Actualité . Biographies . Encyclopédie . Études . Documents . Livres . Cédés . Petites annonces . Agenda . Abonnement au bulletin . Analyses musicales . Recherche + annuaire . Contacts . Soutenir .

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Derosiers Nicolas
v. 1645-ap. 1702

Derosier, Desrosiers, Vigne, Martin de la Vigne

Né à Chalon-sur-Saône vers 1645, mort après 1702.

Compositeur, guitariste, éditeur de musique.

En 1667, il devient bourgeois d'Amsterdam sous le nom de Nicolas Martin de la Vigne, dit Des Rosiers. Il demeure à Amsterdam jusque dans les années 1700.

Il est marié avec Anne Pointel dont le frère est également musicien et éditeur de musique à Amsterdam. Les deux hommes coopèrent.

Il semble que dans les années 1687-1691, Derosiers s'occupe de l'impression, avec notamment des fontes (notes rondes) de son invention, et Pointel de la commercialisation. La boutique de Pointel se nommait « Au Rosier ».

Il puiblièrent de la musique vocale et instrumentale, un choix des opéras de Lully et des œuvres de Durosier lui-même.

Ils vendent leur fond en 1692, à Victor Amadée de Chevalier, qui passera peut-être en 1698 à Estienne Roger.

L'annonce de ses suites (perdus) de 1703, le présente comme musicien de l'Électeur palatin de Düsseldorf.

Catalogue des œuvres musicales

La fuite du roi d'Angleterre, sonate en trio pour pour 2 flûtes et basse continue, 1689.

Psaume 150, pour 1 voix et basse continue, dans « Essai de critique où l'on tâche de montrer en quoi consiste la poésie des Hebreux », 1688.

VII Concerts ou ouvertures: allemandes, sarabandes, etc. pourr 1 à 4 instruments, guitare, basse continue, vers 1690 (perdu).

Suittes en trio pour les flûtes, violons et hautbois, 1703, perdu.

37 pieces de guitare, dans J. B. L. de Castillion (éditeur), « Recueil des pièces de guitare des meilleurs maîtres du XVIIe siècle », Gand, 1730.

Écrits relatifs à la musique

Les principes de la guitare composez par Nicolas Dérosiers

Nouveaux principes pour la guittare, avec une table universelle de tous les accords qui se trouvent dans la basse continüe sur cet instrument. Ce qui peut servir aussi aux personnes qui joüent du luth, du théorbe et de la basse de viole, par Monsieur Nicolas Dérozier

Jean-Marc Warszawski
13 mars 2015
© Musicologie.org



À propos - contact |  S'abonner au bulletinBiographies de musiciens Encyclopédie musicaleArticles et études | La petite bibliothèque | Analyses musicales | Nouveaux livres | Nouveaux disques | Agenda | Petites annonces | Téléchargements | Presse internationale | Colloques & conférences | Universités françaises | Collaborations éditoriales | Soutenir musicologie.org.

Musicologie.org, 56 rue de la Fédération,
93100 Montreuil. ☎ 06 06 61 73 41.

ISNN 2269-9910.

 

Lundi 2 Août, 2021