Actualité . Biographies . Encyclopédie . Études . Documents . Livres . Cédés . Petites annonces . Agenda . Abonnement au bulletin . Analyses musicales . Recherche + annuaire . Contacts . Soutenir .

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

White Robert
v. 1538-1574

Whyte

Né vers 1538, mort à Londres (Westminster) en novembre 1574.

Son père, dont il porte le prénom, est peut-être facteur d'orgues. Il reçoit en 1552 un paiement pour un orgue livré par son père, de la paroisse St. Andrews d'Holborn (Londres). En 1572, un paroissien d'Holborn vend un orgue à John Thomas et  Robert White (le père ?), qui est installé à l'abbaye de Westminster.

Dans les années 1555-1562, il fréquente Trinity College à Cambridge (son nom apparaît régulièrement dans les registres), comme choriste, sous la direction de Thomas Whythorne, puis comme chantre.

Il compose, certainement avant 1558, un Regina coeli et un Tota pulchra.

Le 13 décembre 1560, il est bachelier en musique de l'Université de Cambridge, « après dix années d'étude de la musique » (University Grace Book). Il lui est posé la condition de composer une communion, pour être chantée à  St Mary the Great's l'année suivante.

Robert White, Lamentation, Peccatum peccavit Jerusalem, par Nordic Voices, Nordic Voices : Tone Elisabeth Braaten (soprano), Ingrid Hanken (soprano), Ebba Rydh (mezzo-soprano), Per Kristian Amundrad (ténor), Frank Havray (baryton), Njâl Sparbo (basse).

En 1661, il se fixe à Ely. Il épouse la fille d'un certain Christopher Tye et prend sa succession comme maître des choeurs de la cathédrale, jusqu'en 1566.

En 1567, il est certainement le White qui est maître des choristes de l'église cathédrale Saint-Pierre en la Cité de Westminster. Il disparaît des registres à partir de 1570.

Il meurt de la peste en 1574, laissant quelques biens dans le Sussex.

Robert White, The Lord Bless Us and keep us, The Choir of Clare College, sous la direction de Timothy Brown.

Catalogue des œuvres

BUCK P. C. & ALT. (éditeurs), Robert White. Dans «  Tudor Church Music » (5), 1926

SPECTOR I. (éditeur), Robert White: The Instrumental Music. Dans « Recent researches in the music of the Renaissance » (12) 1972

MATEER D.,   Robert White. Dans « Early English Church Music » (28, 29, 32) 1983–1986



Bibliographie

Discographie

Robert White (1535-1574)
Le jeu de Daniel
Lamentations de Jérémie

The Clerkes of Oxford
David Wulstan, dir

Caliope, CAL 98498 [01 / 153]

 

© Musicologie.org


À propos - contact | S'abonner au bulletin | Biographies de musiciens Encyclopédie musicaleArticles et études | La petite bibliothèque | Analyses musicales | Nouveaux livres | Nouveaux disques | Agenda | Flux RSS | Petites annonces | Téléchargements | Presse internationale | Colloques & conférences | Universités françaises | Collaborations éditoriales | Soutenir musicologie.org.

musicologie.org
 rss

Musicologie.org,
56 rue de la Fédération,
93100 Montreuil.
06 06 61 73 41.
ISNN 2269-9910.

 

Mardi 8 Septembre, 2020