Actualité . Biographies . Encyclopédie . Études . Documents . Livres . Cédés . Annonces . Agenda . Abonnement au bulletin . Analyses musicales . Recherche + annuaire . Contacts . Soutenir .

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Nichelmann Christoph
1717-1761

Né à Treuenbrietzen, 13 août 1717, mort à Berlin, 20 juillet 1762.

Après une première formation musicale à Treuenbrietzen, il est placé, en 1730, à l'école de la maîtrise de la Thomasschule de Leipzig, alors dirigée par Johann Sebastian Bach.

Il étudie le clavecin et la composition sous l'autorité de Wilhelm Friedrich Bach. En 1733, Il quitte Leipzig pour Hamburg, intéressé par l'opéra.

Il étudie l'art de l'opéra sous la conduite de maîtres tels que Reinhard Keiser (1674-1739), Georg Philip Telemann (1681-1767) et Johann Mattheson (1681-1764), en alternant des périodes d'études et des emplois de musicien dans des maisons aristocratiques.

En 1739, il gagne Berlin, où la vie artistique fleurit depuis l'accession au trône de Frédérique le Grand, pour y poursuivre sa carrière musicale et continuer ses études avec Johann Joachim Quantz (1697-1773), maître de flûte du roi, et Carl Heinrich Graun (1704-1759), maître de chapelle de la cour.

Il est nommé claveciniste de la cour en 1745, aux côtés de Carl Philipp Emanuel Bach (1714-1788).

Voir : Leopold Georg August Julius (vers 1710 - vers 1775).

Cristoph Nichelmann, Sonata IV en re mineur, Fernando De Luca (clavecin).
Christoph Nichelmann, Overture en si♭ majeur, pour 2 hautbois, cordes et basse continue : Menuets i et II, Akademie für Alte Musik Berlin.


Christoph Nichelmann, Concerto per il Cembalo Concertante en re mineur, 1er mouvement, Akademie Fur Alte Musik, orchestra.
rectangle textes

Catalogue des œuvres musicales

1710, opus 2, Brevi sonate da cembalo all’ uso di chi ama il cembalo, (Nürnberg vers 1745), Comme Six Short Sonatas or Lessons (pour clavecin), London, vers 1770.

1740, La Galatea, sur un poème de Pietro Metastasio.

1741, Sonata per il cembalo : di Nichelmann (1741 li 13 del nov.) (ms. 2144 BnF).

1745, 6 brevi sonate da cembalo massime all’uso delle dame (Nürnberg 1745).

1746, Il sogno di Scipione, serenata, surs un texte de Metastasio (Berlin 1746).

1756, 2 Allegros, en mi majeur, pour clavecin, dans « Raccolta delle più nuove composizioni di clavicembalo », Leipzig 1756.

1760, Rondo, en sol majeur, dans « Kleine Clavierstücke nebst einigen Oden von verschiedenen Tonkünstlern », Berlin 1760.

1761-1764, 4 pièces : La gaillarde, La tendre, Claviersuite, Allegro; dans « Musikalisches Allerley » (i-vi), Berlin, 1761–1763.

1762, Allegretto en mi majeur, Allegro en sol majeur, Presto en mi mineur, dans « klavierstücke mit einem practischen Unterricht », Berlin 1762.

1774, Sonata, en la mineur, pour clavecin, « in Tonstücke für das Clavier » (Berlin 1774).

s.d., Ouverture, Il sogno di Scipione.

s.d., 6 menuets, 6 polonaises, Fantasia en mi majeur, variations, pour clavier.

s.d., 17 concertos pour clavein et cordes.

s.d., Concerto pour violon, et cordes.

s.d., Ouverture, en si majeur, pour deux hautbois, 2 violons, alto et basse continue.

s.d., 6 sonates pour clavecin.

s.d., 2 sinfonias, en fa majeur et en sol majeur.

s.d., Sinfonia, en mi majeur, pour 2 flûtes, 2 cors, 2 hautbois, cordes.

s.d. Requiem, à quatre voix, 2 flûtes, 2 hautbois, 2 violons, alto.

s.d., Zeffirretti, cantate pour soprano, 2 violons, alto.

s.d., Il fiume spre, aria in Il rè pastore.

Écrits relatifs à la musique

Die Melodie nach ihrem Wesen sowohl, als nach ihren Eigenschaften, von Christoph Nichelmann

Bibliographie

DAFFNER HUGO (1882-1936), Die Entwicklung des Klavierkonzerts bis Mozart. Dans « Publikationen der Internationalen Musikgesell-schaft » (Beihefte 2), Breitkoppt & Härtel 1906; Walluf Sändig 1973.

DÖLLMANN HEINZ (1913-1941), Christoph Nichelmann [...] ein musiker am Hofe Friedrichs des Grossen (thèse). Münster 1938; Löningen, Schmücker 1938.

FRIEDLAENDER MAX (1852-1934), Das deutsche Lied im 18. Jahrhundert. 1907; Hildes-hiem, G. Olms 1962; Hildesheim, G. Olms 1970.

FROTSCHER GOTTHOLD (1897-1967), Die Aesthetik des Berliner Liedes in ihren Hauptproblemen. Dans « Zeitschrift für Musikwissen-schaft » (6) 1923-1924

LEE DOUGLAS A., The Works of Christoph Nichelmann. A thematic Index. Detroit, Information Coordinators 1971.

Leopold Georg August Julius ( v. 1710-v. 1775), Gedanken eines Liebhabers der Tonkunst über hern Nichelmanns tractat von der melodie. Nordhausen 1755.

Stilz Ernst, Die Berliner Klaviersonate (thèse). Berlin 1930.

 Jean-Marc Warszawski
Dictionnaire des écrits relatifs à la musique
Novembre 1995-7 avril 2019.


À propos - contact | S'abonner au bulletin Biographies de musiciens Encyclopédie musicaleArticles et études | La petite bibliothèque | Analyses musicales | Nouveaux livres | Nouveaux disques | Agenda | Petites annonces | Téléchargements | Presse internationale | Colloques & conférences | Universités françaises | Collaborations éditoriales | Soutenir musicologie.org.

Musicologie.org, 56 rue de la Fédération, 93100 Montreuil. ☎ 06 06 61 73 41

ISNN 2269-9910

Lundi 16 Août, 2021