Actualité . Biographies . Encyclopédie . Études . Documents . Livres . Cédés . Petites annonces . Agenda . Abonnement au bulletin . Analyses musicales . Recherche + annuaire . Contacts . Soutenir .

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Dresden Sem
1881-1957

sem dresden (1881-1957)

Né à Amsterdam le 20 avril 1881, mort à La Haye le 30 juillet 1957.

Il est le fils de Marcus Dredesn, courtier en diamants et d'Anna Mijerson.

Son père tente de le détourner d'une carrière musicale. Il étudie tout de même au Conservatoire d'Amsterdam avec Bernard Zweers (1854-1924), pour la composition, Fred [Frederik Jan] Roeske (1868-1961), pour le contrepoint, Richard Hageman (1881-1966) pour le piano.

Une de ses compositions pour le piano est particulièrement remarquée et révèle un avenir prometteur : on l'encourage à continuer ses études à Berlin.

En 1903, il est admis au Conservatoire de Berlin, où il étudie la composition avec Hans Pfitzner. Ce dernier le dirige vers le style de l'expressionnisme français, et l'encourage à demeurer en Allemagne comme cerf d'orchestre d'opéra.

En 1905, il est de retour aux Pays-Bas, où il commence une carrière de chef de choeur, tout en continuant à composer. Il dirige des ensembles à Laren, à Amsterdam et plus au sud des Pays-Bas, à Tiel.

Il se marie le 25 mars 1907 avec la contralto Catharina Jacoba Adriana Dhont. Ils auront deux fils.

De 1914 à 1926, il est à la tête de la Madrigaalvereniging (Société Madrigal), un chœur a cappella de 9 membres qu'il a créé, et qui accède à la notoriété dans un répertoire polyphonique de la Renaissance et d'œuvres contemporaines.

En 1918, il participe avec Daniel Ruyneman (1886-1963), Henri Zagwijn (1878-1954), Bernhard Van den Sigtenhorst Meyer (188-1953), Alexander Voormolen (1895-1980) à la création de la  « Nederlandsche Vereeniging tot Ontwikkeling der Moderne Scheppende Toonkunst » (Société néerlandaise pour le développement de la musique moderne), qui rassemble de nombreux compositeurs.

De 1918 à 1927, il rédige des articles dans « De Amsterdammer » et le « De Telegraaf », qui ont une certaine influence sur la vie musicale des Pays-Bas.

En 1919, il ets professeur de composition au Conservatoire d'Amsterdam.

En 1922, avec Willem Pijper (1894-1947), il fonde la section néerlandaise de la « Société Internationale de Musique Contemporaine ».

En 1923, il publie un livre sur la vie musicale aux Pays-Bas depuis 1880.

En 1924, il prend la direction, jusqu'en 1937, du Conservatoire de musique d'Amsterdam, en remplacement de Julius Röntgen (1855-1932).

De 1928 à 1940, il dirige un grand chœur de chambre à Haarlem.

En 1937, il est nommé directeur du Conservatoire royal de La Haye, en remplacement de Johan Wagenaar (1862-1941). Il doit en démissionner en 1940 en vertu des lois raciales imposées par l'occupant nazi. Il est remplacé par Coenraad Lodewijk Walther Boer (1891-1984).

Pendant presque toute la durée de la guerre, il reste caché dans une propriété à Wassenaar, où il continue à composer malgré les conditions difficiles.

À la libération, il reprend son poste à la direction du Conservatoire de La Haye, qu'il quitte à sa retraite en 1949.

Jusqu'en 1953, il dirige la « Fondation de la musique pour la jeunesse ».

Il a donné de nombreuses conférences sur la musique néerlandaise, notamment aux États-Unis en 1947, et a occupé de nombreuses responsabilités administratives : Président de la commission nationale

musicologie.org
 rss

pour l'éducation musicale ; président du département de la musique du Conseil des arts ; membre du Conseil de l'Opéra néerlandais ; président de la fondation Willem Pijper ; membre de la fondation Alphons Diepenbrock.

 

François Villon, opéra (extrait), Orkest en Koor van de Nederlandse Opera, Alfred Eichmann, dir., Amsterdam, Stadsschouwburg, 17 juillet 1958.


Catalogue des œuvres

Écrits

Bibliographie

 

Jean-Marc Warszawski
28 août 2010

© Musicologie.org


À propos - contact | S'abonner au bulletin | Biographies de musiciens Encyclopédie musicaleArticles et études | La petite bibliothèque | Analyses musicales | Nouveaux livres | Nouveaux disques | Agenda | Flux RSS | Petites annonces | Téléchargements | Presse internationale | Colloques & conférences | Universités françaises | Collaborations éditoriales | Soutenir musicologie.org.

Musicologie.org,
56 rue de la Fédération,
93100 Montreuil.
06 06 61 73 41.
ISNN 2269-9910.

Vendredi 29 Novembre, 2019