Actualité . Biographies . Encyclopédie . Études . Documents . Livres . Cédés . Petites annonces . Agenda . Abonnement au bulletin . Analyses musicales . Recherche + annuaire . Contacts . Soutenir .

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Villeneuve Daniel Jost de
v. 1688-ap. 1756

Auteur dramatique. Ne pas confondre avec Alexandre de Villeneuve

sa Lettre sur le méchanisme de l'opéra italien. Ni Guelfe, ni Gibelin; ni Wigh, ni Thoris, lui est attribué par défaut. D'après Barbier et d'après des notes manuscrites aux titres des deux exemplaires conservés à la Bibliothèque nationale de France, par « de Villeneuve », qui signe à la fin : D***. D'après The new grove dictionary of music and musicians (2e édition 2001, articles Durazzo et Calzabigi, longtemps attribué à Daniel Jost [ou Josse] de Villeneuve, puis à Giacomo Durazzo, et plus récemment à Ranieri Calzabigi par Daniel Heartz (Haydn, Mozart and the Viennese school, 1995.) L'adresse de Naples est fausse ; permission tacite accordée le 22 avril 1756 (BnF, ms. fr. 21994, no 552 ; ms. fr. 21982) ; imprimé en France d'après les matériel et usages typographiques.

Écrits relatifs à la musique

Lettre sur le méchanisme de l'opéra italien. Ni Guelfe, ni Gibelin; ni Wigh, ni Thoris.

Autres écrits

Le voyageur philosophe dans un pais inconnu aux habitans de la terre. par M. de Listonai... [2 v.]. Aux dépens de l'éditeur, Amsterdam : 1761.

Une note ms. au verso de la page de garde du 1er volume porte : « Daniel Jost de Villeneuve ». D'après Quérard, dans Les supercheries littéraires, article « Listonay », cet ouvrage a été attribué au médecin Tiphaigne de La Roche par les auteurs des Annales typographiques, année 1762, t. II, p. 165. La France littéraire de 1769 l'attribue d'une manière positive à Villeneuve.

Zéphir et Fleurette, opéra-comique, ballet par Messieurs de Villeneuve et L. [Laujon.]. S.l., 1750.

On lit, à la fin : « La musique des divertissemens est de M. Granier ». Une note manuscrite au verso du folio de garde, porte l'extrait suivant du Dictionnaire de Léris, p. 460 : « Zéphire et Fleurette, parodie de Zélindor » [de Rebel et Francoeur, paroles de Moncrif, 1745], en un acte, donnée au Théâtre italien le 23 mars 1745. Elle est de MM. Pannard [sic pour « Panard »], Favart et Laujon. Cette pièce devait être jouée dès 1745 ; mais les parodies leur furent défendues à cette époque. Une copie de cette parodie étant tombée entre les mains du sieur de Villeneuve, comédien de province, il ajouta quelques couplets, la fit jouer à Besançon et ailleurs, et la fit imprimer sans nom de lieu ni d'imprimeur. La participation musicale, manuscrite, paginée 1-66, est reliée à la suite du livret.

 Jean-Marc Warszawski
Dictionnaire des écrits relatifs à la musique
Novembre 1995-5 mai 2021.



À propos - contact |  S'abonner au bulletinBiographies de musiciens Encyclopédie musicaleArticles et études | La petite bibliothèque | Analyses musicales | Nouveaux livres | Nouveaux disques | Agenda | Petites annonces | Téléchargements | Presse internationale | Colloques & conférences | Universités françaises | Collaborations éditoriales | Soutenir musicologie.org.

Musicologie.org, 56 rue de la Fédération, 93100 Montreuil. ☎ 06 06 61 73 41.

ISNN 2269-9910.

 

Mercredi 5 Mai, 2021