Actualité . Biographies . Encyclopédie . Études . Documents . Livres . Cédés . Petites annonces . Agenda . Abonnement au bulletin . Analyses musicales . Recherche + annuaire . Contacts . Soutenir

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Jacques Champion de Chambonnières
vers 1602-1672

[catalogue des oeuvres] [bibliographie] [discographie]

Né vers 1602, mort à Paris en 1672.

Petit fils de Thomas Champion (dit Mithou), joueur d'épinette, et fils de Jacques  Champion, également joueur d'épinette et organiste.

On l'a toujours connu sous le nom de Chambonnières (manoir des environs de Paris), hérité de son grand-père maternel. Un document indique qu'il reçoit la survivance de son père, joueur d'épinette à la Chambre du roi et organiste de la chapelle.

Claveciniste et professeur célèbre, il donne des concerts privés à l'« Académie des honnestes curieux ». Il a  comme élèves les trois frères Couperin, Hardel, un Gautier (certainement Pierre), d'Anglebert, Lebègue, Cambert et Nivers.

Vers 1622 il se marie avec Marie Leclerc.

Le 25 février 1635, il est danseur dans le Ballet de la marine donné devant le roi à l'Arsenal,  le 23 février 1653 dans le Ballet royal de la nuit avec Louis XIV et Lully, le 14 avril 1654, dans le ballet de l'opéra Le nozze di Peleo e di Theti de Carlo Caproli.

En 1652 il se remarie avec Marguerite Ferret, fille d'un avocat à la cour.

En 1654 il essaie de se mettre au service de la reine Christine de Suède, et en 1656, une correspondance avec Christian Huygens (qui fréqente l'Académie des honnestes curieux vers 1635) indique son désir de s'installer à Amsterdam.

Vers 1662 il tombe en disgrâce à la cour (d'après le violiste Jean Rousseau il n'était pas capable d'assurer le continuo), pense s'installer en Brandebourg et vend la survivance de ses charges à Jean Henry d'Anglebert. En 1670 il publie son premier livre de pièces pour clavecin.

On retient de lui des prétentions nobiliaires assez obsessionnelles (il se fait appeler marquis), semble mener une vie dispendieuse, peut  être cause de la séparation de biens demandée et obtenu par sa seconde épouse. Il s'est fait de solides ennemis. Il est à l'origine de la carrière des Couperins qu'il découvre à Chaumes-en-Brie, il présente Louis Couperin au roi. On dit aussi qu'il est un des précurseurs de la forme suite, à sa manière de regrouper ses compositions par tonalité, ce que font égalemet ses élèves.

Jacques Champion de Chambonnières, Sarabande grave, par Andreas Zappe.
Jacques Champion de Chambonnières, La Rare (allemande), par Pierre Gallon.

Catalogue des œuvres

Bruce Gustafson, The Complete Works of Jacques Champion de Chambonnières (1601/02–1672), JSCM Instrumenta (1), 30 août 2007-30 juillet 2015

Brunold P. & A. Tessier (éditeurs), Jacques Champion Chambonnières : oeuvres complètes. Paris, 1925 ; 1967

Les pièces de clavessin … livre premier. Paris 1670 [édité par T. Dart, Monaco 1969]

Les  pièces de clavessin … livre second. Paris 1670 [édité par T. Dart, Monaco 1969]

Manuscrit Rés.Vm7674–5 Paris, Bibliothèque nationale de France

Manuscrit Paris, Bibliothèque Sainte-Geneviève : 142 courante, Paschalia (la mineur) [Le printemps en sol majeur dans la collection privée G. Oldham, Londres)

Collection Dart, Londres, King's College Library : Courante & sarabande en ré mineur

Collection privée G. Oldham, Londres : Courante (la mineur) ; Sarabande (sol majeur) ; Sarabande (la mineur, inachévé) ; L'estourdie (sol majeur) ; Gigue (la mineur, inachevée)

Musick's Delight on the Cithren, London 1666 [édité par Gustafson 1979
Sarabande Le Chamboner en do majeur 

