Actualité . Biographies . Encyclopédie . Études . Documents . Livres . Cédés . Petites annonces . Agenda . Abonnement au bulletin . Analyses musicales . Recherche + annuaire . Contacts . Soutenir

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Fourestier Louis Félix André
1892-1976

Né à Montpellier, 31 mai 1892, mort à Boulogne Billancourt, 30 septembre 1976. Compositeur, chef d'orchestre, violoncelliste, pédagogue.

Ses première leçons de musique lui sont données par son père. Puis il suit des études de violoncelle au Conservatoire de Montpellier. En 1908 il entre au Conservatoire de Paris. En 1911 il obtient le premier prix d'harmonie dans la classe de Leroux, en 1912 le prix de contrepoint. En 1913 il obtient un premier prix de composition dans la classe de Gédalge. La première guerre mondiale interrompt momentanément ses études. Après la guerre il se présente au prix de Rome. Il échoue en 1923, obtient le prix Rossini en 1924 (cantate Patria) et enfin le Premier Grand Prix de Rome en 1925 avec la cantate La Mort d'Adonis, dans la classe de Vidal.  En 1927 il obtient le prix de l'éditeur Heugel avec un  poème symphonique inspiré de Sophocle : Polynice. La même année et jusqu'en 1932, il est chef d'orchestre à l'Opéra-Comique de Paris.

Louis Fourestier, À Saint Valéry, poème symphonique, Orchestre National de l'ORTF, 11 février 1970.


Il dirige également le tout nouvel Orchestre Symphonique de Paris dès 1928.

Il dirige différents orchestres à Vichy, Cannes, Alger, Bruxelles, Genève. En 1938 il est chef d'orchestre à l'Opéra de Paris en succession de Philippe Gaubert. En 1940 il fait une tournée en Espagne avec le Ballet de l'Opéra.

En 1945 et jusqu'en 1963 il succède à Charles Münch pour la classe de direction d'orchestre au Conservatoire de Paris.

En 1946 et 147 il dirige le Metropolitan Opera à New York

En 1949 il crée Le Roi d'Ys à Barcelone. En 1953 il prend part au Festival de Salzbourg et dirige Les Indes Galantes de Rameau à Florence.

Il donne également de nombreux concerts en France et à l'étranger avec les Concerts Colonne.

Il a reçu la crois de guerre de la première guerre mondiale. IL est officier de la légion d'honneur.

Catalogue des oeuvres

1937, Quatuor à cordes, créé à Paris par le Société Nationale de Musique en 1937 (Paris, Durand 1937)

1929, Quatre Poèmes sur L'Offrande lyrique de R. Tagore (traduction d'André Gide), créé le 22 décembre 1929 à Société des Concerts du Conservatoire

1933, Orchestique sur L'Âme et la Danse de P. Valéry, créé le 4 mai 1933 aux Concerts Straram de Paris

1927, Polynice, d'après Sophocle : Prologue, La Bataille devant Thèbes, Les Funérailles, créé en 1927 à Paris par l'orchestre des Concerts Colonne, Prix Heugel (Paris, Heugel 1927)

1930, À saint Valéry, poème symphonique d'après un extrait de Pierre Nozière d'Anatole France, créé à Paris le 22 mars 1930 par l'orchestre des  Concerts Colonne (Heugel, Paris 1930)

Jean-Marc Warszawski
14 décembre 2003.



À propos - contact |  S'abonner au bulletinBiographies de musiciens Encyclopédie musicaleArticles et études | La petite bibliothèque | Analyses musicales | Nouveaux livres | Nouveaux disques | Agenda | Petites annonces | Téléchargements | Presse internationale | Colloques & conférences | Universités françaises | Collaborations éditoriales | Soutenir musicologie.org.

Musicologie.org, 56 rue de la Fédération, 93100 Montreuil. ☎ 06 06 61 73 41.

ISNN 2269-9910.

Mardi 11 Mai, 2021

musicologie.org