Actualité . Biographies . Encyclopédie . Études . Documents . Livres . Cédés . Petites annonces . Agenda . Abonnement au bulletin . Analyses musicales . Recherche + annuaire . Contacts . Soutenir

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Friderici Daniel
1584-1638

Rostock, Marienkirche, Matthäus Merian, 1641.

Né à Klein Eichstedt (Querfurt), en 1584, mort à Rostock, 23 septembre 1638.

Compositeur, musicographe, éditeur de musique.

Il a été très jeune Kurrendesanger. Les Kurrendaner ou Kurrendschüler, élèves indigents des écoles protestantes, formaient de petits chœurs qui monnayaient leurs services de maison en maison, pour les fêtes, les mariages, les inhumations. Il sera plus tard membre d’un Chorus symphoniacus.

Il séjourna un temps à Querfur, puis en 1598, il s’installa chez le recteur d’Eisleben. Il y aurait reçu les leçons de musique de Valentin Hausmann, dont l’initiation au madrigal de style italien.

En 1602, passant par Salzwedel et Burg, il se fixe à Magdeburg, où il continue à se former auprès du chantre Friedrich Weissensee (1560-1622).

Il voyage en Hesse, en Westphalie, peut-être aux Pays-Bas.  Il est un temps professeur adjoint au lycée d’Osnabrück.

En 1612, il intègre l’université de Rostock.

Eu début de l’année 1614, il publie pour la première fois une de ses œuvres, Sertum musicale primum, la même année, le comte Anton Günther d’Oldenburg l’engage comme chantre et maître de chapelle. Malgré l’insistance des autorités de Rostock pour qu’il revienne en ville, il n’est libéré qu’en 1618. Il est alors nommé chantre de la Marienkirche, l’église principale de Rostock, d’où dominera la vie musicale de la ville pendant vingt ans.

En 1619, il organise la musique pour le 200e anniversaire de la fondation de l’université, avant d’y recevoir trois jours plus tard sa maîtrise ès théologie.

En 1623, il postula sans succès pour un poste vacant à Rostock. Il refuse le poste de recteur adjoint de l’école de Rostock, proposé par le conseil municipal.  Bien rémunéré, il fut nommé maître de chapelle de toutes les églises de Rostock.

En 1632, il refuse la charge de chantre et de directeur musical du lycée de Reval (Tallinn).

Il meurt de la peste en 1638.

Daniel Friderici, Wir lieben sehr ihm Herzen (Amis sur cette Terre), Muriel Peyrard (flûte), Olivier Willemin (clavecin), Louise Audubert (violoncelle), Beata Musica, sous la direction de Gilles Grimaldi, église des Billettes, Paris, juin 2004.
Daniel Friderici, Cantate Domino, par le tio Tre Sorelle, 5. décembre 2009, Sant Michael Kirche, Schwäbisch Hall.

Daniel Friderici, motet Drei schöne Dinge fein, 8. Leverkusener Chornacht, sous la direction d'Hans-André Stamm, 26 janvier 2013, Christuskirche Leverkusen.


Daniel Friderici,Eur schoen Gestalt, Heinrich-Isaak-Ensemble, Musikhochschule,Karlsruhe, 1995.


Catalogue des œuvres musicales

1614, Sertum musicale primum, oder Erstes musicalisches Kräntzlein … das ist, Erster Theil neuer lieblicher Concerten, 3 voix (1614).

1619, Sertum musicale alterum, oder Anderes musicalisches Kräntzlein … das ist Ander Theil neuer lieblicher Concerten, à 4 voix.

1622, Psalmus regii prophetae Davidis, centesimus vigesimus primus, à 8 voix.

1623, Bicinia sacra, sive Disticha super evangelia dominicalia et praecipuorum festonim, à 2 voix.

1625, Viridarium musicum sacrum, sive Cantiones sacrae, à 4, 5 voix.

1628, Selige Grab- und Himmels Leiter von sieben Spalten, das ist Sieben ausserlesene schöne Sprüchlein heiliger göttlicher Schrifft, à 5 voix.

1630, Deliciae juveniles, das ist Geistliche anmutige Liedlein vor junge studirende Jugendt … der erste Theil, à 4 voix.

1630, Deliciarum juvenalium, ander Theil, à 4 voix.

1614, Servia musicalis prima, oder Erstes musicalisches Sträusslein … das ist, Erster Theil neuer Liedlein, nach Art welscher Villanellen gesetzet, à 3, 4 voix (perdu), 2e édition 1617.

