musicologie.org —— 21e année,

Biographies musicales . Encyclopédie . S'abonner au bulletin . Annonces . Textes . Recherche et annuaire . ?...

La Gazette musicale

Golin - Mourlas, le romantisme des Schumann à pleines mains

Jean-Marc Warszawski —— Au pays de la chistera, Antoine Mourlas a suivi les cours de piano et de violon du Conservatoire de Bayonne, puis il est monté à la capitale pour suivre ceux de piano et de musique de chambre du Conservatoire de Boulogne-Billancourt et du Conservatoire national supérieur. Il remporte une dizaine de concours internationaux, se perfectionne auprès d’ensembles de chambre qui comptent, et mène à partir de 2004 une carrière professionnelle. Il crée des spectacles mêlant musique

▉(Ma commune) Opéra de Dijon : Dominique Pitoiset nommé directeur malgré la fronde

▉(France musique) Il y a 100 ans, Mamie Smith enregistrait le premier disque vocal de blues

Gottfried von Einem : Dantons Tod / La mort de Danton (Orfeo 1984)

▉(Les Allumés du jazz) La produ-ction musicale indépendante est un métier, une essence

▉(Les Échos), Ces festivals de musique classique qui se main-tiennent coûte que coûte

▉(Le Figaro) Les orchestres fran-çais accusent une perte de 45% de leur chiffre d'affaires

▉(Ouest France) Nantes. Les professionnels du spectacle et de la culture dans la rue

Pepe de Almeria : flamenco (Symphosium 1957)

Jenůfa de Leoš Janáček

Jenufa, opéra en 3 actes de Leoš Janáček, sur un livret du compositeur d'après le pièce Sa fille adoptive de de Gabriela Preissovà, créé le 21 janvier 1904 au Théâtre national de Brno.
Enregistrement réalisé par la Radiodifusion tchécoslovaque à l'Opéra Janáček de Brno, du 1er au 3 septembre 1977 et les 2 et 3 janvier 1978. Chœur (dir. Josef Pancik) et orchestre de l'Opéra de Brno sous la direction de František Jílek, Supraphon 300 260, 1978.
Anna Barová, Grand-mère Buryjovská (mezzo-soprano) [+...]

Camillo Schumann (1872-1946)

Né le 10 mars 1872 à Königstein (Saxe), mort le 29 décembre 1946 à Bad Gottleuba.
Il est le fils de Clemens Schumann (1839-1918), directeur musical de Königstein, en Suisse saxonne, à 50 km au Sud-Est de Dresden. Son frère est le compositeir Georg Schumann (1866-1952).

Gautier Capuçon : générosité vorace ?

Jean-Marc Warszawski —— La Tournée dite solidaire mais solitaire du violoncelliste Gautier Capuçon soulève de vives critiques dans le monde des musiciens. Son prétendu « retour aux sources » pour « un petit cachet », semble pour une partie de la profession une énième opération médiatique dont le violoniste est friand, doublée d’une opération financière, peu scrupuleuse, sur les décombres de l’annulation générale des manifestations musicales. On peut de demander ce que peut être

Georg Schumann (1866-1952)

Pianiste, compositeur, chef d’orchestre, professeur. Il est le frère du compositeur Camillo Schumann (1872-1946), d'Alfred Schumann (1868-1891), violon solo de la philharmonie de Bremen, et de Clemens Schumann junior (1876-1938), violoniste à la Staatskapelle de Dresde de 1900 à 1936.
Il est initié au violon par son père, Clemens Schumann, directeur de la musique de  Königstein, et à l'orgue par son grand-père.

Toutes les chroniques

Frédéric Norac
Alain Lambert
Michel Rusquet
Jean-Luc Vannier
Jean-Marc Warszawski

Biographies musicales
Encyclopédie
Articles et études
Annonces

 

Soft Machine, Hidden Details, Roy Babbington (basse), John Marshall (batterie) et John Etheridge (guitare), Theo Travis (saxophones, flûte, clavier), Moonjune Records (2018).

