bandeau_biomusicologie_840

Actualité . Biographies . Encyclopédie . Études . Documents . Livres . Cédés . Petites annonces . Agenda . Abonnement au bulletin . Analyses musicales . Recherche + annuaire . Contacts . Soutenir
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Ute Lemper
née en 1963

Ute Lemper

La carrière de Ute Lemper est aussi diverse que variée : scènes, films, tours de chants.

Née à Münster, en Allemagne, Ute Lemper fait ses études à l'Académie de Danse de Cologne et au cours d'art dramatique Max Reinhardt de Vienne. Elle débute sur scène, dans les rôles de Grizabella et Bombaluria, de la première production de Cats à Vienne. Elle incarne ensuite Peter dans Peter Pan (Berlin) et Sally Bowles dans Cabaret de Jérôme Savary (Paris). Pour ce rôle, elle reçoit le Molière de la Meilleure actrice de spectacle Musical. En 1992, elle est Lola dans L'Ange Bleu (Berlin) et Maurice Béjart crée pour elle un ballet : La Mort Subite (Paris). Ute Lumper se produit également dans Weill Revue avec le Pina Bausch Tanztheater. De sa collaboration avec le metteur en scène Robert Carsen nait en 2003 Nomade créé à Paris au Théâtre du Châtelet. Le public lyonnais a pu découvrir dès juin 2003 ce spectacle qui mêlait chant, danse et théâtre autour du thème du voyage et de l'errance.

Avec ses concerts solo, notamment Kurt Weill Recital, Illusions, City of Strangers et Berlin Cabaret Evening, elle se produit dans les plus prestigieuses salles internationales : La Scala, le Piccolo Teatro (Milan), le Théâtre de la Ville, le Théâtre National de Chaillot, les Bouffes du Nord (Paris), le Palao de la Musica (Barcelone), l'Opéra de Sydney (Australie), le Berliner Ensemble (Allemagne), le Barbican, le Royal Festival Hall, le Queen Elizabeth Hall et l'Almeida Theatre (Londres), l'Alice Tutly Hall, le Lincoln Center (New-York), le Tanglewood (Massachussetts), le Kennedy Center (Washington D.C), l'Herbst Theatre (San Francisco) et le Westwood Playhouse (Los Angeles).

Ses concerts symphoniques comprennent notamment Les Sept Péchés Capitaux, Songs from Kurt Weill, Songbook (Michael Nyman), et Songs from Piaf&Dietrich avec l'Orchestre symphonique de Londres (Kent Nagano), l'Orchestre philharmonique d'Israël (Zubin Mehta), l'Orchestre philharmonique de Londres, l'Orchestre symphonique de Boston, le Hollywood Bowl Orchestra et l'Orchestre symphonique de Berlin (tous sous la direction de John Mauceri), l'Orchestre symphonique de Radio France (Paris), l'Orchestre symphonique de San Francisco, l'Orchestre « Illusions » (Bruno Fontaine) et Michael Nyman Band (Michael Nyman).

Pour Decca, elle enregistre Ute Lemper sings Kurt Weill (2 vol., L'Opéra de quat'sous, Les Sept Péchés capitaux, Mahagonny Songspiel, Prospero's Book (Michael Nyman), Songbook (Michael Nyman/Paul Celan), Illusions (Piaf/Dietrich), City of Strangers (Prévert/Sondheim) et Berlin Cabaret Songs (versions allemande et anglaise). Le magazine Billboard la sacre « Crossover Artist » de l'année 1993-1994. Elle enregistre aussi Crimes of The Heart, Life Is A Cabaret, et Ute Lemper Live pour CBS Records, et pour Polydor : Espace indécent, Nuits Etranges et She has an Heart. Après deux années de travail, elle sort à l'automne 2002 et toujours chez Decca, Ute's But One Day. Cet album mêle des chansons de Weill, Hans Eisler, Jacques Brel et Astor Piazzolla à ses propres compositions.

All that Jazz/The Best of Ute Lemper qui reprend les grands moments de son illustre carrière sort en 1998. C'est l'époque où elle incarne Velma Kemmy dans la production londonienne de Chicago de Kander et Ebb, qui lui vaut le Prix Olivier de la meilleure actrice de comédie musicale 1998. Après neuf mois sur les planches du West End à Londres, Ute fait ses débuts à Broadway en septembre 1998. Temps fort de ses huit mois passés à jouer Chicago, elle se produit en vedette aux côtés de Chita Rivera lors de la première à Las Vegas, en mars 1999.

Au cinéma, elle incarne de nombreux rôles, entre autres dans L'Autrichienne (Pierre Granier-Deferre), (Peter Greenaway), Moscow Parade (Ivan Dikhovichni), Prêt-à-Porter (Robert Altman), Bogus (Norman Jewison), et, plus récemment, Combat de Fauves (Benoît Lamy), A River Made to Drown in (James Merendino), Appetite (George Milton) et Aurélienne (Arnaud Selignac).

Pour la télévision : Rage/Outrage, L'Affaire Dreyfuss (ARTE), Tales from the Crypt (HBO), Ute Lemper sings Kurt Weill (Bravo), Illusions (Granada), Songbook (Volker Schloendorff), The Wall (Roger Waters) et The Look of Love (Gillian Lynn).

Son album Punishing Kiss, auquel ont contribué Elvis Costello, Tom Waits, Neil Hannon, Nick Cave et Philip Glass (février 2000), a donné lieu à une tournée, de deux ans, aux Etats-Unis, en Europe (dont le Festival de jazz de Montreux et l'ouverture des Jeux Olympiques de Sydney) et en Asie. Ute Lemper a également présenté son one-woman show au Joe's Pub (The Public Theatre) de New-York à guichets fermés, ainsi qu'au Queens Theatre dans le West londonien et à l'Opéra Comique de Paris.

Discographie

Filmographie

2005
© musicologie.org
facebbok


rect biorect actu rect texterect encyclo


logo_grisÀ propos - contact |  S'abonner au bulletinBiographies de musiciens Encyclopédie musicaleArticles et études | La petite bibliothèque | Analyses musicales | Nouveaux livres | Nouveaux disques | Agenda | Petites annonces | Téléchargements | Presse internationale | Colloques & conférences | Collaborations éditoriales | Soutenir musicologie.org.

Musicologie.org, 56 rue de la Fédération, 93100 Montreuil. ☎ 06 06 61 73 41.

ISNN 2269-9910.

Vendredi 10 Juin, 2022

musicologie.org