musicologie.org —— 20e année,

Biographies musicales . Encyclopédie . S'abonner au bulletin . Annonces . Textes . Recherche et annuaire . ?...

La Gazette musicale

Encore Floyd au Big Band Café, de remarquables interprètes ! 

Alain Lambert —— C'est ainsi qu'ils se voient, comme des interprètes, plus que comme un « tribute band » réduit souvent au rôle de best off avec les morceaux les plus connus. Ici du Pink Floyd entre 1967 et 1977. Il y a avec eux une recherche des instruments anciens, ou s'ils ne bonifient pas, de leur reconstitution fidèle, comme la batterie proche de celle de Nick Mason au milieu des années soixante-dix.
Ou la recherche de versions moins connues que celles immortalisées par les vinyles historiques. Par exemple Atom Heart Mother commence comme celle, improvisée par le quartet à Saint-Tropez en 1970 (connue par l'émission Pop 2 qu'on peut trouver sur Internet) pour revenir

Les musiques actuelles : socié-té, politique, histoire, 7 février 2020, Strasbourg
Plurivocalité et polyphonies : une voie vers la modernité ? 9 juin 2020, Saint-Étienne
Guillaume tell, icône politique, 12-13 mars 2020, Rennes
◆(DNA) Pour punir sa fille, une mère la forçait à jouer du violon dans la rue
◆(AFP/ La Croix) Nodoka Okisawa remporte le 56e concours international de jeunes chefs d'orchestre de Besançon

Offenbach dans le texte : enjeux littéraires et dramatiques du réper-toire offenbachien
◆(France musique) Disparition du pianiste Daniel Wayenberg
4e «Quatuor en Pays Basque»
◆(La Presse, Québec) L’Orches-tre Métropolitain s’associe à Yan-nick Nézet-Séguin à vie
◆(France musique) Christoph Eschenbach : « Les bombarde-ments vécus lorsque j’avais 4 ans sont encore très vivants en moi »

Les sonates opus 78-79 (nos 24 et 25) de Ludwig van Beethoven

Après des sommets comme les sonates « Waldstein » et « Appas-sionata », ces deux œuvres de 1809 apparaissent bien modestes, et marquent  une forme de pause dans la grande trajectoire conduisant aux ultimes sonates du maître. La seconde notamment, l’opus 79 en sol majeur, qui, bien qu’en trois (brefs) mouvements, ne cache pas sa nature de « sonate facile », et n’est sans doute qu’un « délassement entre des œuvres aussi importantes et variées que le cinquième concerto, le quatuor opus 74, la Fantaisie chorale. Cela dit, comme on s’en doute venant d’un Beethoven parvenu à la plus haute maturité, il y a beaucoup d’art et de science derrière cette facilité apparente. On le vérifiera dès le

Maurice Ohana (1913-1992)

Onzième enfant d'une famille nombreuse et aisée, il naît à Casablanca, alors que le Maroc est encore une colonie française, d'un père de nationalité anglaise, de descendance espagnole, originaire de Gibraltar et d'une mère andalouse. Il hérite de la nationalité de son père (il sera naturalisé français en 1976).

◆(France info) Le rêve d'Anne-Louise Bourion, candidate du 56e Concours des jeunes chefs d'orchestre de Besançon
◆(France info) Ric Ocasek, le chanteur du groupe The Cars, est mort à l'âge de 75 ans
◆Haruma Sato remporte le 1er Prix de l’ARD dans la catégorie violoncelle
◆(France musique) Le français Joë Christophe lauréat du concours de l'ARD
◆(France Musique) Pépite d'ar-chive : Moondog en concert à la Salle Gaveau en 1976
◆(France Culture) Avec la mort de Philippe Pascal de Marquis de Sade, la new wave française perd son chanteur magnétique

Odon (Xe siècle), Dialogus de musica

Dans son épître à Michel, Guy d'Arezzo conseille entre autres la lecture de la Musica enchiriadis de l'abbé Odon (révérendissime Odo abas). Guillaume d'Hirsau (1068-1091) décrit le système de notation alphabétique qu'Odon aurait proposé dans son manuel. Au XIIe siècle, quelques manuscrits attribuent le dialogue sur la musique à Odon. On trouve donc ce traité attribué à Odon de Cluny, à Odon de Saint-Maur, parfois à Guy d'Arezzo. Ni le moine Jean, premier biographe d'Odon de Cluny, ni la liste des œuvres de ce dernier, conservée à Cluny vers 1160 ne mentionnent le dialogue sur la musique. Michel Huglo, après une analyse des textes, attribue un tonaire à un abbé bénédictin, Odon, ayant vécu au Xe siècle, dans les environs d'Arezzo. L'auteur du dialogue,

Toutes les chroniques

Frédéric Norac
Alain Lambert
Michel Rusquet
Jean-Luc Vannier
Jean-Marc Warszawski

Biographies musicales
Encyclopédie
Articles et études
Annonces

 

Pulcinella, Ça, Ferdnand Doumerc (saxs, fl., mélodica), Florian Demonsant (accord., orgue Elka), Jean Marie Serpin (ctrb),Pierre Pollet (bat.), BMC 2019.

