Actualité . Biographies . Encyclopédie . Études . Documents . Livres . Cédés . Petites annonces . Agenda . Abonnement au bulletin . Analyses musicales . Recherche + annuaire . Contacts . Soutenir .

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Mahaut Antoine Mahault
1719 - v. 1785

Mahoti, Mahout, Anton, Antonio

Baptisé à Namur le 4 mai 1719 ; mort vers 1785.

Il est né dans une famille de musiciens, et a probablement reçu ses premiers rudiments de musique après son père qui était flûtiste.

À l'âge de 15 ans, il entre au service de l'évêque de Namur, Thomas de Strickland de Sizergh (entre 1727 et 1740)

En 1735, il aurait été dans la suite de l'évêque au cours d'un voyage en Angleterre, où il aurait rencontré John Walsh. Ce dernier publie les Six Sonatas or Duets de Mahault.

En 1738, à Namur, il est au service de l'épouse de Walter de Colijaer.

Vers 1739, il s'installe à Amsterdam, où il se reproduit comme musicien et enseigne.

En 1744, il aurait interprété, avec son frère et son ami Bailleux, deux de ses œuvres devant le prince de Gavre, à Namur.

Le 20 juillet 1751, il obtient le privilège de publier lui-même ses œuvres.

Antoine Mahaut, Concerto en mi mineur pour flûte, 1. allegro, 2. adgio, 3. presto, Baudoin Giaux (flûte), Camerata Leodiensis, sous la direction d'Hubert Schoonbroodt.
Antoine Mahaut, Sinfonia en la majeur, opus 2, no 6 (1754), Camerata Leodiensis, sous la direction d'Hubert Schoonbroodt. conductor).

Entre 1751 et 1752, il est le principal contributeur au Maendelyks musikaels tydverdryf, une série de chansons italiennes en flamand, dont il est également l'éditeur.

Il séjourne à Dresden, où il rencontre le flûtiste P. -G Buffar, auquel il dédie ses sonates en trio, et peut-être deux concertos. Il séjourne également à Augsburg et à Paris, mais revient régulièrement à Namur.

Vesr 1760, il s'installe à Paris. Il aurait pu se retire dans un monastère pour échapper à ses créanciers, ou retourner enseigner à Namur.

Ses compositions ont été publiées de son vivant, sa méthode de flûte a été publiée en 1759, simultanément en flamand et en français (rééditée en 1762 et 1814). Il s'y montre attentif aux différences d'interprétation entre les styles italiens et français.

Mercure de France, janvier 1759
à propos de la méthode de flûte

Catalogue des œuvres

Il laisse plusieurs concertos pour flûte, des « sinfoni a 4 » pour plusieurs sinstruments, des symphonies.

Écrits relatifs à la musique

Nouvelle méthode pour apprendre en peu de tems à jouer de la flute traversière, à l'usage des commençans et des personnes plus avancées, suivie de petits airs, menuets, brunettes &c. Accomodés pour deux flutes, violons et pardessus de viole.. par M. Mahaut.. IIè recueil.

Nieuwe manier om binnen korten tidj op de dwarsfluit te leeren speelen; tot gebruik van aanvangers en meer gevorderden opgestelt door A. Mahaut. Nieuwe druk, voorzien met 12 nooten tabula's.

Autres éditions

Jean-Marc Warszawki
Novembre 1995
2002
Révision 14 septembre 2010
© Musicologie.org



À propos - contact |  S'abonner au bulletinBiographies de musiciens Encyclopédie musicaleArticles et études | La petite bibliothèque | Analyses musicales | Nouveaux livres | Nouveaux disques | Agenda | Petites annonces | Téléchargements | Presse internationale | Colloques & conférences | Universités françaises | Collaborations éditoriales | Soutenir musicologie.org.

Musicologie.org, 56 rue de la Fédération, 93100 Montreuil. ☎ 06 06 61 73 41.

ISNN 2269-9910.

 

Mercredi 7 Avril, 2021

musicologie.org