À propos du site

S'abonner au bulletin
Collaborations éditoriales

Biographies
Encyclopédie musicale
Discographies
Articles et études
Textes de référence

Analyses musicales
Cours d'écriture en ligne

Nouveaux livres
Périodiques

Petites annonces
Téléchargements

Vu et lu sur la Toile
Presse internationale
Forums et listes

Colloques & conférences
Universités françaises
Quelques bibliothèques
Quelques Institutions
Quelques éditeurs

Bulletin Officiel
Journal Officiel
Bibliothèque de France
Library of Congress
British Library
ICCU (Opac Italie)
München (BSB)
Deutsche Nationalbib.
BN Madrid
SUDOC
Pages jaunes
Presse internationale


proposer un texte      s'abonner au bulletin      retour à l'index par auteurs

 
chant : music for Paradise.
Les moines cisterciens de l'abbaye d'Heiligenkreuz.
Universal 2008, 1766016

Ce disque serait né d'un concours ouvert par Universal, qui aurait au dernier moment reçu un lien vers une vidéo déposée sur le site Youtube. Disons, je suppose,  que c'est un très bon coup de marketing d'Universal qui semble, ces derniers temps, adapter sa politique de promotion aux cyberattitudes. Cela coûte certainement moins cher que la publicité traditionnelle, c'est même pratiquement gratuit, et c'est, apparemment,  efficace (la contrepartie du « piratage » que les plaignants se gardent d'évoquer).

C'est un  « Buzz » comme on dit, un engouement de la toile, autour duquel on peut lire tout et n'importe quoi, tant du point de vue historique que musical, sans parler des appels à la religiosité contre notre affreux monde moderne.

Pour qui apprécie le plain-chant, c'est en effet un bel enregistrement, assez charmeur, et d'une légèreté certaine.

 

Le plain-chant, dit « grégorien », et dans lequel saint Grégoire n'a rien à voir, est un chant à l'unisson, qui marque l'unité et l'égalité de la communauté, mais également l'unicité du verbe, et de Dieu, auquel il est censé s'adresser. Son répertoire a été constitué aux VIII-IXe siècles, sous les Carolingiens, à partir des différentes traditions, éparpillées dans l'empire. Au cours des siècles, il a été l'objet constant de théorisations, et on a régulièrement cherché à retrouver sa pureté originelle... toute fantasque.

L'abbaye cistercienne de Heiligenkreuz, est en basse Autriche, près de Vienne. Elle a été fondée au milieu du XIIe siècle et compte aujourd'hui plus de 70 moines.

Le disque :

1. Antiphon « In Paradisum » et Psaume 121
2. Responsorium « Subvenite »
3. Responsorium « Libera me »
4. Cloches d'Heiligenkreuz

Missa pro defunctis :
5 Introitus « Requiem æternam »
6 Kyrie
7 Graduale « Requiem æternam »
8 Tractus « Absolve Domine »
9 Offertorium « Domine Iesu Christe »
10 Sanctus
11 Post Elevationem: « Pie Iesu Domine »
12 Agnus Dei
13 Communio « Lux æterna »

Ad Completorium :
14 Deus in adiutorium
15 Hymnus « Te lucis ante terminum »
16 Psaume 4
17 Psaume 90
18 Psaume 133
19 Lectio brevis
20 Responsorium breve
21 Canticum Simeonis « Nunc dimittis »
22 Kyrie
23 Oratio conclusive
24 Antiphona ad Beatam Mariam Virginem « Salve Regina »
25 Benedictio
26 Cloche d'Heiligenkreuz
27 Hymnus « Veni Creator Spiritus »
28 Introitus Dominica Pentecostes « Spiritus Domini »
29 Communio Dominica Pentecostes « Factus est repente »

©Références / Musicologie.org 2008