Actualité . Biographies . Encyclopédie . Études . Documents . Livres . Cédés . Petites annonces . Agenda . Abonnement au bulletin . Analyses musicales . Recherche + annuaire . Contacts . Soutenir

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Forkel Johann Nikolaus
1749-1818

Né à Meeder (Coburg) 22 février 1749, mort à Göttingen 20mars 1818.

Musicien, compositeur, musicologue.

Son père est cordonnier et douanier à Meeder. Il reçoit ses premières leçons de musique du chantre de Meeder, Heinrich Schulthesius puis complète cet enseignement par des lectures, pricipalement le Vollkommenen Kapellmeisters de Johann Mattheson.

En 1766 il part pour Lüneburg où il commence le 24 octobre  sa première année d'études secondaires au Johanneum. Il assure son quotidien grâce à des emplois de choriste.

Johann Nikolaus Forkel, Variations sur God Save the King, par David Bolton (clavecin).

Lüneburg en 1740 (détail d'un plan à vol d'oiseau). Gravure sur cuivre de Matthäus Seutter, détail.

Le 28 juillet 1767, il est préfet des choristes à la cathédrale de Schwerin, et obtient la protection du duc pour poursuivre ses études.

Le 17 avril 1769, il entre à l'université Georg-August de Göttingen et suit des cours de droit, de philosophie, de philologie ancienne et de mathématiques.

Götingen, arc de triomphe pour la consévration de porte d'honneur de l'Université en 1737, Gravure sur cuivre de  Johann Friedrich Penther.

De 1770 à 1773 il est organiste titulaire de l'Université, en 1772, il donne ses premiers cours privés d'harmonie qui lui permettent de payer ses études pendant 10 ans.

En 1779, il est Maître de Concert, puis obtient son doctorat la même année. Il obtient la direction des concerts hebdomadaires d'hiver, dont il garde la charge jusqu'en 1815.

Il se marie en 1781 avec Margareta Sophia Dorothea, fiile du théologien Wedeking. Ils se séparent en 1793.

Il acquiert une maison en 1783 et devient bourgeois de droit de Göttingen, la même année il accède au rang de professeur de l'Université de Göttingen. En 1788, il brigue en vain la succession de Carl Philip Emmanuel Bach à Hamburg.

Göttingen, Paulinerstrasse et l'église de l'Université en 1750. Gravure sur cuivre colorée de Georg Balthasar Probst.

Il a une influence certaine tant sur ses élèves (et l'avenir du romantisme) comme W. von Humbolt, W. H. Wackenroder, L. Tieck mais encore au-delà. Sa biographie de Jean-Sebastien Bach liée au nationalisme marque la musicographie allemande à venir. Il ne peut mener à terme son projet d'une histoire de la musique en 50 volumes.

Écrits

De nombreux documents, fragments manuscrits, des articles dans des revues



Catalogue des oeuvres

Le jardin botanique de Göttingen en 1800, Gravure sur cuivre colorée de Christian Andreas Besemann.

Bibliographie

Jean-Marc Wraszawski
17 novembre 2003


À propos - contact |  S'abonner au bulletinBiographies de musiciens Encyclopédie musicaleArticles et études | La petite bibliothèque | Analyses musicales | Nouveaux livres | Nouveaux disques | Agenda | Petites annonces | Téléchargements | Presse internationale | Colloques & conférences | Universités françaises | Collaborations éditoriales | Soutenir musicologie.org.

Musicologie.org, 56 rue de la Fédération, 93100 Montreuil. ☎ 06 06 61 73 41.

ISNN 2269-9910.

Lundi 10 Mai, 2021

musicologie.org