Actualité . Biographies . Encyclopédie . Études . Documents . Livres . Cédés . Petites annonces . Agenda . Abonnement au bulletin . Analyses musicales . Recherche + annuaire . Contacts . Soutenir .

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Heyden Hans
1536-1613

Haiden ; Heiden ; Heyd ; Hayden

Né le 19 janvier 1536 à Nürnberg, inhumé à Nürnberg le 22 octobre 1613.

Il est le fils de Sebald Heyden (1499-1561), compositeur, théoricien de la musique et musicographe. Lui-même est musicien et facteur d'instruments.

De 1567 à 1571, il est organiste à Saint-Sebald de Nuremberg. Son ouvrage décrit l'invention d'un clavecin à archet (en fait à roues), dont les touches mettent les cordes en contact avec ces roues. Il s'agit d'un clavier à cordes frottées ou d'un clavier-vièle.

Le premier « Geigenwerk » ou « Geigenklavizimbel » ou « lira celi » aurait été terminé en 1575, pour l'électeur de Saxe, August. De Dresden, cet instrument aurait été déménagé à Munich en 1576, où il aurait été présenté à la chapelle princière, sous la direction d'Orlando de Lassus.

En 1610, Praetorius, dans ses Syntagma Musicum en 1620, signale l'instrument en attribuant l'invention à Sebald Heyden.

Le musée des instruments de Bruxelles conserve un Geigenwerk (Quatuor à cordes, à roues et à clavier) construit par le moine espagnol Fray Raymundo Truchado en 1625. Cet instrument aurait accompagné des offices de la Cathédrale. le de Toledo.

Un tel instrument, la « viola organista », avait été théoriquement projeté par Leonard de Vinci, probablement dans les années 1470-1480 (ce qui

musicologie.org
 rss

est peut-être décrit par Heyden). S'inspirant de ces dessins, Kurt Reichmann, Akio Obuchi ou le pianiste Sławomir Zubrzycki ont récemment réalisé l'instrument.

Écrits relatifs à la musique

Commentatio de musicali instrumento, reformato a Johanne Heiden seniore, germanicè primum conscripta et recognita, nunc vero à Philomuso latinitate donata

Musicale instrumentum reformatum. Durch Hanns Haiden den Eltern (version allemande de l'ouvrage précédent)

Commentatio,
Musicale instrumentum reformatum,

Le Geigenwerk, dans les Syntagma Musicum de Praetorius en 1620.

Le « Quatuor à cordes, à roues et à clavier » de Fray Raymundo Truchado avant réfection (Photographie © Bibliothèque nationale de France).

L'instrument de Fray Raymundo Truchado aujourd'hui au musée des instruments de Bruxelles.

Akio Obuchi joue « Allez à la fougère » (anonyme), sur sa viola organista.

 

Sławomir Zubrzycki joue sa viola organista au musée Léonard de Vinci de Milan.

Bibliographie

KINSKY GEORG, Hans Heyden. Dans « Zeitschrift für Musikforschung » (6) 1923-1924.


À propos - contact | S'abonner au bulletin | Biographies de musiciens Encyclopédie musicaleArticles et études | La petite bibliothèque | Analyses musicales | Nouveaux livres | Nouveaux disques | Agenda | Flux RSS | Petites annonces | Téléchargements | Presse internationale | Colloques & conférences | Universités françaises | Collaborations éditoriales | Soutenir musicologie.org.


© Musicologie.org 2019.

Musicologie.org, 56 rue de la Fédération, 93100 Montreuil ☎ 06 06 61 73 41

ISNN 2269-9910

Mardi 22 Octobre, 2019