Actualité . Biographies . Encyclopédie . Études . Documents . Livres . Cédés . Petites annonces . Agenda . Abonnement au bulletin . Analyses musicales . Recherche + annuaire . Contacts . Soutenir

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Paix Jacob
1556-1623 ?

Né en 1556 à Augsburg, mort après 1623 à Hilpoltstein.

Organiste et compositeur.

Il est formé à la musique par son père, organiste de Sant Anna à Augsburg.

En 1576, jeune marié, il est nommé organiste à Lauingen (Donau). Il y développe une grande activité de compositeur et d'éditeur en collaboration avec l'imprimeur Leonhard Reinmichel.

Diverses sources, dont ses relations avec Caspar Sturm, facteur de l'orgue de la cathédrale d'Ulm, montrent qu'il était aussi facteur d'orgues.

Vers 1590, il a des relations avec le pfalzgräflichen Gymnasium Illustre, le lycée palatin « Illustre ».

Jacob Paix, Erhalt uns, Herr, bei deinem Wort, par Ernst Stolz, orgue.

Concert à Lauingen (Donau), 8 février 1590 (Collegium musicum du Gymnasium illustre ?). 

N'ayant pas suffisamment de revenus pour subvenir aux besoins de sa famille nombreuse, il a plusieurs fois demandé au Conseil de la ville à être secouru.

En 1601, il obtient un poste mieux rémunéré d'organiste à la cour protestante à Neuburg an der Donau, résidence du duché de Palatinat-Neuburg. Il y est également responsable de la musique figurative (polyphonie, opposée à plain-chant), dirige la chapelle instrumentale du Palatinat et exerce également des fonctions de chancellerie.

En 1613, le comte palatin Wolfgang Wilhelm, pour des motifs politiques, se convertit au catholicisme. Selon Alfred Einstein, Paix qui ne correspondait probablement plus musicalement au goût des ducs pour une liturgie catholique et la musique italienne, a dû quitter Neuburg.

Il aurait cherché une communauté protestante, qu'il aurait trouvée à Hilpoltstein, où il serait mort en 1623. Rien n'atteste ces suppositions, mais son fils Johann Christoph Paix (1603-1645) est entré au service du comte palatin Johann Friedrich à Hilpoltstein en tant que secrétaire le 1er juin 1631.

Il a transcrit des motets de Josquin des Près et de Palestrina dans des tablatures (dites allemandes ou anciennes allemandes) pour orgue, Thesaurum motetarum intaviliere (Strasbourg 1589).

Écrits relatifs à la musique

Kurtzer aber gegründter Bericht auss Gottes Wort unnd bewehrten Kirchen Historien von der Music : das dieselbe fleissig in Kirchen, Schulen unnd Heüsern getriben unnd ewig solle erhalten werden. Beschriben und in Truck geben von Jacob Paix Organist

Jacob Paix (tablature), Schirazula Marazula, par Maurizio Machella, orgue.

Œuvres musicales

Quemque suum commendat opus : Ad ulmensis organi praestantissimum artificem D. Casparum Sturmium [à 5 voix]. Philipp Ulhard, Lavingae v. 1575.

Ad vlmensis organi praestantissimvm artificem D. Casparum Sturmium. Iacobus Paix organicen. Philipp Ulhard, Lavingae v. 1575.

Zway Newe Teutsche Liedlen mit vier Stimmen. Lauingen, 1581.

Ein Schön Nutz vnnd Gebreüchlich Orgel Tabulaturbůch: Darinnen etlich der berümbten Componisten, beste Moteten, mit 12. 8. 7. 6. 5. vnd 4. Stimmen ausserlesen, dieselben auff alle fürneme Festa des gantzen Jars, vnd zů dem Chormas gesetzt. Zů letzt auch allerhand der schönsten Lieder, Pass'è mezzo vnd Täntz, Alle mit grossem fleiß Coloriert. Georg Willer, Leonhard Reinmichel, Laugingen 1583.

Missa, Ad imitationem Mottetæ in illo tempore Ioan Moutonis, Quatuor Vocum, Leonhard Reinmichel, Laugingen 1584.

Parodia mottetae Domine da nobis auxilium, Thomae Crequilonis, senis Vocibus, ad Dorium. Authore Iacobo paix Organico Lauingano. Reinmichaelius, Lauingen 1587.

Thesaurus motetarum. Newerleßner zwey und zweintzig herrlicher Moteten, Rechte Kunst Stück: der aller berhümbsten Componisten, in der Ordnung wie sie nach einander gelebt: und jede Moteten zu ihrem gewissen Modo gesetzt. Mit sonderm hohen fleiß vnd müh zusammen... Bernhard Jobin, Straßburg 1589 (tablatures d'orgue).

Selectae, artificiosae et elegantes fugae duarvm, trium, quatvor, et plurivm vocum, partim ex veteribus & recentibus Musicis summa Diligentia & acurato iudicio collectae, partim Compositae à Iacobo Paix, Organico Palatino Lavingano. Leonhard Reinmichel, Lavingi 1594.

 

 Jean-Marc Warszawski
Dictionnaire des écrits relatifs à la musique
Novembre 1995-7 juillet 2019



À propos - contact |  S'abonner au bulletinBiographies de musiciens Encyclopédie musicaleArticles et études | La petite bibliothèque | Analyses musicales | Nouveaux livres | Nouveaux disques | Agenda | Petites annonces | Téléchargements | Presse internationale | Colloques & conférences | Universités françaises | Collaborations éditoriales | Soutenir musicologie.org.

Musicologie.org, 56 rue de la Fédération, 93100 Montreuil. ☎ 06 06 61 73 41.

ISNN 2269-9910.

 

Mardi 6 Juillet, 2021

© Musicologie.org