bandeau szymanowskamusicologie 840

Actualité . Biographies . Encyclopédie . Études . Documents . Livres . Cédés . Petites annonces . Agenda . Abonnement au bulletin . Analyses musicales . Recherche + annuaire . Contacts . Soutenir
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Glarean Heinrich
1488-1563

Loris Heinrich

Né à Mollis, 3 juin 1488, mort à Freiburg im Breisgau, 28 mars 1563.

Il est scolarisé à Berne, puis à partir de 1501, à Rottweil, où il suit son maître Michael Rubellus.

En juin 1506, il intègre l’Université de Cologne. Il étudie sous la direction de Johannes Cochläus en musique, Jean Caesarius en grec, Jakob von Gouda, en poétique et Hermann von dem Busche. Il y obtient le baccalauréat en 1508 et un magister artium en mars 1510, avant de commencer à y enseigner.

À l’occasion de la diète de Cologne, il est élu le 25 août 1512, Poeta laureatus, avec un hymne à Maximilien Ier.

En 1507, Johannes Pfefferkorn, après d’autres pamphlets, publie Der Judenspiegel, qui demande l’autodafé des livres juifs et l’interdiction des livres en hébreu. Johannes Reuchlin réagit vivement en défendant l’héritage religieux juif. Ulrich Zwingli et Glarean se rallient au point de vue tolérant. Mais ce dernierne supporte pas Cologne et s’installe à Basel en 1514.

Il fréquente le cercle des imprimeurs Froben et Petri et celui d’Érasme qui apprécie son esprit scientifique. Il séjourne brièvement à Pavie en 1515. Par l’entremise d’Érasme, il obtient une chaire de grec à Paris en 1517. Il fréquente la cour de François 1er et les humanistes français, Lefèvre d’Étaples, Guillaume Budé, Jean Mouton. Il retourne à Basel en 1522, où il enseigne en 1529 la poésie et la théologie.

En 1529, il est nommé « poète » à Freiburg im Breisgau, avec entre autres la charge d’enseigner l’histoire et la géographie.

Dans son introduction à la musique de 1516, Glarean traite des intervalles, des hexacordes, des modes. Dans son second ouvrage consacré à la musique, il ajoute aux huit modes ecclésiastiques traditionnels, ceux d’ut et de la (qui sont dans le langage moderne les modes majeur et mineur). Ceux-ci sont déjà utilisés par les compositeurs. Mais il semble que dans son Dodekachordon, Glarean se livre à la première justification théorique de ce qui deviendra les deux seuls modes de la musique savante occidentale. Dans sa préface à l’édition des œuvres de Boèce, Glarean fait une remarque intéressante. Il doute en effet de l’authenticité d’une partie du De Musica et des Consolations. Car, écrit-il, Boèce ne parle que de la malice du siècle, de l’instabilité de la fortune, le pouvoir des méchants. Il s’étonne que l’auteur des traités de l’Incarnation et de la Trinité n’ait pas cité une fois le Christ et cherché la consolation dans la foi. Il est un des rares auteurs à avoir relevé l’ambiguïté liée à ce personnage considéré comme un martyr chrétien par calcul et tradition, par ceux qui, au Moyen Âge, voulaient transgresser les traditions de l’Église.

Il est l’auteur de traités de mathématiques, de poésie, de géographie qui firent autorité de longues années. Il a édité Tacite, Horace, Boèce (1546).

Écrits relatifs à la musique

Isagoge in musicien Henrici Glareani Helvetii poe, lau. e quibusque bonis authoribus latinis et graecis ad studiosorum utilitatem multo labore elaborata. Ad Falconem coss. urbis aventicensis.

Préface à l'édition des œuvres de Boèce (1546)

Glareani  (Dodecachordon)

Uss Glareani Musick ein Usszug, mit Verwilligung und Hilff Glareani, allen christenlichen Kilchen alt und göttlich Gesang ze lernen, ouch zu verstau gantz nutzlich und denen zu Hilff, so der Mathematick und villicht der Latinschen Sprach nitt gantz underricht.

De modis musicis (quo vulgo tonos vocant) Doctrina uti jucundissima ita utilissima, ac cantoribus omnibusque musicae tam vocalis quam instrumentalis studiosis scitu maximè necessariâ [...] Henricus Glareanus


rect biorect actu rect texterect encyclo
Bibliographie

BÄCHTOLD HANS ULRICH, Heinrich Utinger. Praktikus der Reformation. Erfahrener Verwalter in einer bewegten Zeit. Dans «Zürichsee-Zeitung», 13/5 1987, p. 23

BERCHTOLD-BELARD JAKOB (*1886), Die Grundquelle von Stumpfs und Bullingers Reformationschronik. Dans «Zeitschrift für Schweizerische Geschichte» (7) 1927, p. 314-330

–, Das Zwinglibild und die zürcherischen Reformationschroniken. Eine textkritische Untersuchung. Leipzig 1929, p. 66-81

CORRODI-SULZER ADRIAN, Zur Biographie des Chorherrn Heinrich Utinger. Dans «Zwingliana» (IV/8) 1924, p. 245-249

