bandeau_biomusicologie_840

Actualité . Biographies . Encyclopédie . Études . Documents . Livres . Cédés . Petites annonces . Agenda . Abonnement au bulletin . Analyses musicales . Recherche + annuaire . Contacts . Soutenir
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Hertel Johann Wilhelm
1727-1789

Hertel Johann Wilhelm

Né à Eisenach, 3 octobre 1727, mort à Schwerin, 14 juin 1789.

Compositeur, violoniste, claveciniste.

Il est le fils de Johann Christian Herte (1697-1754), violiste, violoniste et compositeur.

On le destine d’abord au droit ou à la théologie, mais il reçoit une éducation musicale sous la direction de Johann Heinrich Heil (1706-1764), un élève de Johann Sebastian Bach. Dès ses douze ans, il accompagne au clavecin son père dans ses concerts.

En 1742-1743, il est un des élèves de Carl Höckh, Konzertmeister à Zerbst, et en 1744, il est violoniste et claveciniste à la cour de Strelitz, où son père est également employé.

Il entretient des contacts avec de grands musiciens berlinois tels que Franz Benda, qui lui donne des cours de violon, Carl Heinrich Graun qui le pousse à la composition, et Johann Gottlieb Graun Grau, Carl Philipp Emanuel Bach.

Après la dissolution de la chapelle de la cour de Strelitz, il est nommé, en 1754, compositeur de la cour à Schwerin. Il intervient comme organiste et en 1759-1760, comme directeur de la musique d’église à Stralsund (1759-60).

À partir de 1764, il est secrétaire privé de la princesse Ulrike.

En 1767, la chapelle de la cour déménage à Ludwigslust en 1767, le duc Friedrich le licencie pour qu’il puisse rester à Schwerin.

À partir de 1770, il est conseiller privé au service de la princesse Ulrike, mais continue à composer, à organiser des concerts à la cour et à donner des cours de musique.

Dans ses dernières années, il abandonne le violon et se consacre aux instruments à clavier.

Johann Wilhelm Hertel, concerto pour hautbois en sol mineur, Xenia Löffler, Akademie für Alte Musik Berlin, sous la direction de Bernhard Forck, Musikfestspiele Potsdam Sanssouci, 27 juib 2021.
Johann Wilhelm Hertel, Sinfonia en re majeur, Allegro, Andante, Allegro, Merseburger Hofmusik, sous la direction de Michael Schönheit.
Johann Wilhelm Hertel, concerto en mi bémol majeur, pour trompette hautbois, Allegro, Arioso, Allegro Niklas Eklund (trompette), Ulf Bjurenhed (hautbois), Drottningholms Barockensemble, sous la direction de Nils-Erik Sparf.
Johann Wilhelm Hertel, Die Geburt Jesu Christi : duo « Bald prangt der Sieger ohne Heere », Aria « Freuet euch seiner mit Beben », Sonja Adam (soprano), Annette Markert (alto), Barockorchester Musica Baltica Rostock, sous la direction de Jörg Reddin, 26 novembre 2010, église réformée de Bützow.
Johann Wilhelm Hertel, sonate no 3 pour clavecin, en re mineur, Fernando de Luca (clavecin).


Écrits relatifs à la musique

Sammlung musikalischer Schriften, grösstentheils aus des Werken der italiäner und franzosen übersetzt und mit Anmerkungen versehen von Johann Wilhelm Hertel. Erstes Stück [Zweytes Stück]

Deux autres parties et divers écrits. Manuscrit Bibliothèque Royale de Bruxelles


rect_biorect_actu rectètexterect_encyclo


Œuvres musicales

1753, Das traurige Schicksal der Grossen auf Erden, sur un texte de Palitzsch, à 4 boix et orchestre.

1754-1757, 12 Festival Cantatas (sur des textes de J. F. Löwen), en général pour 2 sopranos, ténor, basse et orchestre.

1756 (opus 1), 6 sonates pour clavecin.

1757, Johann Friedrich Löwens Oden und Lieder (24).

1760, Johann Wilhelm Hertels Musik zu 24 neuen Oden und Lieder aus der Feder des Herrn Johann Friedrich Löwen.

1761, Il vero omaggio, une quarantaine d’airs sur des textes essentiellement de Metastasio, pour voix soliste, orchestre.

1762, Partita I-III, pour orgue, heutbois et basse-continue.

