bandeau_biomusicologie_840

Actualité . Biographies . Encyclopédie . Études . Documents . Livres . Cédés . Petites annonces . Agenda . Abonnement au bulletin . Analyses musicales . Recherche + annuaire . Contacts . Soutenir
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Leo Leonardo
1694-1744

Lionardo Oronzo Salvatore de Leo

Né à San Vito degli Schiavoni [San Vito dei Normanni] le 5 août 1694, mort à Naples le 31 octobre 1744.

Fils de Corrado de Leo et de Rosabetta Pinto, il arrive à Naples en 1709, et y prend des cours avec Nicola Fago, au Conservatorio S Maria della Pietà dei Turchini.

Au début de l'année 1712, il présente un drame sacré, S Chiara, o L'infedeltà abbattuta, qui semble être remarqué, car l'œuvre est de nouveau jouée au palais du vice-roi, le 14 février.

Vers la fin de ses études, il est organiste surnuméraire à la chapelle du vice-roi à partir du 8 avril 1713, il est parallèlement au service du Marquis Stella, il aurait également été maître de chapelle à S Maria della Solitaria.

Le 13 mai 1714, il crée son opéra Il Pisistrato. Il reçoit des commandes pour des arrangements, d'opéras, d'intermezzos ou de sérénades.

Il crée son second opéra, Sofonisba en 1718.

Il compose en 1725, son premier opéra pour Venise. La même année, 'mpeca scoperta, marque l'amorce du style napolitain d'opéra.

En 1725, à la mort d'Alessandro Scarlatti, il est promu premier organiste de la chapelle de la cour.

Il semble que la concurrence, entre autres de Vinci et de Hasse, lui fasse perdre sa suprématie à Naples, ainsi n'a-t-il pas de commandes du Teatro S Bartolomeo entre 1726 et 1730. Néanmoins, il continue de composer des opéras pour Rome et Venise, et se tourne vers la composition d'opéras comiques pour Naples, puis après le départ de Vinci et la mort de Hasse, en 1730, il est de nouveau le compositeur de premier plan de Naples.

Il est nommé en remplacement de Vinci, second vice-maître de la chapelle royale, à la mort de Mancini, il hérite du poste de vice maître.

Aux commandes d'opéras pour Bologne, Turin, Milan, s'ajoutent, grâce à sa position à la cour, des commandes pour la cour s'Espagne. Il acquiert également une grande réputation avec les oratorios, S Elena al Calvario et La morte di Abele, qu'il compose sur des livrets de Metastasio

De 1734 à 1737, il enseigne comme vice-maître au Conservatorio S Maria della Pietà dei Turchini, en 1739 il devient premier maître en succession de Feo, au Conservatorio S Onofrio, en 1741, en 1741 il obtient le poste de premier maître au Conservatorio de S Maria della Pietà dei Turchini, en succession à son professeur Nicola Fago.

À la mort de Domenico Sarro, le 25 janvier 1744, il est nommé premier maître à la chapelle royale.

Leonardo Leo, L'Andromaca, sur un livret de Salvi, d'après Jean Racine,1742, « Prendi quel ferro, o barbaro », Joyce DiDonato (mezzo soprano), Il Pomo D'Oro.


Leonardo Leo, Salve Regina, Sabina Puértolas (soprano), Les Talens Lyriques,sous la direction de Christophe Rousset.
Leonardo Leo, Misero pargoletto, Franco Fagioli (contre-ténor), Il Pomo d' Oro, sous la direction de Riccardo Minasi.
Leonardo Leo, Concerto pour violoncelle, cordes et basse continue (L 60), I. Andante grazioso, II. Con sprito, III. Amoroso, IV. Allegro, Lucia Swarts (violoncelle), Teatro Lirico, sous la direction de Stephen Stubbs.


rect biorect actu rect texterect encyclo


Catalogue des œuvres (incomplet)

Œuvres didactiques

Bibliographie

 Jean-Marc Warszawski
Dictionnaire des écrits relatifs à la musique
Novembre 1995-12 juin 2011
© musicologie.org
facebbok


logo_grisÀ propos - contact |  S'abonner au bulletinBiographies de musiciens Encyclopédie musicaleArticles et études | La petite bibliothèque | Analyses musicales | Nouveaux livres | Nouveaux disques | Agenda | Petites annonces | Téléchargements | Presse internationale | Colloques & conférences | Collaborations éditoriales | Soutenir musicologie.org.

Musicologie.org, 56 rue de la Fédération, 93100 Montreuil. ☎ 06 06 61 73 41.

ISNN 2269-9910.

Lundi 13 Juin, 2022

musicologie.org