Actualité . Biographies . Encyclopédie . Études . Documents . Livres . Cédés . Annonces . Agenda . Abonnement au bulletin . Analyses musicales . Recherche + annuaire . Contacts . Soutenir

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Des Periers Bonaventure
1510-1544

Né à Arnay-le-Duc ? en 1510, mort à Lyon en 1544.

Érudit, versé dans les langues latine, grecque et hébraïque. Poète et conteur proche de la Réforme. Ami de Clément Marot, Jean Visagier (Voulté, Johannes Vulteius), Étienne Dolet (condamné au bûcher en 1546), Maurice Scève, François Rabelais.

Ami de et pensionné par Marguerite de Navarre (dont il est le valet de chambre). Participe à la traduction française de la Bible protestante. Il traduit Térence et Platon.

En 1531, il rédige des récits dans Gargantua, le Parangon des Nouvelles honestes et délectables. En 1535, il collabore avec Pierre Robert Olivetan pour l'édidion dez la Bible en française.

Il défend Clément Marot dans sa querelle contre François de Sagon et Charles de la Hueterie, qui briguèrent pendant l'exil, la place de Marot à la cour.

En 1536, il collabore avec Étienne Dolet aux « Commentaires de la langue latine ».

Il réside longtemps à Lyon où il est valet de chambre de la reine de Navarre. Il traduit le Lysis de Platon et en 1538, Cymbalum Mundi, 127 fables satiriques contre la religion (sous des pseudonymes incertains). Morin, son imprimeur, frise le bûcher. Il fait rééditer son ouvrage à Lyon la même année, condamné par l'Église catholique et Calvin.

On perd sa trace à partir de 1541.

Sous la pression des condamnations il se serait donné la mort (H. Estienne, ), comme Vaudrey, personnage de sa 55e nouvelle, ce qui est assez peu crédible mais conforme au désespoir des athées selon l'idéologie de l'époque.

En 1544, dans son Excuse à Messieurs les Nicodémites, Calvin le range parmi les Lucianiques (Lucien, IIe siècle, le « Voltaire de l'Antiquité ») et en 1550, dans son Traité des scandales le dénonce, (aussi François Rabelais et André de Gouveia) comme imposteur et blasphémateur.

En 1558, ses Nouvelles Récréations et joyeux devis (nouvelles) sont publiées.

D'après Henri Busson, le terme (grec) « athée » serait apparu dans la littérature à propos de Des Périers.

Le Cymbalum Mundi est constitué de quatre dialogues qui raillent l’intolérance des deux théologies. Il y est dit que la foi consiste à affirmer ce que l’on ne sait pas, et que l’on sait jamais. Les théologiens sont comme des enfants « sinon quand ils en viennent à se battre ». Il renvoie Luther et Bucer dos à dos, parce qu’il ne résoudront aucune des misères terrestres, aucun des abus. La puissance de Dieu est dans le livre que l’homme a écrit, et les nonnes prennent des leçons de nature auprès des petits oiseaux. Toutes les églises et tous leurs dogmes sont des impostures et charlatanisme.

Le discours non plus mélancolique n’est pas un écrit musi-cologique.

Écrits relatifs à la musique

Discours non plus mélancolique que divers, de choses mesmement qui appartiennent à notre F : & à la fin la manière de bien & justement entoucher les lucs et guiternes. (également attribué à J. Pelletier du Mans et Élie Vinet)

Récréations et joyeux devis

Cymbalum Mundi ou dialogues satyriques sur différents sujets


rectangle textes

Bibliographie

Tillard Michèle, Bonaventure Des Perriers (1510-1544), Nouvelles Récréations et joyeux devis (1558, posthume), dans « Philo-Lettres ».

BUSSON HENRI, La pensée religieuse française de Charon à Pascal. Paris, Vrin 1933, p. 15.

CHENEVRIÈRE ADOLPHE, Bonaventure Des Periers : sa vie, ses poésies. Genève, Slatkine 1969 ; 1971.

FEBVRE LUCIEN (1878-1956), Origène et Despériers, ou l'énigme du Cymbalum. Paris, Droz 1942.

—, Le Problème de l'incroyance au XVIe siècle. A. Michel, Paris 1942

MORÇAY RAOUL et MÜLLER ARMAND, La Renaissance. Dans J. Calvet (dir.), « Histoire de la littérature française », Paris, Del Duca 1960

NODIER CHARLES (1780-1844), Bonaventure Desperiers. Cirano de Bergerac. Genève, Slatkine 1967

WEBER HENRI, article dans « Histoire Littéraire de la France » (I), Les Éditions Sociales, Paris 1971.


À propos - contact | S'abonner au bulletin Biographies de musiciens Encyclopédie musicaleArticles et études | La petite bibliothèque | Analyses musicales | Nouveaux livres | Nouveaux disques | Agenda | Petites annonces | Téléchargements | Presse internationale | Colloques & conférences | Universités françaises | Collaborations éditoriales | Soutenir musicologie.org.

Musicologie.org, 56 rue de la Fédération, 93100 Montreuil. ☎ 06 06 61 73 41

ISNN 2269-9910

Lundi 2 Août, 2021