fin de saison avec Einav Yarden

Jean-Marc Warszawski —— La saison 2018 / 2019 de la Fondation Alfred Reinhold, au Goethe Institut de Paris, c’est achevée avec un récital d’Einav Yarden.
Grâce à une bourse, elle a étudié à la Buchman-Mehta School of Music à l’Université de Tel-Aviv, puis avec Leon Fleisher au Conservatoire Peabody à

Une vitalité centenaire : La Vie parisienne d’Offenbach par le Théâtre du Petit Monde

Frédéric Norac —— Il faut toute l’énergie et la versatilité d’une troupe comme celle du Théâtre du Petit Monde pour s’attaquer à dix — chanteurs et comédiens — quatorze avec les musi-ciens, à une œuvre de la taille de la Vie parisienne qui ne compte pas moins d’une vingtaine

Les cédés  

Nobi / Fanny Ménégoz, Éloge de l'envers, Alexandre Perrot (contrebasse), Fanny Ménégoz (flûte traversière), Gaspard Jose (vibraphone, percussions), Pierre Mangeard (batterie). Petit Label 2018 (PL Kraft 059).

Fatrassons, Plus près de l'entrée que de la sortie, Rosa Parlato (flûtes, voix, objets, électronique), Sarah Clénet (contrabasse, voix, objets électronique). Petit Label 2018 (PL 021).

Aux ronds-points des Allumés du jazz? (ADJ05 2019).

La musique instrumentale d'André Modeste Grétry (1741-1813)

Michel Rusquet —— Méhul disait de lui, paraît-il, qu’il « faisait de l’esprit et non de la musique », et d’ailleurs, « toutes les histoires de la musique vous le diront, on aurait pu faire passer un carrosse à quatre chevaux entre sa ligne mélodique et sa basse. C’est dire que sa technique de composition était simplette, à la limite de l’incompétence »1 Mais justement, le talent de ce Liègeois d’origine, qui avait pourtant passé plusieurs années à Rome pour se for-

Claude Brumachon crée Les Horizons suspendus pour le gala de l’Académie Princesse Grace

Jean-Luc Vannier —— « Les filles sont plus obéissantes que les garçons » ironise Jules Berry (Le diable) dans Les visiteurs du soir de Marcel Carné (1942). Des deux envoyés de Satan, seule Dominique (Arletty) réussira sa mission. C’est à l’issue du — comme toujours — somptueux gala de l’Académie Princesse Grace donné samedi 22 juin salle Garnier, que nous est venu à l’esprit ce souvenir cinématographique : sans doute

Renou, Donarier, Lemêtre : de la musique ancienne en jazz progressif

Jean-Marc Warszawski —— La pochette de ce cédé est quelque peu énigmatique. Son titre, Adieu mes très belles est repris du premier vers d’un poème anonyme mis en musique par Gilles Binchois : Adieu mes très belles amours, qui ouvre le programme, dont une première partie a cappella est dans l'esprit des restitutions historiques habituelles, mais ça ne va pas durer.
Poline Renou, soprano qui est également pianiste entrée en  jazz

 Petites annonces 

L’ensemble Vocal de Saint-François-Xavier de Paris recrute
Compositeur et chef de chœur Territoire de Belfort propose des arrangements personnalisés chorales
Création d'un chœur d'enfants pour la rentrée 2019 à Bourg-en-Bresse
Cours particuliers de piano et formation musicale à Sélestat, Obernai, Bischoffsheim
L'Orchestre Musiques en Seine recherche sa direction artistique
Volvic Enharmonie cherche un chef de chœur pour une chorale d'adultes
Fontaine (Isère), Nous souhaitons créer un ensemble instrumental, forcément cuivré et percutant
Haute-Savoie, cherche instrumentistes bon niveau de formation classique pour répertoire tango
La chorale de jeunes Not'en Bulles de Paris recrute
Cours particuliers de chant à Eaubonne

rectangle

 

Szpirglas Jacques, Dic-tionnaire des musiciens de la cour d’Henri IV et des mai-sons princières. «Musicologie» (7), Classiques Garnier, Paris 2019 [573 p. ; ISBN 978-2-406-07331-4 ; 68,00 €]

 Agenda 

⏪⏪ juillet 2019 ⏩⏩

L M M J V S D
01 02 03 04 05 06 07
08 09 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31

2015.. 2016.. 2017.. 2018..

       

rectangle

recangle_textes

rectangle_actu

trait Les livres trait

Bosseur Jean-Yves, L'esprit Sériel : d'un art à l'autre. Minerve, Paris 2018 [192 p. ; ISBN 978-2-86931-150-3 ; 22,00 €].

Sultan Sophie, Devy Erlih, portrait d'un violoniste pionnier (1928-2012). Édi-tions du Robec 2018 [220 p. ; ISBN 978-2-9564338-0-4 ; 21,00€]

Leonard Bernstein, La question sans réponse : six conférences données à Harvard (préface par Renaud Machart). « musique ouver-te », Minerve, Paris 2018 (Robert Laffont 1982) [312 p. ; ISBN 978-2-86931-151-0 ; 25 €]

Qui sommes nous ?
Bulletin d'information
Recherchedans le site et +
Presse internationale

Petites annonces
Téléchargements

Biographies de musiciens
Encyclopédie musicale
Analyses musicales
Cours d'harmonie et d'écriture

Articles et documents
Bibliohèque
Nouveaux livres
Nouveaux disques

Colloques & conférences
Universités en France

Soutenir musicologie.org

Musicologie.org, 56 rue de la Fédération, 93100 Montreuil.

☎ 06 06 61 73 41

@Contact

SIRET 533 035 408 00012 - Enregistrement à la CNIL no 1122478

ISSN 2269-9910

2018 : 838 958 lecteurs. Classement Alexa ; 9 366 pages publiques indexées dans le moteur de recherche. 3 299 abonnés au bulletin. Les compteurs Xiti sont homologués par Diffusion et Contrôle (OJD)