▉(Le soir, Belgique) Déconfine-ment de la culture: le public atten-du le 1er juillet, le secteur musical déçu

▉Le festival international de piano de la Roque d'Anthéron, décalé en août, est maintenu

Sarah Gorby : quatre chansons du folklore russe

▉(Médiapart) Bas les Masques : Appel à la mobilisation massive de nos secteurs de la culture et des arts

▉(RTBF) Un « mardi noir » en hommage à George Floyd

Illuminato Da Torino (v. 1684-v. 1749)

L’opéra de Marseille annonce sa saison 2020-2021… sous toutes réserves

Jean-Luc Vannier —— L'opéra de Marseille a dévoilé jeudi 4 juin sa brochure pour la saison 2020-2021 tout en sollicitant la patience des mélomanes : Covid-19 oblige, ces derniers devront encore attendre un peu avant d’obtenir les informations nécessaires sur la date de réouverture des bureaux de location et les modalités d'abonnement et de vente de billets. Le programme de la saison se présente ainsi :
La Dame de Pique, de Piotr Ilitch Tchaïkovski(2, 4, 7 et 9 octobre 2020), en coproduction Arsud / Opéra-Toulon Provence Méditerranée / Opéra Nice Côte d’Azur / Opéra Grand Avignon / Opéra de Marseille et présenté comme une suite à l’exploration, après Eugène Onéguine de la saison passée, du répertoire de Tchaïkovski.
L’Italienne à Alger, de Gioacchino Rossini (17, 20, 22 et 24 novembre 2020), coproduction Opéra de

La pianiste Margarita Höhenrieder rend visite à Clara et Robert Schumann

Jean-Marc Warszawski —— Margarita Höhenrieder a étudié le piano avec Anna Stadler et Ludwig Hoffmann à Munich, sa ville natale, puis au Conservatoire de musique Peabody de Baltimore, sous la direction de Leon Fleisher. En 1981, elle a remporté le premier Prix du concours

La musique instrumentale d'Anton Diabelli

Michel Rusquet —— Viennois, originaire de Salzbourg où il fut l’élève de Michael Haydn, Diabelli se fit une belle réputation comme professeur de piano et de guitare. Il fut aussi un compositeur extrêmement fécond, mais son nom n’est entré dans l’histoire qu’à deux titres : pour son

La musique instrumentale de Joseph Eybler (1765-1846)

Michel Rusquet —— Figure importante de la vie musicale viennoise, ce musicien formé à la dure école d’Albrechtsberger, qui bénéficia tour à tour de l’appui de Mozart et de Haydn, devint vice-maître de chapelle impérial en 1804 et succéda à Salieri en 1824. On raconte qu’à la mort de Mozart, c’est à lui que Constance s’adressa en premier, mais en vain, pour terminer le Requiem. Il a laissé un vaste catalogue dans lequel dominent les œuvres religieuses (dont un Requiem). Il a laissé un vaste catalogue dans lequel dominent les œuvres religieuses (dont un Requiem écrit en 1803), mais où on a pu redécouvrir quelques œuvres instrumentales qui donnent envie d’en savoir plus :

Joseph Woelfl
(1773-1812)

Né à Salzburg, 24 décembre 1773, mort à Londres 21 mai 1812. PIaniste, compositeur.
Son père, Johann Paulus Wölfl (1737-1795), issu de la petite noblesse, est haut fonctionnaire. Diplômé en jurisprudence, il occupe des postes auprès de différents tribunaux de Bavière, puis en 1769, passe au service du prince-évêque de Salzbourg, Hieronymus von Colloredo-Mansfeld, comme percepteur des impôts. De 1774 à 1794, il est directeur administratif de l'hôpital St. Johann. Il épouse, le 8 janvier 1770, Maria Therésia Preusin, veuve du Conseiller Johann Bernhard v. Sechzern.

Mady Mesplé (1931-2020)

 

Les cédés

Poèmes d'un jour, Stéphane Degout (baryton), Simon Lepper (piano), œuvres de Gabriel Fauré, Johannes Brahms, Robert Schumann. B-Records 2019 (LBM 17).

Margarita Höhenrieder, Piano Works by Clara and Robert Schumann. Solo musica 2019 (SM 312).

Couperin en tête à tête, Duo Coloquintes : Alice Julien-Laferrière (violon), Mathilde Vialle (viole de gambe), œuvres de Louis Couperin, Dubuisson et anonyme, arrangées pour viole de gambe et violon. Seulétoile 2020. (SEC 01).