1617, Servia musicalis altera, oder Anderes musicalisches Sträusslein … das ist Anderer Theil neuer Liedlein, nach Art welscher Villanellen gesetzet, à 4, 5 voix.

1620, Epithalamium in honorem nuptialem Conradi Brantt (Eja veni Dorothea), à 5 voix.

1621, Epithalamium in honorem nuptialem Matth. Roseleri (Quam pulchra es), à 6 voix, perdu.

1621, Epithalamium in honorem nuptialem Reinh. Detleves (Pulchrae sunt genae tuae), 5 voix (1621)

1622-1635, Neues gantz lustiges und kurtzweiliges Quodlibet, 5 voix, neben einem anmütigem musicalischen Dialogo, à 5, 6 voix ; 1635, sous le titre : Neue Avisen, oder Lustiges und gantz kurtzweiliges musicalisches Quodlibet von allerhand lustigen Relationen und Zeitungen.

1624, Amores musicales, oder Neue gantz lustige, und anmütig weltliche Liedlein … der erste Theil, à 3, à 4 voix.

1624, Honores musicales, oder Neue gantz lustige fröliche und anmütige Ehren-Liedlein, à 4-6 voix.

1627, Amuletum musicum contra melancholiam, oder Schönes wolriechendes Biesem-Knöpfflein wieder schwermütige Cornelianische Gedancken … das ist, Lustige, fröliche und anmütige weltliche Lieder, à 5 voix.

1632, Hilarodicon, das ist Gantz artige und sehr lustige neue Vinetten, oder Wein Liederlein, à 5 voix.

1633, Amores musicales, oder Neue gantz lustige und anmutige amorosische Liedlein, à 5, 6 voix.

1637, Music in Tobias, das ist: Eine fröliche, lustige und sehr anmutige Newe Comoedia (pièce scolaire).

s.d., Canon, à 2 voix.

s.d., 2 Chorals (allemands).

Écrits relatifs à la musique

Musica figuralis, oder newe klärliche richtige und vorstenliche Unterweisung der Singe Kunst. mit gewissen Regulen, klaren und verstendigen Exempeln, neben vollkommener Erklärung der modorum musicorum [...] Von Daniel Fredirici (18 exemplaires conservés)

Kurtzer Extract der nothwendigsten Reguln, so im Singen zu wissen. Zur täglichen Repetition vor die jungen Knaben und Incipienten der Schulen zu Belgern aus M. Danislis Friderici Music gezogen und zum Druck verordnet

Bibliographie

Allerup Albert, Die Musica Practica des Johann Andreas Herbst uns ihre entwicklungsgeschichtliche Bedeutung. Bärenreiter Verlag, Kassel 1931.

Moser Hans Joachim (1889-1967), Corydon, das ist: Geschichte des Mehrstimmigen Generalbasslied und des Quodlibets im deutschen Barock. Brunswick 1960 (1933).

Osthoff Helmuth (1896-1983), Friderici Daniel, Dans «Das Erbe deutscher Musik» (2. ser.), Mecklenburg und Pommern (II) 1942; «Musikforschung» (10) 1948, p. 201.

Praetorius Ernst (1880-1946), Mitteilungen aus Norddeutschen Archiven. Sammelbände der Internationalen Musikgesellschaft. Reprise partielle de Rhane.

Rhane Henricus, Ad exequias M. Danieli Friderici. Rostock 1638
Ruhnke martin, Johachim Burmeister. Kassel et Bâle, Bärenreiter Verlag 1955.

Vetter Walther (1891-1967), Das Frühdeutsche Lied (I). Münster, Helios Verlag 1928, p. 128.

Voll Wolfgang (1908-1994), Daniel Friderici, sein Leben und seine geistlichen Werke (thèse). Rostock 1933; Kassel 1936 [161 p., ill., musique, 21 cm]; dans «Niederdeutsche Musik-literatur» (I), Hannover, 1936, p. 9-15.

 Jean-Marc Warszawski
Dictionnaire des écrits relatifs à la musique
Novembre 1995-13 mai 2022


À propos - contact |  S'abonner au bulletinBiographies de musiciens Encyclopédie musicaleArticles et études | La petite bibliothèque | Analyses musicales | Nouveaux livres | Nouveaux disques | Agenda | Petites annonces | Téléchargements | Presse internationale | Colloques & conférences | Universités françaises | Collaborations éditoriales | Soutenir musicologie.org.

Musicologie.org, 56 rue de la Fédération, 93100 Montreuil. ☎ 06 06 61 73 41.

ISNN 2269-9910.

Vendredi 13 Mai, 2022