Actualité . Biographies . Encyclopédie . Études . Documents . Livres . Cédés . Petites annonces . Agenda . Abonnement au bulletin . Analyses musicales . Recherche + annuaire . Contacts . Soutenir

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Saadya Gaon
882 (892?)-942 (949 ?)

Saadia Ben Joseph ; Sa'adyah ibn Yusuf al-Fayyumi ; Saadja ben Joseph Gaon

Juriste, théologien, philosophe. Il est né Égypte aux environs de Fayyoum (abu Suweir). En 902 (ou 912), il rédige son premier traité de grammaire. En 905, il échange une correspondance avec le philosophe néoplatonicien Isaac Israeli (vers 855-955). Il polémique avec le cairois et schismatique Chanan ben David. Il quitte l'Égypte en 821. Sa présence est attestée à Alep et en Palestine.

Il s'installe à Babylone et prend part à la querelle du calendrier qui oppose le rabbinat local aux autorités palestiniennes. Il écrit ses traités Sefer ha-zikkaron et Sefer ha-mo'adim. En 922, il dirige l'école de Pumbedita et en  928, l'académie rabbinique de Sura (Babylone).

Il reçoit une aide financière des communautés européennes. En 932 il est, écarté de la vie publique par le calife Al-Kahir. Son caractère intraitable l'oppose à la politique du calife qui veut se rallier les riches familles juives.

De 932 à 936, il est exilé à Bagdad. Il rédige le Livre sur les croyances et les opinions. En 936, il reprend la direction de l'école de Sura

Écrit en arabe, en caractères hébreux, le Livre des croyances et des opinions est le plus ancien ouvrage philosophique conservé du judaïsme médiéval. Il est influencé, par l'aristotélisme et le platonisme. Il influença à son tour les néoplatoniciens juifs, tels que Bahya ibn Paquda, Moïse et Abraham ibn Ezra. Il a pour but général de justifier la foi par des éléments rationnels afin de préserver la foi judaïque des scories extérieures. Il porte sur la théorie de la connaissance, la création, la nature de Dieu, celle de l'homme et sur les préceptes. Il se termine par l'eschatologie, la résurrection des morts, l'avènement du Messie et la rédemption. Ses deux derniers traités de grammaire, dont il ne subsiste que quelques fragments, étaient des travaux préparatoires pour sa traduction commentée de la Bible en arabe. Elle est toujours utilisée. Il est l'auteur du premier rituel écrit. Sur l'harmonie de la révélation et de la raison, à la fin du traité X, un paragraphe est consacré aux modes rythmiques et à leur influence sur l'esprit humain (inspiré de al-Kindi).

Ecrits relatifs à la musique

Livre sur les croyances et les opinions (Sefer emunot ve-de'ot, 933)

Trois ouvrages de grammaire (ouvrages annexes pour la traduction de La bible)

Compilation méthodique du premier rituel

Deux paraphrases anonymes du livre des croyances et des opinions, traduction de la seconde

Manuscrits

Éditions anciennes

Traduction en hébreu (1186) par Judah ibn Tibbon (Sefer ha-Emunot we ha-deo), Solomon ben Isaac Yavez, Constantinople 1562) ; Amsterdam 1653 (en hébreu)

Éditions modernes



Bibliographie

Jean-Marc Warszawski
novmbre 1995-6 juillet 2005


À propos - contact |  S'abonner au bulletinBiographies de musiciens Encyclopédie musicaleArticles et études | La petite bibliothèque | Analyses musicales | Nouveaux livres | Nouveaux disques | Agenda | Petites annonces | Téléchargements | Presse internationale | Colloques & conférences | Universités françaises | Collaborations éditoriales | Soutenir musicologie.org.

Musicologie.org, 56 rue de la Fédération, 93100 Montreuil. ☎ 06 06 61 73 41.

ISNN 2269-9910.

 

Mardi 12 Janvier, 2021