Bibliographie

Discographie

1
Jacques Champion de Chambonnières
Pièces de clavecin
Skip Sempé, clavecin
Harmonia Mundi 77210, 1992
Suite en do : 01 Prélude - 02 Allemande - 03 Courante - 04 Courante - 05 Prélude - 06 Sarabande grave - 07 Gigue - 08 Pavanne L'Entretien des Dieux - 09 Prélude - 10 Prélude - 11 Chaconne - 12 Prélude - 13 Prélude - 14 Paschalia - Suite en sol : 15 Prélude à l'imitation de Froberger - 16 Prélude - 17 Allemande dit L'Affligée - 18 Prélude - 19 Sarabande - 20 Canaris - 21 Prélude - 22 Gaillarde - 23 Pavanne -Suite en la : 24 Allemande La Rare - 25 Courante - 26 Sarabande - 27 La Drollerie - Suite en ré : 28 Allemande La Mignonne - 29 Courante - 30 Sarabande - 31 Tombeau de Mr. de Chambonnières (Jean-Henri D'Anglebert)

2
Pièces pour clavecin
Françoise Lengellé, clavecin
Enregistré en 1985 au musée de Conques
Lyrinx 066
01 Pavane - Suite en fa : 02 Allemande - 03 Courante - 04 Sarabande - 05 rondeau - 06 Autre brusque - 07 Chaconne - 08 La drollerie - 09 Le preintemps -Suite en do : 10 Allemande - 11  2e Allemande - 12 Courante - 13 Autre - 14 Sarabande - 15 Gigue -  Suite en sol : 16 Allemande dite l'affligée - 17 Courante - 18 Sarabande - 19 Gigue -  20 Pavane - 21 Gaillarde ; double de la gaillarde

3
La belle Homicide
Musique française du XVIIe siècle
Johanne Couture, clavecin
Early-music.com
EMCCD 7758
Pièces en la mineur : 01 Louis Couperin (1626-1691) Prélude à l'imitation de Mr. Froberger - 02 Jacques Gallot ( ?- v.1690) Allemande le Bout de l'An de Mr Gautier - 03 Ennemond Gaultier (1575-1651) Courante « La belle Homicide» / Double - 04 4 Jacques Gallot : Sarabande « La Pièce de huit heures » - 05 Jacques Gallot :  Canaris «Les Castagnettes» - 06. Jacques Gallot :  Chaconne «Le Doge de Venise» - Pièces en do majeur : 07 Jacques C. Chambonnières (1601-1672) Allemande «Le Moutier» / Double de la Mesme - 08. Ennemond Gaultier / Jean-Henry D'Anglebert (1626-1691) Allemande «La Vestemponade» - 09 Anonyme : Courante - 10 Ennemond Gaultier : Sarabande - 11 Ennemond Gaultier / Jean-Henry D'Anglebert : Chaconne du Vieux Gautier - Pièces en ré mineur :   12 François Dufault (c1610-c1670) Prélude - 13 Anonyme :  Allemande «La Verdure» - 14 Ennemond Gaultier : Courante «L'Immortelle» / Double - 15 Anonyme : Courante - «Le Printemps» - 16 Ennemond Gaultier : Sarabande / Double - 17 Ennemond Gaultier / Perrine : Canaris - 18 Ennemond Gaultier : Gigue « L'Estourdie » - 19 Ennemond Gaultier / Perrine : Tombeau de Mezangeau -   Pièces en fa majeur : 20 Germain Pinel : Prélude - 21 - Germain Pinel Allemande «La Théologie» - 22 Anonyme : Courante «La Discretion» / Double - 23 Ennemond Gaultier : Chaconne «La Cascade» - 24 Louis Couperin : Tombeau de Mr. Blancrocher

Jean-Marc Warszawski
2004



À propos - contact |  S'abonner au bulletinBiographies de musiciens Encyclopédie musicaleArticles et études | La petite bibliothèque | Analyses musicales | Nouveaux livres | Nouveaux disques | Agenda | Petites annonces | Téléchargements | Presse internationale | Colloques & conférences | Universités françaises | Collaborations éditoriales | Soutenir musicologie.org.

Musicologie.org, 56 rue de la Fédération, 93100 Montreuil. ☎ 06 06 61 73 41.

ISNN 2269-9910.

Lundi 20 Septembre, 2021

musicologie.org