Actualité . Biographies . Encyclopédie . Études . Documents . Livres . Cédés . Petites annonces . Agenda . Abonnement au bulletin . Analyses musicales . Recherche + annuaire . Contacts . Soutenir .

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Cochlaeus Johannes
1479-1552

Dobeneck ; Cochlaüs

Humaniste, adversaire de la réforme luthérienne.

Il obtient ses grades universitaires à Nuremberg avec Heinrich Grieninger.

En 1504 il étudie à Cologne où il est professeur l'année suivante.

En 1510 il est recteur de l'école Saint-Laurent à Nürnberg.

Il publie en 1512 la Brevis Germaniae descriptio, avec une carte de l'Allemagne de Erhart Etzlaub. (réédité par Karl Langosch 1960, 1962).

En 1515-1519 il séjourne en Italie et étudie le droit et la théologie à Bologne.

Docteur en théologie à Ferrare en 1517, il est ordonné prêtre. De retour en Allemagne, il obtient des fonctions ecclésiastiques à Frankfurt (1518), Mainz, Dresde, Meisen, Breslau. Il est ami du papiste Nuntius Hieronymus Alexander.

En 1521, il prend part à l'entrevue privée entre Richard von Greiffenklau, évêque de Trêves et Luther. Il publie le Colloquium C. cum Luthero Wormatiae olim habitum (réédité par Joseph Greving 1910).

À partir de la fin de 1522, il publie des écrits contre Luther (qui ne répondra qu'à un seul).

Il publie en 1523, Adversus cucullatum Minotaurum Wittenbergensem (réédité en 1921).

En 1524, il apparaît dans la suite du cardinal Lorenzo Campegio, au parlement de Nuremberg et au couvent de Regensburg. Il prend la fuite sous la pression populaire.

En 1525 il publie De libero arbitrio hominis (réédité par Hubert Jedin en 1927).

Il obtient un canionicat en 1526.

Il est dans la suite d'Albrecht von Mainz au parlement de Speyer. En 1528 il est maître de chapelle et conseiller du comte Georg von Sachsenet et en  530 membre du parlement d'Augsburg. À la mort du comte il accède au chapitre cathédral de Breslau.

En 1530 il publie In obscuros viros qui Decretorum volumen infami compendio theutonice corruperunt Expostulatio (réédité par Joseph Greven en 1929), en 1538, Aequitatis discussio super consilio delectorum cardinalium (réédité par Hilarlus Walter 1931), en 1538-1539, Die Schrr. gegen Luthers Schmalkald, avec des articles de Cochleaus, Witzel et Hofmeister (réédités par Hans Volz en 1932).

En 1540-1541 il prend part aux conférences théologiques de Hagenau, Worms et Regensburg. Il obtient un canonicat à Eichstätt en 1543-1548.

Il est de retour à Breslau en 1549. Il rédige une biographie haineuse de Luther en 1549, Commentaris de artis et scriptis Martini Lutheri Saxonis chronographice ex ordine ab anno Domini 1517 usque ad annum 1546 inclusive fideliter conscripta (fac-similé, Farnborough, Hampshire 1968).

1549, Historiae Hussitarum duodecim libri.

Les deux traités sur la musique sont en fait deux versions du même. L’une destinée à l’enseignement supérieur (De musica), l’autre à l’enseignement élémentaire (Tetrachordum). Le de musica est divisé en quatre parties : De musica elementis ; De musica chorali ; De musica figural ; De contrapuncto. Le Tetrachordum est également divisé en quatre parties, rédigées sous forme de dialogues : De musicae elementis ; De musica plana ; De octo toni meli ; De musica mensurali.

Écrits relatifs à la musique

Compendium in praxim atque exercitium cantus figurabilis accomodatissimum eiusdem Mgri Johan. Wendelstein pro maiore auditorum utilitate ceteris adiectum.

De musica (vers 1496 ?)



Bibliographie

Études musicales

GURLITT WILIBALD, Musik und Rhetorik. Dans «Helicon» (5) 1944

–, Die Kompositionsleherer des deutschen 16. und 17. Jahrhundert. Dans «Kongressberricht», Bamberg 1953

HÜSCHEN HEINRICH, Der Musiktraktat des B. Bogentantz (thèse). Köln 1939; 1943

KAHL WILLI, Die Musik an der alten Kölner Universität um 1500. Dans «Festschrift zum Erinnerung an die Gründung der alten Universität Köln im Jahr 1388» 1938, Beiträge zur rheinischen Musikgeschichte (III), Cologne et Krefeld 1953

