Actualité . Biographies . Encyclopédie . Études . Documents . Livres . Cédés . Petites annonces . Agenda . Abonnement au bulletin . Analyses musicales . Recherche + annuaire . Contacts . Soutenir .

rss

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Nebra Jose de
1702 - 1768

Baptisé le 6 janvier 1702 à Calatayud, mort à Madrid le 11 juillet 1768.

Il est issu d'une famille de musiciens. Son père, José Antonio Nebra Mezquita (1672-1748), organiste de la collégiale de Santa María à Calatayud, puis organiste et maître de chapelle à la cathédrale de Cuenca est son premier professeur.

Jose de Nebra assiste son père à la cathédrale de Cuenca avant de gagner Madrid. À partir du 22 mai 1724, il est organiste à la chapelle royale, le 29 mai de la même année, il est nommé organiste du monastère de Descalzas Reales de Madrid. Il sert également l'orgue de San Jerónimo el Real.

José de Nebra, Ouverture de Iphigenia en Tracia (Zarzuela de 1747), par Les talens lyriques, sous la direction de Laurent Rousset.

Il est nommé sous-maître de la chapelle royale le 5 juin 1751 grâce à la protection du cardinal Mendoza. Il est recteur du collège des petits chanteurs (Colegio des Niños Cantores).

Au cours de ces années, il est également nommé musicien de la chambre des ducs d'Osuna.

Il réorganise la chapelle royale avec Antonio Literes et règle un nouveau répertoire après l'incendie, en 1734, de l'Alcázar royal de Madrid en 1734, qui a détruit les partitions de musique liturgique de la Chapelle royale.

À la mort de la reine María Barbara de Braganza,  le 27 août 1758, il est chargé de la musique du service funèbre.

En 1761 il a la charge d'enseigner le clavicorde à l'infant Don Gabriel.

José de Nebra, Fandango & Batalla de clarines (menuet), Liuwe Tamminga, à l'orgue Antonio Corchado (1793), San Domenico de Las Palmas

 

José de Nebra, Ay amor, ay Clelia, extrait de « Amor Aumenta el valor », Olalla Alemán interpète Los músicos de su Alteza, sous la direction de Luis Antonio González Marín.


Catalogue des œuvres

La musique liturgique est conservée en manuscrits aux archives de la chapelle royale de Madrid. De nombreuse œuvres de Jose de Nebra ne sont pas encore cataloguées et sont conservées dans diverses bibliothèques, comme les archives de la Chapelle sixtine à Rome, la Bibliothèque nationale de Bavière à Munich, à Montserrat, à la cathédrale de Vallaloïd et autres.

Éditions

Bibliographie

Jean-Marc Warszaski
16 juillet 2004

© Musicologie.org


À propos - contact | S'abonner au bulletin | Biographies de musiciens Encyclopédie musicaleArticles et études | La petite bibliothèque | Analyses musicales | Nouveaux livres | Nouveaux disques | Agenda | Flux RSS | Petites annonces | Téléchargements | Presse internationale | Colloques & conférences | Universités françaises | Collaborations éditoriales | Soutenir musicologie.org.

musicologie.org
 rss

Musicologie.org,
56 rue de la Fédération,
93100 Montreuil.
06 06 61 73 41.
ISNN 2269-9910.

 

Jeudi 7 Mai, 2020