Ignaz Lachner (1807-1895)

Compositeur, chef d'orchestre, issu d'une dynastie de musiciens : son père, Anton (....-1822), était organiste, son frère aîné, Franz (1803-1890), était chef d'orchestre et compositeur, son plus jeune frère, Vinzenz (1811-1893), était organiste, chef d'orchestre et professeur.
Ignaz Lachner a reçu sa première formation musicale avec son père Anton. De 1820 à 1823, il suit sa scolarité au lycée St Anna d'Augsburg, où Witschka, le maître de chapelle de la cathédrale lui enseigne ses premiers rudiments de composition.

La sonate opus 57 (no 23), « Appassiona-ta » de Ludwig van Beethoven

Michel Rusquet —— Célèbre entre toutes, cette sonate en fa mineur opus 57, sous-titrée « Appassionata » par un éditeur bien inspiré, fut esquissée en 1804 et achevée un ou deux ans plus tard. Avec son atmosphère particulièrement tragique, allant parfois jusqu’à une insoutenable violence, « elle a fait couler beaucoup d’encre – Romain Rolland parle d’« un torrent de feu dans un lit de granit, mais c’est un chef-d’œuvre de musique pure, l’un des plus parfaits et impressionnants de son auteur, qui, [paraît-il], sur le tard, le préférait à toutes ses autres sonates. »69 On demeure en effet confondu devant la puissance de feu des premier et troisième mouvements, et admiratif au plus haut degré de la « gestion dramatique » d’un ensemble

Porpora Nicola (1686-1768)

Compositeur, profes-seur de chant, un des principaux composi-teurs de l'opéra napo-litain.
Son père est un commerçant aisé de Naples.
De 1696 à  1706, il est formé au Conservatoire dei Poveri di Gesù Cristo de Naples. Ses professeurs sont Gaetano Greco, Matteo Giordano Ottavio

Pierre de La Rue (v. 1450-1518)

Il est certainement né à Tournai (en Picardie Flamande des ducs de Bourgogne) et formé musicalement à la cathédrale de la ville.
En 1469-1470 les documents le signalent comme chanteur adulte à la cathédrale Sainte-Gudule de Bruxelles. Il est ensuite à la Jacobskerk de Gand en 1471-1472.
Avant 1478, il est à la Onze Lieve Vrouwkerkde Nieuwpoort, et, jusqu'en 1489, à Saint-Ode, une institution non identifiée à Cologne.
De 1489 à 1492, il est au service de la confrérie

La sonate opus 54 (no 22) de Ludwig van Beethoven 

Michel Rusquet —— Le temps est venu de réhabiliter cette autre sonate de 1804 – l’opus 54 en fa majeur, même si, par beaucoup d’aspects, dont une concision extrême et une structure en deux mouvements totalement hors normes, elle a de quoi déconcerter. En fait, cette œuvre paie un lourd tribut à « son étrange originalité : le faux menuet qui la commence, l’imperturbable toccata qui la conclut, l’absence de mouvement lent. Certains y voient, à tort, une œuvre restée à l’état d’ébauche, livrée trop vite à un éditeur pressé […]. Donnons, nous autres, une place de choix à ce pur caprice de l’imagination. » L’auditeur attentif et dépourvu d’a priori trouvera en effet beaucoup à admirer dans le premier mouvement « In tempo di menuetto » qui, avec une imagination sans cesse renouvelée, tourne ouvertement le dos aux conventions

Un festival de musique ancienne à Réville les 28 et 29 septembre 2019

À Réville, petit village normand en bord de mer au nord est du Cotentin, une belle église du 11e siècle, réputée pour son acoustique excellente, se dresse sur une butte au milieu des hameaux et des terres maraîchères.

Pablo de Sarasate (1844-1908)

Il étudie avec son père, chef de musi-que militaire, puis avec un professeur de Pamplune. Il donne son premier concert public à la Corogne, à l'âge de huit ans.
Grâce à une bourse, il peut étudier à Madrid avec Manuel Rodríguez Sáez.
Remarqué par la reine Isabele II, il peut se rendre à

Les cédés

Samy Thiébault, Symphonic Tales, Adien Chicot (p.) Sylvain Romano (ctrb) Philippe Soirat (bat.) Mossin Kawa (tablas), orcherstre de Bretagne sous la direction d'Azan Zielinsky. Gaya 2019.

Prisma, The Seasons, Elisabeth Champollion (flûte à bec), Francisca Hajdu (violon), Dávid Budai (viole de gambe), Alon Sariel (luth), œuvres de Castello, Marini, Merula, Uccellini. Éditions Ambronay 2018 (AMY 311).

Joëlle Léandre, Double Bass, œuvres de John Cage, Sylvano Bussotti, Giacinto Scelsi, Betsy Jolas, Sharon Kanach, Jacob Druckman, Joêlle Léandre et improvisa-tions. L'empreinte digitale 2018 (ED 13250).