1763, Kirchen-Musik zur Feyer des Friedens-Festes, pour 2 sopranos, ténor, basse, orchestre.

1763, Serenata pour une voix soliste et orchestre.

1764, Der sterbende Heiland, sur un texte de J. F. Löwen, passion poru 4 solistes (SATB) et orchestre.

1767, Divertissement, à 4 voix et orchestre.

1767, Musique de scène pour Richard III, de C.F. Weisse, d’après William Shakespeare.

1767, Musique de scène pour Roméo et Juliette, de C.F. Weisse, d’après William Shakespeare.

1768-1776, 11 choral cantates, pour voix solistes, chœur et prchestre.

1775, Wie lieblich sind deine Wohnungen (psaume lxxxiv), pour voix solistes, chœur et orchestre.

1777, Die Gabe des Heiligen Geistes, sur un texte de H. J. Tode, pour 2 sopranos, ténor, basse, orchestre.
1777, Die Geburt Jesu Christi, sur un texte de H. J. Tode, pour 2 sopranos, ténor, basse, orchestre.

1777, Herr, wie lange (psaume xiii), pour voix solistes, chœur et orchestre.

1778, Das Vertrauen auf Gott, sur un texte de H. J. Tode, pour 2 sopranos, ténor, basse, orchestre.

1778, Die Himmelfahrt Christi, sur un texte de H. J. Tode, pour 2 sopranos, ténor, basse, orchestre.

1780, Jauchzet dem Herrn alle Welt (psaucme c), pour chœur et orchestre.

1780-1783, Passion en quatre parties, sur un texte de H. J. Tode : Jesus in Gethsemane (1780), Jesus in Banden (1782), Jesus vor Gericht (1782), Jesus in Purpur (1783).

1781, Der Ruf zur Busse, sur un texte de H. J. Tode, pour 2 sopranos, ténor, basse, orchestre.

19 sonates pour violon et basse continue.

s.d. 3 menuets pour orchestre.

s.d., 15 concertos pour clavier.

s.d., 2 ouvertures.

s.d., 22 concertos pour différents instruments.

s.d., 22 sonates pour clavecin.

s.d., 5 trios.

s.d., 6 marches, pour instruments à vent.

s.d., 9 concertos pour violon.

s.d., concerto a 5, pour instruments à vent.

s.d., De nombreuses symphonies pour 2 violons, alto, basse, 2 hautbois, 2 flûtes, 2 cors, basse-continue (≃ 60)

s.d., Freuet euch, motet, à 4 voix.

s.d., Ich halte dich, motet, à 4 voix.

s.d., Kyrie, Gloria à 4 voix et orgue.

s.d., Messe à 8 voix, pour chœur et quatuor à cordes.

s.d., Plusieurs chorals à 4 voix et orchestre.

s.d., Serenata pour 1 voix soliste, chœur et orchestre.

s.d., sonate à 4.

Bibliographie

HERTEL CHR. (son fils), Biographie. Dans Marpurg Friedrich Wilhelm, «Historische-kritische Beiträge zur Aufnahme der Musik» (3), Berlin 1757.

HERTEL JOHANN WILHELM, Autobiographie. Publié par Erich Schenk dans « Wiener musikwissenschaftlische Beiträge » (3), Graz und Cologne 1957.

HILLER JOHANN ADAM, Lebensbeschreibung berühmter Musikgelehrten und Tonkünstler (I). Leipzig 1784.

MEUER CLEMENS, Geschichte der Mecklenburg-Schweriner Hofkapelle. Schwerin, Ludwig Davids 1913.

RENTZOW HANS (1907-....), Die Mecklenburgischen Liederkomponisten des 18. Jahrhunderts (thèse). Rostock 1938; Hannover, A. Nagel 1938.

 Jean-Marc Warszawski
Dictionnaire des écrits relatifs à la musique
Novembre 1995-13 juillet 2022


logo_grisÀ propos - contact |  S'abonner au bulletinBiographies de musiciens Encyclopédie musicaleArticles et études | La petite bibliothèque | Analyses musicales | Nouveaux livres | Nouveaux disques | Agenda | Petites annonces | Téléchargements | Presse internationale | Colloques & conférences | Collaborations éditoriales | Soutenir musicologie.org.

Musicologie.org, 56 rue de la Fédération, 93100 Montreuil. ☎ 06 06 61 73 41.

ISNN 2269-9910.

Lundi 18 Juillet, 2022

cul_22_05