EGLI EMIL (1848-1908, éd.), Aktensammlung zur Geschichte der Zürcher Reformation in den Jahren 1519-1533. Zürich 1879; Nieuwkoop, De Graaf, 1973 [n° 145, 288, 319, 372, 425, 483, 502, 619, 654, 716, 832, 889, 956, 1050, 1414, 1714, 1757, 1833, 1897, 1940, 2002, 539b (complément)]

–, Huldreich Zwinglis Sämtliche Werke (VII). Leipzig 1911 (110, 1)

FIGI JACQUES (*1919), Die innere Reorganisation des Großmünsterstiftes in Zürich von 1519 bis 1531. Zürich 1951, p. 13-15; p. 48-50

FINSLER GEORG (1860-1920 éd.), Die Chronik des Bernhard Wyss 1519-1530. Basel 1901 (34, 1)

FRITZSCHE OTTO FRIDOLIN (1812-1896), Glarean. Frauenfeld, J. Hubert 1890

FULLER SARAH, Defending the Dodecachordon: Ideological currents in Glarean's modal theory. Dans «Journal of the American Musicological Society» (49, 2) 1996, p. 191-224

GÄBLER ULRICH (éd.), Bullinger Briefwechsel (2): Briefe des Jahres 1532. Zürich 1982, p. 98 (1)

HEGI FRIEDRICH HERMANN (*1878), Zürcherische verlorene Glasgemälde des 15. Jahrhunderts. Chorherr Heinrich Utinger stellt Glasgemälde im Pfrundhause der St. Marienpfründe des Grossmünsters zu Zürich wieder her, 1496. Dans «Archives héraldiques suisses/Schweizerisches Archiv für Heraldik», 1911, p. 85-88

KILCHENMANN KÜNGOLT (*1920), Die Organisation des zürcherischen Ehegerichts zur Zeit Zwinglis., Zürich 1946, p. 107-111

KÖHLER WALTHER, Biographische Notizen zu den Bildern und Briefen. Dans Ulrich Zwingli, «Zum Gedächtnis der Zürcher Reformation», 1519-1919, Zürich 1919, p. 301

–, Zürcher Ehegericht und Genfer Konsistorium. (I): Das Zürcher Ehegericht und seine Auswirkung in der deutschen Schweiz zur Zeit Zwinglis. Leipzig 1932, p. 38

LEU HANS JACOB, Allgemeines Helvetisches, Eydgenößisches oder Schweitzerisches Lexicon (18). Zürich 1763, p. 789

LÖTSCHER VALENTIN, Der deutsche Bauernkrieg in der Darstellung und im Urteil der zeitgenössischen Schweizer. Dans «Basler Beiträge zur Geschichtswissenschaft» (11), Basel 1943, p. 108-114

MEYER ANDREAS, Zürich und Rom. Ordentliche Kollatur und päpstliche Provisionen am Frau- und Grossmünster 1316-1523. Tübingen 1986, p. 311

NÄF WERNER (1894-1959, éd.), Henricus Glareanus, Helvetiae Descriptio. Panegyricum. St. Gallen 1948, p. 13-17

RIEMANN HUGO, (1849-1919), Geschichte der Musiktheorie im IX.-XIX. Jahrhundert. Leipzig, M. Hesse 1898; 1920; New York, Da Capo Press 1972; 1974 [books I and II, polyphonic theory to the sixteenth century, translated in english, with a pref., commentary, notes by Raymond H. Haggh]

SCHERING ARNOLD (1877-1941), Die Notenbeispiele in Glareans Dodekachordon. Dans «Sammelbände der Internationalen Musikgesellschaft» (13) 1911-1912

SCHREIBER H., Heinrich Loris Glarean. Fribourg/B. 1837

SCHULER PETER-JOHANNES, Notare Südwestdeutschlands. Ein prosopographisches Verzeichnis für die Zeit von 1300 bis ca. 1520. Stuttgart 1987, p. 478

STAEDTKE JOACHIM, Eine neue Version des sogenannten Utinger-Berichtes vom Marburger Religionsgespräch 1529. Dans «Zwingliana» (X/4) 1955, p. 210-216

STUCKI HEINZPETER, Ergo legitima decernitur. Ein komplizierter Fall vor dem Zürcher Ehegericht, 1534. Dans «Festschrift Gottfried W. Locher» (I), Zwingliana (19/1) 1991-1992, p. 419-426

 Jean-Marc Warszawski
Dictionnaire des écrits relatifs à la musique
Novembre 1995-27 septembre 2022
© Musicologie.org
facebook


logo_grisÀ propos - contact |  S'abonner au bulletinBiographies de musiciens Encyclopédie musicaleArticles et études | La petite bibliothèque | Analyses musicales | Nouveaux livres | Nouveaux disques | Agenda | Petites annonces | Téléchargements | Presse internationale | Colloques & conférences | Collaborations éditoriales | Soutenir musicologie.org.

Musicologie.org, 56 rue de la Fédération, 93100 Montreuil. ☎ 06 06 61 73 41.

ISNN 2269-9910.

Mardi 27 Septembre, 2022

musicologie.org