Actualité . Biographies . Encyclopédie . Études . Documents . Livres . Cédés . Annonces . Agenda . Abonnement au bulletin . Analyses musicales . Recherche + annuaire . Contacts . Soutenir .  

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Whythorne Thomas
1528-1596

Né à Ilminster, en 1528, mort à Londres le 31 juillet 1596.

Il étudie six années à la Magdalen College School d'Oxford, il s'inscrit au Magdalen College. Ses études s'achèvent à la mort de l'oncle qui les finançait.

Il est pendant trois années valet et précepteur chez John Heywood. Il apprend « à jouer du virginal, du luth, et à faire des vers anglais ».

Plus tard, il travaille comme serviteur et professeur de musique, puis il est embauché par la duchesse du Northumberland. À l'accession de Mary Tudor au pouvoir, il quitte l'Angleterre.

De 1553 à 1554, il est possible de retracer son voyage à Naples et son retour, mais il évoque très peu la musique et les musiciens italiens.

En 1555, il est à nouveau maître de musique en Angleterre. En 1557, il est au service de Lord Ambrose Dudley, le fils de la duchesse du Northumberland, puis sert dans différentes familles de l'aristocratie.

De 1560 à 1562, est répétiteur privé de William Bromfield, fils d'un riche marchand, au Trinity College de Cambridge. Quand ce riche marchand sert comme lieutenant-général d'artillerie dans le corps expéditionnaire qui s'installe au Havre (en accord avec les protestants français), Whythorne s'occupe de ses affaires.

En 1565 il se consacre exclusivement à la musique et tente de populariser, comme en Italie, des livres de madrigaux pour trois, quatre, cinq voix, et des duos (Duos, or Songs for Two Voices, Thomas East, London 1690)

Son Book of songs (1576) est une autobiographie, écrite dans un système phonétique, redécouverte en 1955. Elle donne des clefs quant à la prononciation de l'époque, et des renseignements sure la vie musicale.

Il se marie en 1577.

Il a composé environ 200 poèmes.

Écrits relatifs à la musique

A book of songs and sonets [...] together with a yoong mans lyfe and entring into the old mans lyfe devysed and written with a naw orthography by Th. W (1576)

Bibliographie

FELLOWES EDMUND HORACE (1870-1951), The Englisch Madrigal Composers. London 1921

REESE GUSTAVE (1899-1977), Music in the Renaissance. New York, Norton 1954 ; 1958

TRAVITSKY BETTY S. & PRESCOTT ANNE LAKE, Female and Male Voices in Early Modern England. An Anthology of Renaissance Writing. Columbia University Press 2000

WARLOCK PETER (1894-1930), Thomas Whythorne an Unknown Elisabethan Composer. London 1925

© Musicologie.org 2018.

À propos - contact | S'abonner au bulletin | Biographies de musiciens Encyclopédie musicaleArticles et études | La petite bibliothèque | Analyses musicales | Nouveaux livres | Nouveaux disques | Agenda | Flux RSS | Petites annonces | Téléchargements | Presse internationale | Colloques & conférences | Universités françaises | Collaborations éditoriales | Soutenir musicologie.org.

Musicologie.org, 56 rue de la Fédération, 93100 Montreuil ☎ 06 06 61 73 41

ISNN 2269-9910

Lundi 28 Janvier, 2019