À propos du site

S'abonner au bulletin
Collaborations éditoriales

Biographies
Encyclopédie musicale
Discographies
Articles et études
Textes de référence

Analyses musicales
Cours d'écriture en ligne

Nouveaux livres
Périodiques

Petites annonces
Téléchargements

Vu et lu sur la Toile
Presse internationale
Forums et listes

Colloques & conférences
Universités françaises
Quelques bibliothèques
Quelques Institutions
Quelques éditeurs

Bulletin Officiel
Journal Officiel
Bibliothèque de France
Library of Congress
British Library
ICCU (Opac Italie)
München (BSB)
Deutsche Nationalbib.
BN Madrid
SUDOC
Pages jaunes
Presse internationale

S'abonner au bulletin

 

Marc Belissa
Heandel en son temps

Belissa Marc, Heandel en son temps. Ellipses, Paris 2011
[430 p. ; ISBN 978-2-7298-6453-8 ; 24]

Haendel ? Ce « tonneau de porc et de bière », comme l'écrivait Berlioz ? Ce compositeur officiel de la pompeuse Angleterre, selon l'image encore diffusée dans la première moitié du xxe siècle ? Heureusement, tel n'apparaît plus aujourd'hui Georg Friedrich Haendel (1685-1759), grâce en soit rendue à la redécouverte de la musique dite baroque depuis quelques décennies ! Lorsqu'on s'intéresse à sa vie et à ses oeuvres — produites pour la plus grande partie dans l'Angleterre des années 1710-1759 —, on s'aperçoit que Haendel est bien plus que l'auteur de  l'« Alléluia « du Messie.

Il est non seulement l'un des compôsiteurs de musique vocale les plus importants du xviiie siècle (42 opéras italiens, de nombreux oratorios, des centaines de cantates), mais aussi un cas particulier dans l'histoire des rapports entre la musique et la société de son temps. Haendel a été le spectateur du passage d'une culture politique et artistique centrée sur la vie de cour à un nouveau contexte dans lequel la culture est devenue un produit et un marché destiné à un auditoire plus large que celui des courtisans.

Le portrait d'un Haendel officiel et guindé dans une raideur toute britannique s'oppose radicalement à sa véritable personnalité, curieuse, inventive et cosmopolite. Revenir au « temps de Haendel » et le débarrasser des scories accumulées depuis sa mort est indispensable pour tenter de comprendre l'homme et son oeuvre. C'est le but de cette biographie historique.

Marc Belissa est maître de conférences en histoire moderne à l'université de Paris Ouest-Nanterre. Il est l'auteur de plusieurs ouvrages sur le xviiie siècle et les Lumières.

L'Éditeur


Références / musicologie.org 2011