Sonate opus 53 (no 21) « Waldstein » de Ludwig van Beethoven

Michel Rusquet —— On ne peut que placer très haut cette formidable sonate en ut majeur opus 53, dite Waldstein, du nom de son dédicataire auquel Beethoven devait tant depuis les années de Bonn, et parfois appelée, sans qu’on sache bien pourquoi, « Aurore ». Alliant de vastes dimensions et une structure aussi concise que remarquablement articulée — deux mouvements seulement, le second s’ouvrant par une lentissime Introduzione, cette sonate achevée en 1804 crée tout à coup un univers sonore révolutionnaire. « Dans cette œuvre […], il ne s’agit pas seulement d’une évolution de la technique pianistique, certes impressionnante : c’est la pensée instrumentale même

Musique de chambre à Giverny 2019 iv : Dohnányi, Mendelssohn, Enesco

Ernő (ou Ernst von) Dohnányi, est né à Poszony (Bratislava), au royaume de Hongrie. Son père, et l’organiste de la cathédrale lui donnent des cours de piano et de composition. Après ses études au lycée, il intègre le Conservatoire de Budapest. Il a déjà composé de nombreuses œuvres qu’il a pour la plupart rejetées. En 1895, Johannes Brahms, qui apprécie positivement sont 1er quintette avec piano, organise une première à Vienne. Dohnányi est diplômé en 1897. L’année suivante, un concert à Londres forge le premier maillon d’une renommée qui sera immense : il est le second Franz Liszt.
Parallèlement à sa carrière de concertiste, il a tôt des emplois

Les sonates opus 49 (nos 19, 20) de Ludwig van Beethoven

Michel Rusquet —— C’est un tout petit opus que celui-ci, et on se demande ce qu’il fait là, s’agissant d’œuvres écrites dans les années 1796-1798. De plus, ces deux sonates « faciles », respectivement en sol mineuret en sol majeur, ne sont guère que des « sonatines » en deux mouvements, au contenu musical relativement limité, et certainement composées par Beethoven à l’intention de ses élèves.
Elles n’en sont pas méprisables pour autant, et on notera que le compositeur trouva suffisamment de charme à l’un de ces morceaux – le tempo di menuetto de l’opus 49 no 2, pour en réutiliser le thème dans son septuor opus 20.

 Petites annonces

◆Ensemble vocal à Cours-la-Ville (69) cherche chef de chœur
◆Le Chœur de Paris 1 Panthéon-Sorbonne recrute
◆Choral du Bois d'Oingt (69), 60 choristes cherchent chef d'orchestre
◆Évry 91, chanteuse soul cherche accompagnateurs
◆Pomeys (69) Chef de chœur et d'orchestre (70 ans) cherche orchestre symphonique ou harmonie à diriger.
◆La chorale Alegria de Taluyers cherche chef de chœur
◆Accordéon Club Lorrain de Homecourt cherche batteur
◆Jeune chanteuse débutante de Vendôme (41) cherche scènes ouvertes
◆Stage de chant en Haute-Loire
◆Le groupe Barbershop (Nancy) recherche un ténor

rectangle_actu

Leonard Bernstein, La question sans réponse : six conférences données à Harvard (préface par Renaud Machart). « musique ouver-te », Minerve, Paris 2018 (Robert Laffont 1982) [312 p. ; ISBN 978-2-86931-151-0 ; 25 €]

 Agenda 

⏪⏪ septembre 2019 ⏩⏩

L M M J V S D
01
02 03 04 05 06 07 08
09 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30

2015.. 2016.. 2017.. 2018..

       

rectangle

rectangle

recangle_textes

trait Les livres trait

Sébastien de Brossard, Les Motets imprimés (édition par Jean Duron). « Monumen-tales » (iii. 9), Centre de musique baroque de Versail-les 2017 [CXXXVI-324 p. ; ISMN 979-0-707034-72-9 ; 140 €].

Philippe Lechermeier, The Amazing Keystone Big Band, La voix d'Ella, Livre-cédé, Gautier-Languereau 2018.

Wodon Bernard, L'opéra dans l'histoire. Les Éditions de la province de LIège, Liège 2017 [544 p. ; ISBNH 978-2-39010-064-5 ; 24,00 €]

 

 

 

Qui sommes nous ?
Bulletin d'information
Recherchedans le site et +
Presse internationale

Petites annonces
Téléchargements

Biographies de musiciens
Encyclopédie musicale
Analyses musicales
Cours d'harmonie et d'écriture

Articles et documents
Bibliohèque
Nouveaux livres
Nouveaux disques

Colloques & conférences
Universités en France

Soutenir musicologie.org

Musicologie.org, 56 rue de la Fédération, 93100 Montreuil.

☎ 06 06 61 73 41

@Contact

SIRET 533 035 408 00012 - Enregistrement à la CNIL no 1122478

ISSN 2269-9910

2018 : 838 958 lecteurs. Classement Alexa ; 9 366 pages publiques indexées dans le moteur de recherche. 3 299 abonnés au bulletin. Les compteurs Xiti sont homologués par Diffusion et Contrôle (OJD)