Actualité . Biographies . Encyclopédie . Études . Documents . Livres . Cédés . Petites annonces . Agenda . Abonnement au bulletin . Analyses musicales . Recherche + annuaire . Contacts . Soutenir

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Ringck Johannes
1717-1778

Ringk

Manuscrit Bach P 595, Berlin, Staatsbibliothek Preußischer Kulturbesitz. Page de titre autographe de Johannes Rincgk pour la copie de la Toccata et fugue en ré mineur attribuée à Johann Sebastian Bach.

Né à Frankenhayn en 1717, mort à Berlin en 1778.

Il étudie l'orgue avec avec Kellner et Stöltzel. A partir de 1740 il est professeur de musique à Berlin et en 1754, organiste à la Marienkirche.

Il a laissé des copies de musique : la seule source la la cantate BWV 202, et la plus ancienne copie de la célèbre Toccata et fugue en ré mineur (BWV 565) attribuées à Johann Sebastian Bach.

Ce sont peut être des copies de la collection de son professeur Johann Peter Kellner, qui a connu Bach et copié de nombreuses partitions dans les années 1725 (les copies de Kellner sont une des sources essentielles de l'oeuvre de Bach).

Les dernières mesures de la copie de Ringck de la Toccata et fugue en ré mineur BWV 565 attribuées à Johann Sebastian Bach. Manuscrit Bach P 595, Berlin, Staatsbibliothek Preußischer Kulturbesitz.

L'attibution de cette œuvre à Johannes Sebastian Bach a été contestée pour des raisons évidentes de stylistique. Particulièrement l'énoncé linéaire des thèmes ou sujets. Pour Williams Peter, il s'agirait d'une transcription d'une œuvre pour violon.

David Humphreys a attribué l'oeuvre à Johann Peter Kellner (voir le travail de Stephan Emele)

Pour Claus Rolf Dietrich, organiste à Hambourg, Ringck aurait attribué cette œuvre par erreur. Il s'agirait d'une œuvre  contemporaine des fils de Johann Sebastian Bach.

Johannes Ringck, Prélude et fugue en do majeur, pre Maurizio Machella.

Bibliographie

WILLIAMS PETER, BWV 565 : A toccata in D minor for organ by J.S. Bach ? Dans « Early Music » (9 juillet 1981), pages 330-337

CLAUS ROLF DIETRICH, Zur Echtheit von Toccata und Fuge d-moll BWV 565. Verlag Dohr, Köln 1995 [120 pages]

HOFMANN KLAUS, Bach oder nicht Bach ? Die Neue Bach-Ausgabe und das Echtheitsproblem. Mit einem Beitrag von Yoshitake Kobayashi über "Diplomatische Mittel der Echtheitskritik. Dans « Opera incerta. Echtheitsfragen als Problem musikwissenschaftlicher Gesamtausgaben ». Kolloquium Mainz 1988. Bericht (...) hg. von Hanspeter Bennwitz et al., Stuttgart 1991. Pages 9-71.


© Musicologie.org


À propos - contact |  S'abonner au bulletinBiographies de musiciens Encyclopédie musicaleArticles et études | La petite bibliothèque | Analyses musicales | Nouveaux livres | Nouveaux disques | Agenda | Petites annonces | Téléchargements | Presse internationale | Colloques & conférences | Universités françaises | Collaborations éditoriales | Soutenir musicologie.org.

musicologie.org
 rss

Musicologie.org,
56 rue de la Fédération,
93100 Montreuil.
06 06 61 73 41.
ISNN 2269-9910.

 

Dimanche 1 Novembre, 2020