Actualité . Biographies . Encyclopédie . Études . Documents . Livres . Cédés . Petites annonces . Agenda . Abonnement au bulletin . Analyses musicales . Recherche + annuaire . Contacts . Soutenir .

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Weckmann Matthias
1616-1674

Weckman, Wegkmann, Weykmann

Né à Niederdorla, près de Mühlhausen, vers 1616, mort à Hamburg, le 24 février 1674.

Il est certainement né en 1616 ou en 1615. Il est le fils de Maria Cyriacus et de Jacobus Weckmann, un pasteur, érudit et poète.

Vers 1627-1628, son père confit son éducation musicale à Heinrich Schütz, alors directeur de la chapelle du prince électeur de Dresde. Il suit également les cours de Johann Klemm pour l'orgue et ceux de Caspar Kittel pour le chant.

Il est soprano jusqu'à la mue en 1632, puis il est l'un des organistes de la cour. En 1633, Schütz l'envoie aux frais de l'électorat, étudier à Hamburg auprès de Jacob Praetorius. Il fréquente également Henrich Scheidemann, ce qui fait dire à Mattheson qu'il modère la sévérité de Praetorius avec la gentillesse de Scheidemann.

Fin 1636 ou début 1637, il est de nouveau à la cour de Dresde. Il est envoyé par Schütz en Holstein et au Danemark pour récupérer du matériel musical.

En 1639, il est rémunéré à la chapelle nouvellement fondée du fils du prince électeur, Johann Georg.

En 1642-1646, il est prêté à la chapelle royale de Nykøbing, au Danemark.

Au cours des années 1647-1648, il est de nouveau en déplacement à Hamburg et à Lübeck, où il se marie avec Regina Beute, fille d'un musicien municipal. Franz Tunder, organiste à la Marienkirche, lui sert de garçon d'honneur. La couple aura cinq enfants.

En 1649, il est inspecteur de la chapelle du prince électeur. Il se lie d'amitié avec le compositeur et théoricien Christoph Bernhard, engagé depuis peu à la chapelle, et avec Froberger de passage Dresde.

Matthias Weckmann, Toccata en la majeur, par Andreas Staier (clavecin), 2005.

Jacobikirche, Hamburg, 1675 Jacobikirche, Hamburg. Gravure sur cuivre de Hieronymus von Hensbergen, 1675.

Matthias Weckmann, Weine nicht, es hat überwunden, Susan Gritton (soprano), Paul Agnew (haute contre), Stephen Varcoe (baryton), Julian Podger (ténor), Robert Wooley (clavecin),.

En 1655, après audition, il est nommé organiste de la Jakobikirche de Hamburg et de la Gertrudenkapelle. Il devient un personnage central de la musique d'église et de la musique profane à Hamburg.

hamburg, getrudenkapelle Gertrudenkapelle de Hamburg vers 1600

Il fonde le Collegium musicum en 1660, au sein duquel il organise des concerts pour les élites de la ville, dans le réfectoire de la cathédrale.

Au début de 1663, une épidémie de peste est déclarée, son ami Scheidemann, avec lequel il travaille étroitement y succombe, ainsi que le Kantor des églises de Hamburg, Thomas Selle. Il sollicite Christoph Bernhard pour occuper le poste laissé vacant.

Son épouse décède en 1665. Il épouse Catharina Roland en 1669, ils auront trois enfants.

Weckmann est inhumé sous l'orgue de la Jakobikirche. Son épouse se remariera avec son successeur, Hinrich Frese.

Son fils, Jacob Weckmann, né en 1643 et mort en 1680, sera organiste de la Thomaskirche de Leipzig dès 1672, après avoir étudié à l'université de Wittemberg.

 



Catalogue des œuvres

Bibliographie

Jean-Marc Warszawski
18 octobre 2012

© Musicologie.org


À propos - contact | S'abonner au bulletin | Biographies de musiciens Encyclopédie musicaleArticles et études | La petite bibliothèque | Analyses musicales | Nouveaux livres | Nouveaux disques | Agenda | Flux RSS | Petites annonces | Téléchargements | Presse internationale | Colloques & conférences | Universités françaises | Collaborations éditoriales | Soutenir musicologie.org.

musicologie.org
 rss

Musicologie.org,
56 rue de la Fédération,
93100 Montreuil.
06 06 61 73 41.
ISNN 2269-9910.

 

Mardi 14 Avril, 2020