Actualité . Biographies . Encyclopédie . Études . Documents . Livres . Cédés . Petites annonces . Agenda . Abonnement au bulletin . Analyses musicales . Recherche + annuaire . Contacts . Soutenir

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Gheyn Matthias van den
1721-1785

Né à Tienen (Tirlemont), 7 avril 1721, mort à Leuven (Louvain), 22 juin 1785.

Il est issu d'une famille flamande de fondeurs de cloches, de carillonneurs et de constructeurs de carillons, que l'on peut remonter jusqu'à Willem Van den Ghein, fondeur de cloches mort en 1533, de Goorle, près de Tilburg. La famille s'installe à Louvain en 1727.

Il est fondateur de cloches, carillonneur, organiste et compositeur, son jeune frère Andreas-Lodewijk, prend la succession à la direction de la fonderie.

En 1741, il est nommé organiste de la Pieterskerk (église Saint-Pierre) de Louvain. En 1745, il est carillonneur municipal.

L'église Saint-pierre de Louvain.

Matthias Van Den Gheyn, Prélude et fugue en sol mineur, par Walter Gatti.

Renommé être le carillonneur le plus doué de son temps, surnommé « Bach du carillon », il est également un restaurateur expert d'orgues et de carillons.

Il a publié deux recueils de pièces de clavecin et un ensemble de sonates pour clavecin et violon auxquels s'ajoutent un certain nombre d'autres œuvres pour clavecin, orgue et carillon, découvertes en 1861 par Xavier van Elewyck qui en a fait une copie (manuscrit 6255, Bibliothèque du Conservatoire royal de musique) dont onze préludes virtuoses pour carillon. Leur redécouverte en 1995 (aujourd'hui manuscrit Van Elewyckfonds P-195, Katholieke Universiteit van Leuven), a permis d'améliorer la copie de Xavier van Elewyck.

Un autre manuscrit de carillon, le Leuvens Beiaardhandschrift (1755-1760), aujourd'hui conservé avec l'autographe des préludes, a probablement été supervisé par Vanden Gheyn. Il contient 151 pièces, avec de la musique de danse, des marches, de la musique pour les occasions officielles et deux variations, Les folies d'Espagne et Cecilia.

Son traité d'harmonie autographe date de 1783.

Matthias Van Den Gheyn, Fugue en do majeur (arrangée par Ira Schroeder), par David Christensen, Université de Californie, 5 septembre 2009.

Écrits relatifs à la musique

Fondements de la basse continüe avec les explications en françois et en flamand: deux leçons et douze petites sonates, fort utiles aux disciples pour aprendre à accompagner la basse continüe. Composés par Matthias van den Gheyn

Traité d'harmonie et de composition (manuscrit) (manuscrit 195-29, Katholieke Universiteit van Leuven).



Bibliographie

Xavier Van Elewyck, Matthias Van den Gheyn, le plus grand organiste et carillonneur belge du xviiie siècle. P. Lethielleux, Paris 1862.

—, Collection d'oeuvres composées par d'anciens et de célèbres clavecinistes flamands. Bruxelles vers 1877.

Georges van Doorslaer, Les van den Ghein, fondeurs de cloches, canons, sonnettes et mortiers à Malines. Dans « Annales de l'Académie royale d'archéologie de Belgique (lxii), 1910, p. 463-666.

Ronald Montague Barnes, Matthias Van den Gheyn. Dans « Bulletin de la guilde des carillonneurs en Amérique du Nord » (x), 1957, p. 11-20.

—, Matthias Van den Gheyn et ses Préludes pour le carillon (thèse). Stanford University 1961.

—, L'œuvre complète de carillon de Matthias Van den Gheyn (1721-1785). Lawrence, Kansas, 1962.

Gilbert Huybens et Luc Rombouts (éditeurs), Matthias Vanden Gheyn : Préludes pour Carillon. Louvain 1997.

 Jean-Marc Warszawski
Dictionnaire des écrits relatifs à la musique
Novembre 1995-23 janvier 2021.
© Musicologie.org


À propos - contact |  S'abonner au bulletinBiographies de musiciens Encyclopédie musicaleArticles et études | La petite bibliothèque | Analyses musicales | Nouveaux livres | Nouveaux disques | Agenda | Petites annonces | Téléchargements | Presse internationale | Colloques & conférences | Universités françaises | Collaborations éditoriales | Soutenir musicologie.org.

Musicologie.org, 56 rue de la Fédération, 93100 Montreuil. ☎ 06 06 61 73 41.

ISNN 2269-9910.

Dimanche 24 Janvier, 2021