Actualité . Biographies . Encyclopédie . Études . Documents . Livres . Cédés . Petites annonces . Agenda . Abonnement au bulletin . Analyses musicales . Recherche + annuaire . Contacts . Soutenir .

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

al-Ladhiqi
v. 1430-1495

Muhammad ben abd al-Hamid dit al-Ladhiqi

A vécu en Asie mineure.

Traité anonyme dédié au Sultan Osmanli Muhammad II (XVe siècle) ; Traité al-Fathiyah (XVIe siècle.)

Définition de la musique ; Définition de la note ; Définition des intervalles et de leurs rapports ; Arithmétique et géométrie ; Les instruments ; Le rythme ; L'ethos des modes.

Pourquoi l'octave renferme 17 degrés différents : Pour démontrer pourquoi les notes sur lesquelles roulent les mélodies se ramènent à dix sept degrés, certains ont dit que la lettre M (qui marque une des extrémités de la corde) représentant aux yeux des géomètres une quantité composée de quatre points, on a multiplié ce nombre par lui-même ; puis considérant A (qui marque l'autre extrémité de la corde) comme représentant un point simple, ils l'ont ajouté au produit obtenu, soit 16, ce qui leur donne 17 points.

Ces dix sept points furent alors considérés comme étant ceux qui fournissent les dix sept notes en question. Tu te rends compte cependant que ce point de vue ne saurait être pris en considération quand il s'agit de déterminer logiquement le nombre des notes. Ce qui ne saurait échapper à quiconque est doué d'une intelligence saine et d'une droite raison. La vérité est que ce nombre n'a pu être déterminé que par l'expérience, et non d'un point déduit logiquement.

Les mélodies roulaient en effet déjà sur les notes en question avant que l'art de la musique eût ses théoriciens. Il en va de même de la cause qui fait que le rapport double est un rapport de correspondance, comme aussi de celle pour laquelle certains rapports apparaissent nobles, et encore des quatre causes de dissonance qui seront bientôt exposées. Ce sont là en effet des jugements évidents. Allah, dans sa puissance, fait ce qu'il lui plaît.

La musique : La musique est une science mathématique qui a pour objet l'étude des notes musicales en tant qu'elles sont consonantes ou dissonantes, ainsi que de la mesure des temps intercalés entre les percussions d'où résulte le rythme ou le défaut de rythme, et ceci pour nous apprendre comment les mélodies de la musique sont composées. C'est la définition de la musique selon les dires du sage et maître, dans son ouvrage al-Sifã. [Avicenne]

Écrits relatifs à la musique

Al-Risâla Fâtihiyah (épître de la victoire, dédiée au sultan Bajazet II)

Jean-Marc Warszawski
Les écrits relatifs à la musique (580-1764)
Novembre 1995 - 5 octobre 2009
© Musicologie.org




À propos - contact |  S'abonner au bulletinBiographies de musiciens Encyclopédie musicaleArticles et études | La petite bibliothèque | Analyses musicales | Nouveaux livres | Nouveaux disques | Agenda | Flux RSS | Petites annonces | Téléchargements | Presse internationale | Colloques & conférences | Universités françaises | Collaborations éditoriales | Soutenir musicologie.org.

musicologie.org
 rss

Musicologie.org,
56 rue de la Fédération,
93100 Montreuil.
06 06 61 73 41.
ISNN 2269-9910.

 

Mardi 6 Octobre, 2020