La musique instrumentale de Joseph Woelfl (1773-1812)

Michel Rusquet —— Ce Viennois né à Salzbourg, qui fut l’élève de Leopold Mozart et de Michael Haydn, puis l’ami de Mozart, de Beethoven et de Clementi, s’affirma d’abord comme un grand virtuose du piano (avantagé par des mains d’une étendue exceptionnelle), et son nom est resté dans les annales pour le duel amical auquel il se livra au clavier en 1799 face à Beethoven.
Du compositeur (car il fut aussi un compositeur prolifique), la postérité

Robert Pierre
(v. 1618-1699)

Il est issu d'une famille de hauts magistrats, il a été placé à la maîtrise de Notre-Dame de Paris. Le 17 août 1639, il intègre le collège de Fortet (Université de Paris).
En 1648, il est nommé maître de chapelle à la cathédrale de Senlis.
De 1650 à 1652, il occupe la même fonction à la cathédrale Chartres.
Le 28 avril 1653, il est nommé à Notre-Dame de Paris en remplacement de Valentin de Bournonville. Il quitte ce poste quand Louis XIV, le 8 juillet 1663, le nomme sous maître se sa chapelle musicale pour le quartier d'avril, Thomas Gobert, Gabriel Expilly et Henry Du Mont sont nommés pour les trois autres quartiers.

Édition monumentale des motets de Pierre Robert par le CMBV

Jean-Marc Warszawski —— Nous possédons très peu de données biographiques sur Pierre Robert, maître de musique à la cour de Louis XIV, collègue d’Henry Dumont. Une grande partie de sa musique est perdue, que l’on connaît en partie par des inventaires de bibliothèques. En général, on conserve ce qui semble précieux et ses œuvres ne semblent pas avoir eu, aux yeux de ses contemporains et de leurs descendants

Petites annonces

Recherche trompettiste ou tromboniste ou soubassophoniste dans le lot
Groupe dans l'Oise cherche batteur débutant
Notre studio d'enregistrement professionnel  à Goussainville
Pianiste cherche à accompagner stage vocal
Stage de musique baroque à Pont-Saint-Esprit en août
Violoncelle à louer à Paris
Stage de chant choral à Puycelsi dans le Tarn
L'orchestre symphonique D'Oc Orchestra Montpellier recherche des musiciens amateurs
Chanteuse de chansons françaises dans le 78 cherche pianiste accompagnateur
Chorale à Châteaudun  cherche chef pour janvier 2021

Le Vot Gérard, Les troubadours, les chansons et leur musique (xiie-xiiie siècles). « Musique ouverte », Minerve 2019 [ 396 p. ; ISBN : 978-2-86931-155-8 : 33,00 €]

recangle_textes

Agenda

⏪⏪ juin 2020 ⏩⏩

L M M J V S D
01 02 03 04 05 06 07
08 09 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30

2016.. 2017.. 2018.. 2019

       

rectangle

rectangle

rectangle_actu

Les livres

Brison Élisabeth, Alban Berg au miroir de ses œuvres. Ædam Musiæ, Paris 2019 [360 p. ; ISBN 978-2-919046-53-9 ; 28 €]

Brisson Élisabeth, Fournier Bernard, Tual François-Gildas, Beethoven et après. Fayard, Paris 2020 [240 p. ; ISBN 978-2-213-71658-9 ; 15 €]

Cohen Andrea, Manuel de pédagogie musicale : art sono-re, musiques mixtes, théâtre musical. « Musique ouverte », Minerve, Paris 2020 [178 p.; ;19 €].

 

Qui sommes nous ?
Bulletin d'information
Recherchedans le site et +
Presse internationale

Petites annonces
Téléchargements

Biographies de musiciens
Encyclopédie musicale
Analyses musicales
Cours d'harmonie et d'écriture

Articles et documents
Bibliohèque
Nouveaux livres
Nouveaux disques

Colloques & conférences
Universités en France

Soutenir musicologie.org

Musicologie.org, 56 rue de la Fédération, 93100 Montreuil.

☎ 06 06 61 73 41

@Contact

SIRET 533 035 408 00012 - Enregistrement à la CNIL no 1122478

ISSN 2269-9910

2019 : 851 657 lecteurs (1 522 439 pages lues). 9 938 pages publiques indexées dans le moteur de recherche. 3 330 abonnés au bulletin. Les compteurs Xiti sont homologués par Diffusion et Contrôle (OJD)