PIETZSCH GERHARD, Zur Pflege der Musik an der deutschen Universitäten. Dans «Archiv für Musikforschung» (III, V, VI) 1938-1941

RIVERA BENITO V., Harmonic Theory in Musical Treatises of the Late Fifteenth and Early Sixteenth Centuries. Dans «Music Theory Spectrum» (1) 1979, p. 80-95

SCHIEDERMAIR LUDWIG, Musik am Rheinstrom. 1947

SCHÜNEMANN GEORG, Geschichte der deutsche Schulmusik (I). Leipzig 1928; 1931

Autres études

CLEMEN OTTO, Zur Biographie des Johannes Cochlaeus. Dans «Neues Archiv für sächsische Geschichte und Altertumskunde» (24) 1903

COLLECTIF, Das erste Erdkundebuch für die deutsche Schule: die «Germania» des Johannes Cochlaeus. 1512. Dans Walter Asmus & Johann Peter Ruppert (éd.), «Erziehung als Beruf und Wiss. Festg. für Friedrich Trost zum 60. Geburtstag», 1961

FRIEDENSBURG WALTER, Johannes Cochlaeus im Schmalksld. Kriege (1546). Dans «Zeitschrift für bayerische Kirchengeschichte» (10), Gunzenhausen 1935

GEß FELICIAN, Johannes Cochlaeus, der Gegner Luthers (thèse). Leipzig 1886

HERTE ADOLF, Die Lutherbiographie des Johannes Cochlaeus (thèse). Münster 1915

ISERLOH ERWIN, Der Kampf um die Messe in den ersten Jahre der Auseinandersetzung mit Luther. 1952

JEDIN HUBERT, Des Johannes Cochlaeus Streitschriften. «De libero arbitrio hominis» (1525). Beiträge zur Geschichte der vortridentin. katholische Theologie (thèse). Breslau 1927

JUNG RUDOLF, Die Aufnahme der Schriften Des Cochlaeus «Adversus cucullatum Minotaurum Wittenbergensem» 1523. Dans «Archiv für Reformationsgeschichte» (11), Gütersloh (Leipzig)1914

KANTZENBACH FRIEDRICH WILHELM, Das Ringen um die Einheit der Kirche im Jahr der Religion Vertreter, Quelle und Motive des «ökumenisch» Gedankens von Erasmus von Rotterdam bis Georg Calixt. 1957

KASTNER KARL, Cochlaeus und das Priestertum. Dans «Archiv für schlesische Kirchengeschichte» (10), Hildesheim 1952

KOLDE THEODOR, Wie wurde Cochlaeus zu Gegner Luthers? Dans «Kirchengeschichtl. Studien Hermann Reuter zu 70. Geburtstag», 1888

KRESS GEORG VON, Die Berufung des J. Cochlaeusan die Schule bei St. Lorenz in Nürnberg im Jahr 1510; 1888

LANGOSCH KARL, Zur Germania des Johannes Cochlaeus. Dans «Liber Floridus: Mittellat. Stud. Paul Schumann gewidmet», 1950

LORTZ JOSEPH, Die Reformation in Deutschland. (I) 1939 (1949); (II) 1939 (1949)

MEISSINGER KARL AUGUST, Johannes Cochlaeus. Dans «Hochland» (37) 1940

OTTO KARL, Das Colloquium des Cochlaeus mit Luther zu Worms auf dem Reichstage 1521. Dans «Österreich Vierteljahresschrift für katholische Theologie» (5) 1866

–, Johannes Cochlaeus der Humanist. Breslau 1874

WELDIGE-CREMER URBAN DE, De Johannes Cochlaeus vite et scriptis. Commentatio historica (thèse). Münster 1865

WIEDEMANN ERNST, Die Herkunft Johannes Cochlaeus, des bekannten Luthergegners. Dans «Blätter des Bayerischen Landesvereins für Familienkunde» (3) 1925.

 Jean-Marc Warszawski
Dictionnaire des écrits relatifs à la musique
Novembre 1995-30 août 2020

© Musicologie.org


À propos - contact | S'abonner au bulletin | Biographies de musiciens Encyclopédie musicaleArticles et études | La petite bibliothèque | Analyses musicales | Nouveaux livres | Nouveaux disques | Agenda | Flux RSS | Petites annonces | Téléchargements | Presse internationale | Colloques & conférences | Universités françaises | Collaborations éditoriales | Soutenir musicologie.org.

musicologie.org
 rss

Musicologie.org,
56 rue de la Fédération,
93100 Montreuil.
06 06 61 73 41.
ISNN 2269-9910.

Dimanche 30 Août, 2020