Actualité . Biographies . Encyclopédie . Études . Documents . Livres . Cédés . Petites annonces . Agenda . Abonnement au bulletin . Analyses musicales . Recherche + annuaire . Contacts . Soutenir .

rss

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Robert Pierre
v. 1618-1699

Né à Louvres vers 1618, inhumé à Paris 30 décembre 1699.

Compositeur et ecclésiastique.

Il est issu d'une famille de hauts magistrats, il a été placé à la maîtrise de Notre-Dame de Paris. Le 17 août 1639, il intègre le collège de Fortet (Université de Paris).

En 1648, il est nommé maître de chapelle à la cathédrale de Senlis.

De 1650 à 1652, il occupe la même fonction à la cathédrale Chartres.

Le 28 avril 1653, il est nommé à Notre-Dame de Paris en remplacement de Valentin de Bournonville. Il quitte ce poste quand Louis XIV, le 8 juillet 1663, le nomme sous maître se sa chapelle musicale pour le quartier d'avril, Thomas Gobert, Gabriel Expilly et Henry Du Mont sont nommés pour les trois autres quartiers.

Après le départ de Gobert et d'Expilly, en 1668, il partage l'année avec Du Mont, en assurant les quartiers de juillet et d'octobre. Ils sont tous deux nommés compositeurs de la musique de la chapelle et de la chambre du roi après la mort de Gobert en 1672.

Il est abbé de Cambon dans le diocèse de Poitiers en 1671, en 1678 de Saint Pierre-de-Melun.

Il démissionne, ainsi que Du Mont, de la chapelle royale, à l'issue de son dernier quartier 1683. Sa pension annuelle de 2 500 livres lui est versée à partir du mois de décembre.

Pierre Robert, Te decet hymnus Deus (motet 18 de l'édition Ballard de 1684), Dagmar Sasková, Damien Guillon, Robert Getchell, Jean-Francois Novelli, Alain Buet, Arnaud Richard, Olivier Césarini, Pierre Perny, Les Chantres du centre de musique baroque de Versailles, ensemble Musica Florea, sous la direction d'Olivier Schneebeli, 2016.

Toute sa musique profane est perdue. Vingt-quatre de ses grands motets (sur une estimation de 49) ont été imprimés, ainsi que ceux d'Henry Du Mont, « sur demande expresse du roi » par Christophe Ballard en 1684.


Catalogue des œuvres

2 motets contrapuntiques, Regina caeli ; Tristis est anima mea.

24 motets à deux chœurs et instruments pour la Chapelle du roi, Christophe Ballard, Paris 1684.

Motets pour la Chapelle du roy [v. 1] : édition scientifique d’Andrée Dagenais avec la collaboration de Thomas Leconte. « Collection Monumentales, Pierre Robert » (VI.2.1), Centre de musique baroque de Versailles , 2019.

10 pièces dans « Petits motets et Élévations de MM. Carissimi, de Lully, de Robert, de Daniélis et Foggia, 1688 (manuscrit Rés Vmb 6, Bibliothèque nationale de France, Paris).

Memorare dulcissime Jesu, motet à 3 voix et basse continue, dans « Motets de différens autheurs » (manuscrit Vm.I.1175 bis, Bibliothèque nationle de France).

3 hymnes en plain-chant sur des poèmes de Jean Santeul pour le nouveau bréviaire de Paris (1680).

Splendor aeternae gloriae, à 2 voix et basse continue (manuscrit Vm.I.1176, Bibilothèque nationale de France).

Bibliographie

Grove, James R. Anthony.

MGG1, Denise Launay.

Masson Paul-Marie (1882-1954), Le Motet « Splendor æternæ gloriæ » de Pierre Robert. Dans « Extrait de Musique et liturgie », (XXI, no 4), Desclée de Brouwer, Lîlle 1938, p. 57-58.

Dufourcq Norbert (1904-1990), Un document iconographique : le portrait présumé de Pierre Robert. Dans « Revue de musicologie » (XXXIX), juillet 1957, p. 95-100.

Charnassé Hélène, Contribution à la connaissance de la musique religieuse au XVIIe siècle : Le style de l'abbé Robert d'après la transcription des 2 premiers grands motets. Mémoire de diplôme d'esthétique au Conservatoire de Paris, 1958.

——, Contribution à l'étude des grands motets de Pierre Robert. IV. Les interventions instrumentales. Dans « Recherches sur la musique française classique » (IV), Paris 1964).

——, Un aspect du grand motet à la fin du XVIIe siècle : Pierre Robert. Actes du colloque international de musicologie sur le grand motet français (1663-1792) organisé par le Centre d'études de la musique française aux XVllIe et XIXe siècles, sous la direction de Jean Mongrédien et Yves Ferraton. Paris, 1984, p. 39-65.

 

 Jean-Marc Warszawski
30 mai 2020
© Musicologie.org 2019.


À propos - contact | S'abonner au bulletin | Biographies de musiciens Encyclopédie musicaleArticles et études | La petite bibliothèque | Analyses musicales | Nouveaux livres | Nouveaux disques | Agenda | Flux RSS | Petites annonces | Téléchargements | Presse internationale | Colloques & conférences | Universités françaises | Collaborations éditoriales | Soutenir musicologie.org.

musicologie.org
 rss

Musicologie.org,
56 rue de la Fédération,
93100 Montreuil.
06 06 61 73 41.
ISNN 2269-9910.

 

Dimanche 31 Mai, 2020