Actualité . Biographies . Encyclopédie . Études . Documents . Livres . Cédés . Petites annonces . Agenda . Abonnement au bulletin . Analyses musicales . Recherche + annuaire . Contacts . Soutenir .

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Les Foucquet, Dynastie de musiciens 17-18e siècles

Foucquet

Prénom, dates de décès et de naissance inconnus. Il est prêtre dans le diocèse de Noyon en octobre 1605. Il est chapelain  à la Sainte-Chapelle de Paris en 1607.

La Sainte-Chapelle de Paris au XVIIIe siècle.

Foucquet Gilles, mort à Paris en 1646

Avant 1619 il se marie avec Nicolle Dieu (ou Dien), décédée après 1652. Ils ont au moins trois enfant (dont deux ne survivent pas.). Il est titulaire des orgues de l'église Saint-Laurent à Paris vers 1622. Il obtient l'orgue de Saint-Honoré le 2 janvier 1630. Sa fille Nicole épouse en 1647 le commerçant Symon Le Maire.

Foucquet Antoine (I), mort à Paris en 1708

Il est organiste de Saint-Josse vers 1658. Vers 1669 il est organiste de la reine Marie-Thérèse. Le 1er mai 1339 il épouse Élisabeth Michelet. Il est nommé à Saint-Eustache le 1er mars 1681. Il succède à Nicolas de Grigny à la basilique de Saint-Denis. En 1693 il se joint aux quatre organistes du roi dans une procédure opposant les clavecinistes et organistes à la corporation des joueurs d'instruments. Procès qui dura plus de 50 années. Il transmet sa charge de Saint-Eustache à son fils Pierre.

La basilique de Saint-Denis en 1820

Foucquet Pierre, mort à Paris en 1734 ou 1735

Fils d'Antoine (I) Foucquet et d'Élisabeth Michelet. Il succède à son père à l'orgue de Saint-Eustache en le 14 avril 1696. En 1707 il succède à Louis Marchand à l'orgue de Saint-Honoré, mais le contrat interdisant de se faire remplacer, il abandonne cette charge le 18 juin 1708 (son fils Pierre-Claude reprendra cette charge plus tard). Il est marié avec Charlotte Rollane morte 31 mars 1741). Ils ont deux enfants, Pierre-Claude et Marie-Thérèse (qui épousera Claude Delaune de Morinval). Après sa mort, le « Mercure de France » de mai 1735 lui consacre un article. Il serait un des premiers compositeurs français à écrire d'après le modèle des sonates italiennes. Ses oeuvres sont perdues. Le catalogue de Brossard évoque des parties de sonate conservées, quelques chansons ont été publiées dans les recueils de chansons sérieuses et à boire de Ballard entre 1703 et 1711.

Saint-Eustache en 1833.

Foucquet Antoine (II), mort à Paris en 1739

Frère de Pierre Foucquet. Vers 1695 il est organiste à Saint-Victor à Paris, et laisse sa charge à son neveu Pierre-Claude. Le 8 février 1707 il succède à Louis de Thian. Il est marié avec Anna-Barbe Donballe († 1740)

Abbaye de Saint-Victor à Paris en 1838. Sur son emplacement se trouve aujourd'hui le site universitaire de Jussieu.

Foucquet Pierre-Claude, né en 1694 à Paris, mort le 3 février 1772 à Paris

Fils de Pierre Foucquet et d'Anna-Barba Domballe. Il est le musicien le plus important de la famille. A 18 ans il succède à Piroye, renvoyé par la chapitre, à l'orgue de Saint-Honoré de Paris. Il est organiste de l'abbaye royale de Saint-Victor. Avant 1741, il reprend l'orgue de Saint-Eustache en succession de son père (ou de Forqueray). Le 18 juin 1758 il est nommé à la chapelle royale. Le 17 avril 1761 il est nommé organiste à Notre-Dame de Paris. Il prend part au procès des clavecinistes et organistes contre la corporation de joueurs d'instruments. Il est marié avec Cécile Télinge († après 1772). Ils ont 6 enfants. Malade, il quitte ses charges et reçoit une pension du roi.

Oeuvres

Saint-Eustache au xviiie siècle.

Foucquet François-Pierre-Charles, né à Paris le 22 avril 1726, mort à Paris en août 1765

Fils aîné de Pierre-Claude Foucquet et de Cécile Télinge. Il obtient en 1743 le poste d'organiste de Saint-Honoré en remplacement de son père. Il est marié avec Marie-Louise Thibault. Ils ont un fils, Pierre-François.

Saint-Eustache, portail latéral.

Foucquet Louis-Marc, mort à Paris après 1790

Le plus jeune fils de Pierre-Claude Foucquet et de Cécile Télinge (frère de François-Pierre-Charles). Il succède à son frère à l'orgue de Saint-Honoré le 19 août 1765 dont il est démis en 1780 à cause de son état de santé. Il est pensionné par le chapitre et Miroire est nommé à sa place. Il est aussi organiste à l'abbaye royale de Saint-Victor.

Foucquet Marie-Louis

Il est avant 1783 organiste à Saint-Eustache à paris. Il est marié avec Jeanne Lobreau. son fils Gabriel-Louis est baptisé à Saint-Eustache le 4 janvier 1783

Projet de portail pour l'église Saint-Eustache, xviie siècle.

Foucquet dit de Provence

On connaît un Foucquet de Provence par un Air Bacchique et trois Duos dans les « Meslanges de musique latine, françoise et italienne, divisez par saisons », publiées par Ballard en et deux chansons dans le recueil de 1729.

 

musicologie.org
 rss

 

 

 

 

© Musicologie.org 2019.

À propos - contact | S'abonner au bulletin | Biographies de musiciens Encyclopédie musicaleArticles et études | La petite bibliothèque | Analyses musicales | Nouveaux livres | Nouveaux disques | Agenda | Flux RSS | Petites annonces | Téléchargements | Presse internationale | Colloques & conférences | Universités françaises | Collaborations éditoriales | Soutenir musicologie.org.

Musicologie.org, 56 rue de la Fédération, 93100 Montreuil ☎ 06 06 61 73 41

ISNN 2269-9910

Mardi 1 Octobre, 2019