Actualité . Biographies . Encyclopédie . Études . Documents . Livres . Cédés . Petites annonces . Agenda . Abonnement au bulletin . Analyses musicales . Recherche + annuaire . Contacts . Soutenir .

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Krause Christian Gottfried
1719-1770

Baptisé à Winzig (Wińsko, en Silésie), 17 avril 1719, mort à Berlin, 4 mai 1770.

Compositeur et musicographe.

Son père, un musicien municipal, Christian Krause, lui enseigne le violon, le clavier et les timbales, mais il choisit de faire carrière dans le droit, pratiquant la musique en amateur.

Il étudie le droit à l'université de Frankfurt an der Oder de 1740 à 1745, et obtient, dès la fin de ses études, un poste de secrétaire juridique auprès du comte Rothenburg à Berlin.

Il est nommé avocat du conseil municipal en 1753.

Sa prospérité lui permet d'acquérir une maison à Potsdam dans laquelle il organise spectacles et activités musicales qui attirent aussi des écrivains, des poètes, des philosophes.

En 1762, la date n'est pas certaine, il est nommé conseiller juridique à la Haute Cour de Prusse, poste qu'il occupe jusqu'à sa mort.

Il a composé plusieurs cantates pour des représentations privées, quelques Lieder, quelques pièces instrumentales et un Singspiel.

Christian Gottfried Krause, sonate en trio en mineur, par l'ensemble Notturna.

Son Von der musikalischen Poesie, écrit en 1747, est l'un des premiers traités abordant la mise en musique des mots. Sa publication cinq ans plus tard, serait à l'origine de la première école de chant de Berlin. Krause préconise un retour à la simplicité folklorique, il cite le chant folklorique français comme un idéal : un chant non ornementé avec des accompagnements simples.

Avec le poète Karl Ramler, il a collectionné et édité des mélodies correspondant à ses gouts, mais sans citer les compositeurs et les poètes. Friedrich Marpurg a publié un index du premier volume des Oden mit Melodien, dans son Historisch-kritische Beyträge zur Aufnahme der Musik (I, 1754, p. 55) attribuant cinq chansons à Krause, les autres compositeurs sont Carl Philipp Emanuel Bach, Johann Joachim Quantz, Johann Friedrich Agricola, parmi les poètes Johann Wilhelm Ludwig Gleim, Friedrich von Hagedorn, Heinrich von Kleist, Gotthold Ephraim Lessing.

La plus importante de ces collections est Lieder der Deutschen mit Melodien (1767-1768), en quatre volumes, qui reprend 'essentiel des collections précédentes.

Érits relatifs à la musique

Lettre à Monsieur le Marquis de B. sur la différence de la musique italienne et de la musique françoise

Von die musickalischen Poesie des Berliner Lied (37 exemplaires conservés)



Catalogue des œuvres musicales

Der Tod Jesu, cantate sur un tesxte de K.W. Ramler, v. 1758.

Gelobet sey der Herr, cantate à 4 voix avec orchestrre.

Unendlicher, in allen Himmeln tönt Dein Lob, cantate à 8 voix avec orchestre (attribution incertaine).

Pygmalion, cantate sur un texte de Ramler, 1768, perdue, citée par Beaujean et la MGG.

8 preussische Kriegslieder in den Feldzügen, 1756 et 1757 von einem Grenadier (J.W.L. Gleim), Berlin, 1758.

Der lustige Schulmeister, Singspiel, sur un livret de F. Nicolai, Berlin, 1766, perdu.

new arias for G.F. Handel : Alexander’s Feast, sur des textes de Ramler, vers 1766, perdus.

Plusieurs romances dans des anthologies contemporaines.

4 symphonies.

2 trios, prou flûte, violon et basse, perdus.

2 trios, pour 2 flûtes et basse.

6 sonatest pour clavecin.

Bibliographie

Beaujean Josef (1903-1945), Christian Gottfried Krause (thèse). Bonn 1930

EDWARD JOHN R., Christian Gottfried Krause, mentor of the first Berlin song school (thèse). University of Iowa 1973. Ann Arbor, mich., Univertity Microfilms 1975

ENGELKE BERNHARD, Neues zur Geschichte der berliner Liederchule. Dans « Festschrift H. Riemann », Leipzig 1909

FROTSCHER GOTTHOLD (1897-1967), Die Aesthetik des Berliner Liedes. Dans « Zeitschrift für Musikforschung » (6) 1923-1924

KRETZSCHMAR HERMANN (1848-1924), Geschischte des Neueun deutchen Liedes (I). Leipzig 1911

MÜNNICH RICHARD (1877-1979), Johann Kuhnau. Sein Leben und seine Werke (thèse). Berlin 1902 ; Krauses Leben. Dans « Sammelbände der Internationalen Musikgesellschaft » (III) 1901-1902; Leipzig, Breitkopf und Härtel 1902

SCHERING ARNOLD, Christian Gottfried Krause. Dans « Zeitschrift für Ästheti k» (2) 1907.

 Jean-Marc Warszawski
Dictionnaire des écrits relatifs à la musique
Novembre 1995-28 août 2020

© Musicologie.org


À propos - contact |  S'abonner au bulletinBiographies de musiciens Encyclopédie musicaleArticles et études | La petite bibliothèque | Analyses musicales | Nouveaux livres | Nouveaux disques | Agenda | Petites annonces | Téléchargements | Presse internationale | Colloques & conférences | Universités françaises | Collaborations éditoriales | Soutenir musicologie.org.

Musicologie.org, 56 rue de la Fédération, 93100 Montreuil. ☎ 06 06 61 73 41.

ISNN 2269-9910.

Samedi 26 Décembre, 2020